« Calpurnia » Jaqueline KELLY.


Calpurnia a 11 ans, elle est la seule fille de la famille Tate qui ne compte pas moins de six garçons. Elle vit au Texas en 1899. Dans ce premier tome, Jacqueline Kelly nous conte cette dernière année du XIXe siècle, et l’éveil de la petite fille. Celle-ci aime la nature, les animaux et c’est un petit carnet offert par son frère ainé Harry, qui va lui donner l’idée de noter ses observations. Dans la famille Tate, il y a aussi le grand-père : depuis qu’il a légué son exploitation de champs de coton au père de Calpurnia, il vit enfermé soit dans sa bibliothèque soit dans son laboratoire ou alors il court la campagne. Un peu bourru, il effraie les enfants, mais Calpurnia va se rapprocher de ce grand-père et grâce à lui va faire son éducation scientifique, mais va également mener une réflexion sur sa place, son rôle dans cette société fin de siècle.

(suite…)

Premières Lignes #32.


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Je reprends ce dimanche ce rendez-vous des incipit que j’avais délaissé depuis plus d’un mois, avec un roman jeunesse publié en 2013 à L’Ecole des Loisirs et que sans doute plusieurs d’entre vous ont lu. Je me suis décidée à le commencer hier soir, bien qu’il soit dans ma PAL depuis sa sortie, parce que j’ai eu le plaisir hier de recevoir le tome 2.

L’intrigue se situe au Texas en 1899. Le jeune Calpurnia, douze ans, affublée de six frères, vit dans le domaine de ses parents qui cultivent le coton et les noix de cajou. Dans une chaleur caniculaire, elle se promène dans la nature et observe les animaux. C’est son frère, par le don d’un petit calepin rouge, qui va lui donner envie de noter ses observations. Et c’est grâce à son grand-père, naturaliste, qu’elle va trouver sa voie et s’émanciper à l’aube du XXe siècle.

En voici les Premières Lignes…

(suite…)

« Power Club : Ondes de choc » Alain GAGNON – Tome 2/3 – Ado.


Avant de poursuivre votre lecture, je tiens à vous préciser que ce billet risque de dévoiler certains éléments du tome 1. Vous voilà prévenus.

J’avais quitté Anna en janvier en refermant le premier tome de la trilogie Power Club. J’attendais donc avec impatience la parution de la suite des aventures d’Anna, super héroïne qui avait donc dû renoncer à ses pouvoirs. Et pourtant…

Comme la couverture de ce deuxième tome le montre, nous retrouvons Anna à Paris, mais New-York n’est pas si loin à vol de super héros. Le retour inattendu de ses boosters super puissants a entraîné la jeune fille dans un contrôle rigoureux. Sa lutte pour maîtriser ses « êtres » étranges qui hantent son corps l’a conduite à se terrer pendant six mois. Ses parents, ne supportant plus de la voir vautrer dans le canapé, l’ont réinscrite au lycée pour redoubler son année de Terminal. Sa copine Lisa, qui poursuit ses études en fac, y travaille certains jours. Ce retour au lycée est une corvée pour Anna, qui devient le centre d’attention de tous les élèves. Lisa, toujours aussi extravagante, propose alors à son amie d’œuvrer incognito pour la défense des citoyens, elle lui trouve même un costume. Mais comment sortir de cours pour aller sauver les parisiens en détresse sans risquer de se retrouver toutes les cinq minutes dans le bureau du proviseur ? Et comment éviter de se faire démasquer par les autres membres du Power Club, surtout quand on laisse son empreinte sur l’un des piliers de la Tour Eiffel ? D’autant que l’un des membres semble présenter un comportement déviant et dangereux.

(suite…)

« Sauveur & fils : saison 2 » Marie-Aude MURAIL.


murail-sauveur-2_2Quel plaisir de retrouver Sauveur et son fils Lazare dans ce tome 2. Après ma lecture de la saison 1 cet été, j’avais hâte de reprendre ma place dans le cabinet de psychologue de Sauveur. Suivant le même file conducteur que la saison 1, Marie-Aude Murail nous fait renouer avec les patients de Sauveur et nous en présente de nouveaux. On reprend le file comme on retrouve de vieux amis : l’impression de ne pas les avoir quittés.

(suite…)

« Power Club : L’apprentissage » Alain GAGNOL – Tome 1/3


power-club-couv Anna est une adolescente presque comme les autres, presque car elle appartient aux classes aisées de la société. En 2038, l’argent permet l’incroyable : devenir un super-héros et intégrer le très select et prestigieux : Power-Club. Les membres de ce club sont de vrais stars, leurs exploits sont filmés et aussitôt regardés sur tous les supports, et notamment les téléphones portables. Les amies d’Anna suivent avec intérêt leurs aventures, s’extasient devant leur beauté, leur classe. Pourtant Anna regrette l’effet marketing. Les super-héros sont de vraies têtes de gondoles, pense-t-elle, des égéries pour des marques de luxe. Or, pour l’anniversaire de leur fille, les parents d’Anna lui ont réservé LA surprise : une adhésion au Power-Club. La nouvelle lui fait l’effet d’une bombe. Anna est alors partagée : c’est une chance incroyable, mais, après l’avoir critiqué et s’être moquée de certains de ses membres, quelle attitude adoptée ?

(suite…)

Premières Lignes #24


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Pour ce 24ème rendez-vous (chez moi), je vous présente un roman que j’ai commencé ce lundi et qui me plait beaucoup. C’est un roman ado, le premier d’une série. En 2038, on peut devenir un superhéros, si on est assez riche pour pouvoir postuler et si on passe les tests avec succès. Anna fait partie des élus.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

« Les Filles de Brick Lane – 1. Ambre » Siobhan CURHAM


curham-les-fillesDans le quartier de Brick Lane à Londres, vivent quatre jeunes filles qui, apparemment, n’ont rien en commun : Ambre, Sky, Rose et Maali. La première est harcelée dans son collège par une peste nommée Chloé parce que ses parents sont homosexuels ; la seconde a du mal à vivre la mort de sa mère d’autant plus que son père, amoureux d’une mannequin vieillissante semble renier leur passé ; la troisième ne supporte plus sa mère qui la force à devenir mannequin quand elle ne rêve que de devenir pâtissière ; la quatrième, d’une timidité maladive, préfère se cacher derrière son appareil photo. Ne vous laissez pas influencer par cette couverture pas très folichonne, car Les Filles de Brick Lane de Siobhan Curham est un petit plaisir à ne surtout pas négliger. Dès les premières pages tournées, ces quatre filles vont devenir vos amies, vous allez vous reconnaître dans chacune d’entre elles et en prime vous allez parcourir Londres, manger des burfi, croiser Oscar Wilde et passer des soirées sur les toits à regarder la lune et à boire du thé.

(suite…)

Premières Lignes #22


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Pour ce premier dimanche de l’année, un début de roman dont vous ne connaîtrez pas le titre, il faudra patienter jusqu’au 4.

Mais je peux vous dire que c’est un roman sur l’adolescence, sur 4 jeunes filles très différentes, sur Londres, sur Oscar Wilde et sur le courage de réaliser nos souhaits…

En voici donc les premières lignes !

(suite…)

« Louis Pasteur contre les loups-garous » Flore VESCO


vesco-pasteurA Paris en 1840, Louis Pasteur fait son entrée comme boursier à l’Institution Royale Saint Louis. Jeune homme passionné par la science, Louis se distingue des autres étudiants par son investissement total dans ses études. Très vite il investit les lieux, en créant son laboratoire et commence ses premières expériences. Atypique, il ne respecte guère les règles et les bienséances ce qui n’est pas sans horrifier quelque peu Constance, jeune lycéenne délicate et parfaitement bien élevée. Mais il semble que celle-ci ne soit pas totalement indifférente au charme certain du jeune scientifique. Sauf que, dans les couloirs de l’école, la nuit, il semble de passer d’étranges phénomènes…

(suite…)

« Espionnage intime » Susie MORGENSEN


morgensen-espionnage-intimeAngélique est une jeune fille sans histoire, elle n’a pas de grands soucis, peut-être ce petit frère venu trop tard ou le fait que sa mère fume ou encore qu’elle doive progresser en rédaction. C’est d’ailleurs à cause de ce petit défaut qu’on lui offre un cahier pour y raconter ses journée. Au début, elle ne sait pas trop quoi y écrire tant sa vie n’a rien d’exceptionnelle. De jour en jour, pourtant, elle se prend au jeu, jusqu’au jour où elle découvre des cendres entre les pages : sa mère est donc passée par là…

(suite…)