« Un Innocent à l’Old Bailey » Anne Perry


Mieux vaut tard que jamais ! Voilà donc enfin ma chronique sur un roman d’Anne Perry. Après Agatha Christie, je reste dans les valeurs sûres. Au départ je devais continuer la série Pitt et puis j’ai découvert qu’Anne Perry en a entamé une nouvelle avec le fils Pitt, j’ai donc craqué pour ce premier tome : Un Innocent à l’Old Bailey.

Daniel Pitt, fraîchement avocat, est chargé de seconder l’avocat chevronné, Mr. Kitteridge, dans une affaire de meurtre : Mrs Graves a été retrouvée morte dans son boudoir, le visage entièrement consumé. Son mari est accusé du meurtre. Mais Mr Graves,  personnage fort désagréable et menaçant, clame son innocence et crie au complot. Biographe, il est prêt à divulguer des informations qui risquent de nuire à des proches de Daniel lui-même.

(suite…)

« Le Secret de Chimneys » Agatha CHRISTIE.


Parmi les romans d’Agatha Christie, j’ai une petite préférence pour ceux qui mettent en scène d’autres personnages que les célèbres Hercule Poirot ou Mrs Marple. J’aime quand Agatha Christie abandonne ces deux personnages emblématiques, car je la trouve plus libre. Le Secret de Chimneys fait justement partie ceux-là.

Plus qu’un polar, il s’agit là d’un roman d’espionnage comme peuvent l’être Mr Brown ou Rendez-vous à Bagdad. L’intrigue débute en Afrique, où Anthony Cade rencontre un vieil ami, Jimmy McGrath qui lui confie deux missions : remettre les mémoires de l’ancien premier ministre d’Herzoslovaquie, le comte Stylptitch, à un éditeur londonien et restituer une correspondance amoureuse à Mrs Virginia Revel. Anthony, toujours à la recherche de sensations fortes, saute sur l’occasion pour abandonner son job de guide touristique. De retour en Angleterre, le jeune homme, intelligent, séducteur et à l’esprit fin, va mettre les pieds dans une histoire bien compliquée. Au Foreign Affair, George Lomax veut également récupérer le manuscrit du comte afin d’empêcher la publication de révélations qui pourraient remettre en question un accord commercial et politique : l’Angleterre en effet est prête à aider le retour de la monarchie en Herzoslovaquie en échange d’une installation pétrolière anglaise. Mais Lomax n’est pas le seul à vouloir bloquer la publication, une société secrète herzoslovaque, La Main rouge, est bien décidée à faire de même et avec des moyens bien moins diplomatiques. Tout va se jouer dans le cadre du somptueux manoir de Chimneys, vieille demeure seigneuriale qui a accueilli de grands noms. C’est précisément là que le successeur au trône d’Herzoslovaquie va être retrouvé assassiné.

(suite…)

« Recettes d’amour et de meurtre » de Sally ANDREW


L’envie de lire ce roman a essentiellement été motivée par sa couverture que je trouve très réussie. Sur les tables du Salon du livre, les couleurs vives et le côté rétro de l’image ressortaient et ma main l’a happée sans beaucoup de réflexion. Mais je ne regrette pas du tout mon achat car j’ai vraiment passé un très bon moment de lecture.

L’intrigue se situe en Afrique du Sud, dans le Klein Karoo. Tannie Maria, cinquante ans et veuve d’un homme violent, recommence à profiter un peu de la vie. Elle travaille dans un journal local dirigé par Hattie et avec Jessie, journaliste de terrain. Tannie Maria, quant à elle, est chargée du courrier du cœur, mais pas seulement, elle distribue également, comme des ordonnances, des recettes pour consoler les cœurs malheureux ou pour séduire des prétendants. Or un jour, elle reçoit le courrier d’une femme battue demandant de l’aide pour échapper à son mari, mais elle sera retrouvée morte quelques jours plus tard. Tannie Maria décide alors, avec l’aide de Jessie, de tirer cette affaire au clair.

(suite…)

Un Livre dans la Boîte #15


Ayant un peu zappé le rendez-vous le mois dernier, je vous propose de vous présenter les SP que j’ai reçus dans ma BAL courant avril et mai. Comme souvent des romans très variés, certains que j’attendais avec impatience, d’autres qui me permettront de connaître de nouveaux auteurs et de nouveaux univers.

J’ai donc reçu sept ouvrages : deux polars historiques ; deux romans ado et donc trois romans de littérature générale. Ce qui nous fait une jolie petite pile à rajouter aux autres livres en attente. Vivement le pont de l’Ascension pour avoir le temps de lire ….

 

(suite…)

Bilan de lecture mensuel : Avril 2019.


En ce premier jour de mai, au son des clochettes du muguet, il est l’heure de faire le bilan de mes lectures. Des lectures un peu moins importantes que le mois dernier, mais qui ont été particulièrement agréables et intéressantes. On peut juste regretter que le fait que je ne suis parvenue à ne sortir que deux livres de ma PAL.

Ce mois-ci donc j’ai lu trois polars, un roman et un livre d’entretiens.

(suite…)

« Ce que savait la nuit » Arnaldur INDRIDASON.


Bien qu’ayant plusieurs romans d’Arnaldur Indridason dans ma PAL depuis, je crois, la création de ce blog ou pas loin, je me rends compte qu’à chaque fois, ceux que j’ai lus de lui sont des nouveautés reçues en SP… J’avais déjà beaucoup aimé Opération Napoléon et j’ai été très séduite par Ce que savait la nuit.

En Islande, une guide accompagnant un groupe d’Allemands fortunés découvre un homme sous la glace. La fonte des glaciers due au réchauffement climatique a rendu le corps. Parallèlement, un homme se fait écraser dans une rue de Reykjavik en sortant d’un bar. Konrad, flic à la retraite, est contacté par une ancienne collègue de la morgue. L’homme des glaces avait disparu trente ans plus tôt et l’ancien flic était alors chargé de l’affaire. Un suspect avait été arrêté, Hjaltalin, ancien associé du mort, Sirguvin, mais il avait toujours clamé son innocence. Or ce dernier demande à voir Konrad… un peu malgré lui, l’ancien flic, reprend du service.

(suite…)

« Stabat murder » Sylvie ALLOUCHE.


Il ne faut jamais désespérer devant les piles de livres à lire. La preuve, ce roman attend son tour depuis sa sortie en librairie il y a deux ans. Il me tentait beaucoup, mais vous savez comme les choses se passent et comme un livre est souvent chassé par l’arrivée d’autres livres. Pourtant c’est en recevant le deuxième opus, que je me suis enfin décidée à lire Stabat Murder.

Mia, Mathis, Sacha et Valentin préparent le concours du conservatoire national de musique de Paris. Ils travaillent assidûment, mettent tout le reste de côté pour ne se concentrer que sur cette date prochaine du concours. Pourtant, un jour, ils disparaissent sans laisser de traces… La commissaire Clara Di Lazio est alors chargée de l’enquête.

(suite…)

Un Livre dans la Boîte #13


De petites pépites sont parvenues dans ma BAL ces dernières semaines. Une fois encore, un savant mélange de littérature pour ado, de littérature générale et même des polars, de quoi bien entamer les vacances. Il y a des auteurs que je connais déjà et que j’ai hâte de retrouver, mais aussi des auteurs que je vais découvrir.

Vous êtes prêts ?

C’est parti !

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Janvier 2019.


Il y a une dizaine de jours, j’écrivais une chronique annonçant ma résolution de l’année : Trouver du temps pour lire. Ce bilan va me permettre de voir si, dès le premier mois de l’année, j’y suis parvenu. Trois week-end de suite, je me suis installée dans mon canapé pour lire, en plus de ma lecture du matin. En semaine, j’ai été moins régulière, parvenant difficilement à mettre en place ma « routine » de lire une heure à partir de 18h30. Voire pas parvenu de tout, notamment cette semaine. Mais je ne renonce pas. Je sais qu’il va me falloir un peu de temps pour que cela devienne une habitude.

(suite…)

« Le Fantôme de Baker Street » Fabrice BOURLAND.


Le Fantôme de Baker street est dans ma PAL depuis sept ans, preuve en est encore que les livres sont patients et qu’ils savent qu’un jour ou l’autre leur tour viendra. Je suis retombée un peu par hasard sur ce roman en fourrageant dans mes étagères. Il entre dans la catégorie que l’on appelle les british  mysteries (d’ailleurs si cela vous tente vous trouverez un challenge dédié sur le blog de My Lou Book) : des romans anglais, ou qui se déroulent en Angleterre, et qui font intervenir des enquêtes policières où se mêle le surnaturel.

James Trelawney et Andrew Singleton ont monté leur agence de détective à Londres, mais les affaires ne sont guère florissantes, le client se fait rare. Pourtant, la capitale anglaise connait depuis plusieurs semaines une vague d’assassinats et la panique commence à monter dans les rues. Les deux amis passent leurs journées à attendre un potentiel client. Enfin, un jour, une femme est annoncée : Lady Conan Doyle.

(suite…)