« Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous » Nathalie STRAGIER

fille du futurDans mon bilan de fin d’année 2015, j’avais évoqué ce roman que je plaçais en bonne position dans mes lectures, bien que le roman ne soit sorti que jeudi dernier, donc en 2016. Je ne suis pas super fan de la couverture, mais il ne faudrait surtout pas s’y arrêter car ce serait vraiment une fatal error tant ce roman est addictif, drôle et fin !

Andrea vit en 2019. Elle projette de faire un grand voyage avec son meilleur ami dans les capitales d’Europe. Un jour, devant son lycée, elle aperçoit un groupe de jeunes filles bizarrement accoutrées : vêtements dépareillés, tongs aux pieds, une peau ravagée par l’acné. Quelques temps plus tard, Andréa sort l’une d’entre elles d’une rixe avec des policiers et décide de la ramener chez elle. C’est le début des problèmes.

Pénélope, la fille du futur, une fois douchée et habillée avec les vêtements d’Andréa se révèle être une fille canon, mais aussi une sacrée emmerdeuses. Les deux filles font connaissance et Pénélope présente d’étranges bizarreries : pour elle 2019 est le Moyen-Âge et elle se comporte très bizarrement quand elle est en présence de garçons, aussitôt elle devient méfiante voire agressive et ne peut s’empêcher de se boucher le nez. Le problème est de renvoyer Pénélope dans son époque, mais pas seulement, car Pénélope cache un secret sur l’avenir de la société.

 La première qualité de ce roman réside dans son humour. Voilà longtemps que je n’avais pas éclater de rire en lisant un livre. L’épisode du sèche-cheveux, que vous apercevez justement sur la couverture, en est un exemple. De même que le comportement de Pénélope face à des garçons qu’elle traite comme des moins que rien, qu’elle rabroue sans cesse même quand ils veulent être galants.

La deuxième qualité tient à son intrigue et aux rebondissements fréquents qui font qu’on ne parvient pas à lâcher le bouquin. Pour tout vous dire, je l’ai lu lors d’un trajet Paris-Grenoble en voiture et c’est la première fois que je parviens à lire aussi longtemps en voiture et pour une fois le voyage de 6h m’a paru bien court ! Car, si dans la première partie du roman, le dilemme est de renvoyer Pénélope dans le futur, dans la deuxième partie l’intrigue est renforcée par un deuxième dilemme : éviter un bouleversement mondial de la société. Cette double problématique rend le lecteur totalement scotché aux pages du roman ! du moins ce fut mon cas.

Enfin, le roman repose sur une idée, une réflexion très fine et qui m’intéresse toujours beaucoup : la place de la femme dans la société. Pénélope, et on le comprendra encore mieux dans la deuxième partie du roman, est une jeune fille féministe, et qui le revendique. Elle ne se préoccupe pas du regard des hommes, s’habille sexy et est prête à envoyer un bon crochet à tout garçon se montrant lourd. Petit à petit, on apprend que Pénélope vit dans une société matriarcale. Chaque jeune fille reçoit le prénom d’une femme célèbre et qui a marqué l’histoire pour son féminisme. Ainsi sa prof du futur se prénomme-t-elle George en hommage à George Sand (un petit clin d’œil qui, bien évidemment, m’a beaucoup plu!). Dans la première partie du roman on se dit que cette société où le rôle de la femme est ainsi valorisé doit être une société plus égalitaire. Mais petit à petit, Andréa va découvrir que ce n’est pas si simple que cela et Pénélope va comprendre que les hommes ne sont pas forcément des êtres bestiaux !

 Comme Montesquieu l’avait fait en son temps avec ses Lettres persanes, Nathalie Stragier offre un regard critique sur notre société contemporaine. Si Rica et Usbek venaient d’un pays étranger, Pénélope, elle, arrive d’une autre époque. Son œil naïf sur nos rapports homme/femme nous permet de réfléchir, mais aussi de mesurer les limites d’un féminisme trop poussé.

Un roman ado drôle, prenant et intelligent, que demander de plus ?

Merci aux Editions Syros.

Advertisements
Poster un commentaire

12 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cette découverte ! Ce livre me tente énormément 🙂

    Répondre
  2. Super ! Je note pour ma prochaine commande pour mes élèves !

    Répondre
  3. J’ai vu ce livre dans la sélection de la Bibliothèque : le titre me tentait tout en me laissant perplexe (moi et ce qui ressemble plus ou moins à de la SF …). Mais tu me rassures sur le contenu, je n’ai plus qu’à le réserver ! 🙂

    Répondre
  4. Ton billet est très tentant comme toujours, je le note !

    Répondre
  5. La couverture ne me tentait pas du tout mais ton billet a su me convaincre… C’est noté sur ma wish-list!

    Répondre
  6. Nathalie Stragier

     /  janvier 9, 2016

    Merci beaucoup pour cet avis ! C’est tout simplement super. Allez, je le relis encore une fois, juste pour le plaisir !

    Répondre
  7. XL

     /  janvier 9, 2016

    comment veux tu qu’on vide nos PàL si sans cesse la tentation de la remplir est plus forte (je note ce titre)
    belle année à toi

    Répondre
  8. Je l’ai croisé en librairie hier mais je me suis malheureusement arrêtée à la couverture, je me rends compte maintenant que c’était une grave erreur que je vais m’empresser de corriger 😉

    Répondre
  9. Hyper intéressant, je note, merci pour la découverte 😉

    Répondre
  10. estellecalim

     /  janvier 14, 2016

    Eh mais j’ai raté plein de billets chez toi !!!
    J’aime bien les romans ados en ce moment. Je verrai si je croise celui-là 🙂

    Répondre
  11. Je suis passée à côté, il a l’air original et très bien ce livre ! Je note absolument !

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,289,612 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    topobiblioteca sur « George …
    Antigone Héron sur « George …
    noukette sur « George …
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    les Livres de George sur Bullet Journal…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles

  • Suivez-moi sur Twitter

  • %d blogueurs aiment cette page :