« Secrets d’Histoire : Madame George » – Stéphane Bern


george sand nadarHier soir était diffusée l’émission Secrets d’Histoire, présentée par Stéphane Bern, consacrée à George Sand. Vous pensez bien que j’étais rivée à ma télé dès  20h50. Une émission entière consacrée à Sand, ce n’est pas si fréquent et j’avais hâte de voir ce qu’il allait en ressortir.

Je vous propose ce matin un petit débrief faisant état de mes impressions.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Mai 2016.


logo-bilan-mensuel1Lorsque l’on regarde par la fenêtre on a un peu du mal à croire que l’été se profile, et pourtant nous sommes aujourd’hui le 1er juin et il est déjà temps de faire le bilan des lectures de mai. Ce mois printanier a eu la gentillesse de nous offrir quelques jours supplémentaires de lecture, d’où un bilan m’a foi pas si mal que ça ! Comme toujours, j’ai essayé de varier mes lectures et de respecter mon Plan Orsec. J’y suis parvenue in extremis.

(suite…)

« George Sand à 20 ans : S’affranchir » Joëlle TIANO – Biographie.


Tiano Sand à 20 ansAyant travaillé plusieurs années sur l’œuvre et la vie de George Sand, je ne suis plus une novice. Je dois avouer que je connais un peu par cœur les événements de sa vie et d’autant plus sa jeunesse puisque mon sujet de doctorat portait sur la figure du père dans son œuvre, que j’ai également écrit un article dans le Dictionnaire George Sand paru aux éditions Honoré Champion en 2015 et que je me suis beaucoup intéressée à Maurice Dupin, père de Sand. J’ai dû lire au moins cinq biographies de George Sand, dont la meilleure, pour moi, reste celle de Joseph Barry, George Sand ou le scandale de la liberté paru en 2004, sans oublier la propre autobiographie de George Sand, Histoire de ma vie et sa correspondance. Pourtant, je reste toujours curieuse des nouvelles parutions qui s’intéressent à ma Sand, ne serait-ce que pour me replonger dans son univers. Aussi quand on m’a proposé de lire George Sand à 20 ans, au Diable Vauvert, je n’ai pas hésité. Cette collection qui s’intéresse à la jeunesse des auteurs est passionnante et j’avais beaucoup aimé l’ouvrage consacré à Guy de Maupassant que j’ai lu il y a quelques mois.

(suite…)

Premières Lignes… #5


premières_lignes

Mokamilla,Pour ce nouveau rendez-vous des Premières Lignes… lancé par Ma Lecturothèque, je reviens à celle qui est l’esprit de ce blog : George Sand.

premières lignes #5

Tiano Sand à 20 ans

George Sand à 20 ans, S’affranchir de Joëlle Tiano, Editions Au Diable Vauvert

Retrouvez les Premières lignes de Ma Lecturothèque ,  Mokamilla, Nadège (Les mots de la fin), Moglug

« Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous » Nathalie STRAGIER


fille du futurDans mon bilan de fin d’année 2015, j’avais évoqué ce roman que je plaçais en bonne position dans mes lectures, bien que le roman ne soit sorti que jeudi dernier, donc en 2016. Je ne suis pas super fan de la couverture, mais il ne faudrait surtout pas s’y arrêter car ce serait vraiment une fatal error tant ce roman est addictif, drôle et fin !

Andrea vit en 2019. Elle projette de faire un grand voyage avec son meilleur ami dans les capitales d’Europe. Un jour, devant son lycée, elle aperçoit un groupe de jeunes filles bizarrement accoutrées : vêtements dépareillés, tongs aux pieds, une peau ravagée par l’acné. Quelques temps plus tard, Andréa sort l’une d’entre elles d’une rixe avec des policiers et décide de la ramener chez elle. C’est le début des problèmes.

(suite…)

« L’Oeuvre » Emile ZOLA


Zola l'oeuvreJe m’étais promis un jour, de lire les Rougon-Macquart dans l’ordre. J’avais même commencé en lisant La fortune des Rougon, premier tome de la série, puis j’ai abandonné l’idée, même si j’avais beaucoup apprécié de découvrir l’origine de cette famille littéraire. Mais depuis que j’ai commencé à lire les classiques, dans mon adolescence, j’ai pris l’habitude de les lire selon mon envie, sans forcément choisir d’emblée les romans les plus connus. Pour Balzac, j’ai commencé par Béatrix, par exemple. Pour Zola, ce fut Le Bonheur des dames, offert par ma mère pour mes 15 ans (je crois), puis Le Rêve. Je n’ai toujours pas lu Germinal et si j’ai lu L’Assommoir c’est parce que je l’ai étudié en Première. C’est un conseil que je donne à mes élèves. Lisez les auteurs classiques, mais choisissez les romans qui vous donnent envie, même si ce ne sont pas les plus connus. Balzac, Zola, Maupassant, restent Balzac, Zola et Maupassant, quelque soit le roman qu’ils aient écrit.

(suite…)

Il était une fois un blog…


Logo bloguer

Karine🙂 nous a plongés, la semaine dernière dans cette bonne vieille nostalgie, dans nos souvenirs liés au blog, nos débuts, nos rencontres, nos délires. Après un premier billet, elle a décidé de lancer un tag libre à chacun de reprendre pour revenir sur ses années passées à papoter, à lire, à commenter, à pousser des coups de gueule, à se faire engueuler, à se défendre, à faire des tags, des concours, à se rencontrer, à se disputer, à se réconcilier (ou pas), à se photographier, nous, nos chats, nos livres, nos étagères de livres et même nos frigos et le contenu de notre sac, bref ses années à bloguer !

Pour moi, tout a commencé en 2007, sur un blog aujourd’hui perdu dans les limbes d’internet (George Sand et moi), blog généraliste ouvert peu de temps après la naissance de mon deuxième fils, Eliot. Je crois que j’avais entendu parler des blogs à la radio et que j’ai eu envie d’en ouvrir un, chose réalisée sur la plateforme Elle.fr, plateforme infernale qui bugguait à tout va, mais où j’ai rencontré des filles géniales : Angélita, Virginie B et Céline, trois filles que je suis toujours, les premières via leur(s) blog(s) et la dernière grâce à Facebook qui a fait que nous nous sommes toujours tenues au courant de la vie de l’une et de l’autre. Comme les trois mousquetaires, nous étions 4 et nous surnommions les Drôles de Dames. On parlait de notre vie, de nos enfants, et petit à petit j’ai commencé à parler lectures, j’ai créé un prix littéraire des blogueurs (peut-être certains s’en souviendront) et c’est comme cela que j’ai commencé à découvrir les blogs de lecture. Et comme je le dis souvent, ce fut une révélation d’autant que je commençais à m’ennuyer sur mon blog généraliste, l’impression de tourner en rond. Alors j’ai fait fermer George Sand et Moi  et j’ai ouvert : Les livres de George Sand et Moi, faisant ainsi le lien, en avril 2009, et qui sera ensuite raccourci en Les Livres de George.

(suite…)

5 ans et des poussières !


Blogounet a eu 5 ans le 17 avril et Oh my god ! j’ai totalement zappé ce haut fait ! J’espère qu’il me pardonnera.

Alors on va faire en sorte qu’il ne se sente pas trop délaissé et on va lui rédiger un petit billet vite fait pour marquer le coup !

Donc un « soufflage » de bougie par la belle bouche de Marilyn devrait lui faire plaisir !

marilyn gâteau anniversaire

Ensuite on pourrait lui trouver une petite citation de George Sand :

Lisez de tout, l’ordre se fera de lui-même dans  votre cerveau que je crois être des mieux organisés, et vous amasserez chaque jour une somme de calme suprême.

Enfin, on pourrait lui rappeler tous les lecteurs qui le suivent, les bavards ou pas, les visiteurs éclairs ou les acharnés, lui rappelait aussi toutes les portes qu’il m’a ouvertes et toutes les envies de lecture qu’il a pu susciter ! Mais il ne faudrait pas qu’il prenne la grosse tête, hein ! D’ailleurs il a une tonne de commentaires en attente et non moins de billets de retard et en plus il est à la masse pour le plan Orsec 2014… alors bon, on va se reprendre et après quelques coupes de champagne on s’y remet !

marilyn champagne

 

tchin tchin !

Merci à tous pour votre fidélité

« Emmeline » Alfred de MUSSET.


Musset emmelineLa collection Folio 2€ me donne l’occasion de découvrir deux nouvelles d’Alfred de Musset : Emmeline publié en 1837 et Croisilles de 1839. La première fut publiée la même année que Nuit d’octobre, poème faisant partie des Nuits, recueil indéniablement écrit en référence à George Sand. L’année d’avant, il publiait La Confession d’un enfant du siècle, roman sur sa relation avec George Sand. Or en lisant Emmeline, une petite voix me disait que cette héroïne avait quelques points communs avec cette dernière et certaines phrases semblent comme inspirées de leur relation.

(suite…)

« La Malédiction du maléfice maudit » G. KOCJAN et J. RICOSSE (BD) – Rentrée Littéraire 2013.


Kocjan la malédictionRetour des agents de la Z.I.Z.E.M.P.C (Zorganisation Internationale et Zecrète des Enfants qui en ont Marre d’être Pris pour des C…) avec cette nouvelle aventure qui les entraîne, je vous le donne en mille… dans le Berry ! Donc qui dit Berry, dit George Sand !

Depuis quelques jours, le fantôme de George Sand terrifie les Berrichons. Le professeur Klutch et son équipe sont donc envoyés sur place pour enquêter. La première chose qu’ils décident de faire est d’exhumer George Sand. Celle-ci surgit alors de sa tombe sous forme de squelette. Puisque la célèbre romancière reposait bel et bien dans le petit cimetière de son domaine, qui est donc ce spectre étrange qui hante la Vallée-Noire ?

(suite…)