Bilan de lecture mensuel : Août – Septembre et Octobre 2017.


Tiens un nouveau logo (* source) !!! Et oui,  j’ai eu envie de changer d’image pour ce rendez-vous mensuel (ou presque) qui est présent sur ce blog depuis sa création. C’est bien de changer et cette peinture est tellement proche de moi, de mes livres et de ma relation à eux.

Donc, dans cette chronique, un petit (du moins je l’espère) résumé de mes lectures sur les trois derniers mois. Ne craignez rien je vais essayer de faire court. Toutes les lectures dont il va être question n’ont pas encore été chroniquées, il faudra être un peu patients.

(suite…)

Publicités

« Paysage perdu » Joyce Carol OATES – Rentrée Littéraire 2017


Il me fallait bien un livre de Joyce Carol Oates pour rompre le silence de ce blog. Pourtant durant ce mois et demi d’absence, j’ai lu de bons romans dont je vous parlerai sans doute dans les jours à venir car ce serait dommage de n’en pas parler, mais pour Paysage perdu en parler est un besoin.

Joyce Carol Oates est l’écrivain contemporain qui tient une place centrale dans mon musée personnel. Je l’ai découverte à peu près en même temps que j’ai ouvert ce blog et c’est d’ailleurs grâce aux blogs que j’ai commencé à la lire avec le roman Nous étions les Mulvaney qui fut un réel choc littéraire. Depuis j’ai lu plus d’une dizaine de ses œuvres (romans et nouvelles) et il m’en reste sans doute plus du triple à lire tant elle est prolixe. Paysage perdu n’est pas un roman, mais n’est pas non plus réellement une autobiographie comme elle s’en explique dans la postface :

« Le premier principe pour écrire des souvenirs est la « synecdoque ». Une partie symbolique est choisie pour représenter le tout. » (p.413) ; « nos vie ne sont pas des romans, et les raconter comme des récits revient à les déformer. » (p.411).

(suite…)

Un livre dans la boîte ! #5


un livre dans la boîteDe nouveaux livres ont atterri dans ma boîte ces derniers jours. Des romans très différents, que je suis ravie de vous présenter avant lecture. Peut-être que, comme moi, vous aurez envie de les découvrir à votre tour.

(suite…)

« Sexy » Joyce Carol OATES.


oates-sexyDarren fait partie du club de natation de son lycée. Très bon nageur, il en est la coqueluche d’autant que le jeune homme se fait également remarquer pour sa beauté et ce côté un peu maladroit et timide qui fait fondre les filles. Elève moyen, il apprécie cependant les cours d’anglais de Mr. Tracy, professeur érudit et quelque peu efféminé. Lowell Tracy, qui fait l’unanimité auprès des filles de sa classe, ne manque aucune  compétition de natation, et prend des photos des nageurs. Un soir d’hiver, il propose à Darren de le raccompagner chez lui en voiture, Darren accepte mais se sent mal à l’aise par cette proximité à tel point qu’il n’en parlera pas, comme pris en faute. Mais les choses vont se corser quand pour se venger du renvoi d’un de leurs camarades du club de natation pour mauvaise note en anglais, trois amis de Darren adressent un courrier anonyme au proviseur accusant Mr Tracy de pédophilie et d’homosexualité

(suite…)

Bilan de lecture mensuel : Août 2016.


logo-bilan-mensuel1Ah le mois d’août semble déjà bien loin même si les températures restent encore hautes et nous font encore plus regretter d’avoir quitté la mer, la piscine, la farniente à l’ombre des eucalyptus et les lectures à gogo. Il me semble aussi bien loin après une semaine de reprise de cours sur les chapeaux de roue, mais, ne serait-ce que l’espace de ce bilan mensuel, replongeons dans mes lectures estivales qui furent nombreuses et majoritairement agréables voire mieux encore.

(suite…)

Premières lignes… #12


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Je viens de terminer un roman ce matin, je suis donc dans la situation idéale pour ce rendez-vous du dimanche. Il s’avère qu’en fouillant dans ma PAL, je suis tombée sur ce roman de Joyce-Carol Oates dont je ne me souvenais plus du tout. Il faut dire que quand je déniche un roman de Oates que je n’ai pas encore je l’achète illico, ce qui, compte tenu de ce qui précède, peut entraîner des doublons.

En voici donc les Premières lignes…

(suite…)

« Daddy Love » Joyce Carol OATES


Oates daddy loveIl faut toujours un certain courage pour se lancer dans un roman de Oates, accepter le choc à venir, accepter d’être tiré de notre confort de lecteur. Lire Oates n’est pas confortable, elle entraîne le lecteur dans les noirceurs de l’âme humaine sans même nous offrir une identification possible à tel ou tel personnage, sans même nous laisser un petit espoir.

Dans Daddy Love, l’auteure américaine nous entraîne dans la pire noirceur où l’innocence d’un enfant n’est pas même épargnée. Robbie, cinq ans, est enlevé sur le parking d’un centre commercial. Arraché à sa mère qui tente tout pour arrêter le kidnappeur, l’enfant va vivre l’enfer pendant six ans aux côtés de Chet Cash, pasteur itinérant, intégré et reconnu au sein de sa communauté. Oates s’attaque aux fausses apparences. Tous les personnages de ce roman sont des Janus : ils ont deux visages, voire deux noms, comme Robbie qui deviendra Gideon Cash durant sa captivité.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Mai 2016.


logo-bilan-mensuel1Lorsque l’on regarde par la fenêtre on a un peu du mal à croire que l’été se profile, et pourtant nous sommes aujourd’hui le 1er juin et il est déjà temps de faire le bilan des lectures de mai. Ce mois printanier a eu la gentillesse de nous offrir quelques jours supplémentaires de lecture, d’où un bilan m’a foi pas si mal que ça ! Comme toujours, j’ai essayé de varier mes lectures et de respecter mon Plan Orsec. J’y suis parvenue in extremis.

(suite…)

Premières Lignes … #8


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Ce matin j’ai entamé le dernier roman de Joyce Carol Oates,  j’ai donc décidé de vous en donner à lire les premières lignes. Lorsque j’entame la lecture d’un roman d’Oates, je suis immédiatement propulsée dans l’intrigue et toujours fascinée par son style et ses trouvailles narratives. Pour ce roman par exemple, les quatre premiers chapitres racontent le même évènement, on retrouve les mêmes phrases, mais chaque chapitre est construit différemment et en dit plus que le précédent sans pour autant changer le point de vue.

Je vous laisse découvrir les Premières lignes du chapitre premier …

(suite…)

2015 : l’année des changements !


LIVRE NEIGESources Les bilans de lecture sont un petit rituel bien implanté sur ce blog. Pour vous dire, voici que s’ouvre le 8ème bilan annuel depuis l’ouverture de ce blog. Alors que dire ? Vaste problème ! Je pourrais vous faire un billet monstre, interminable, fait de titres, de nombre de pages, de classements par préférence, par genre, par catégorie, mais autant vous le dire d’entrée, je n’en ai guère le courage. Alors peut-être vaudrait-il mieux aborder les changements qui se sont opérés durant cette année 2015 dans mes habitudes de lecture et dans ma pratique de ce blog.

(suite…)