« La Colonie » MARIVAUX (1750) – Théâtre


La Colonie fait partie des pièces utopiques de Marivaux, avec L’Île des esclaves et L’Île de la raison. Dans les trois cas, l’intrigue de la pièce se situe sur une… île. Les personnages y ont abordé soit après un naufrage, soit pour fuir, comme c’est le cas dans La Colonie, des ennemis envahisseurs. L’île permet de créer l’utopie : loin du monde réel, il faut donc reconstruire une société et, si possible, en créer une meilleure que celle qu’on a quittée. Les naufragés de La Colonie, hommes et femmes, issus du peuple, bourgeois et nobles, travaillent donc à l’établissement de lois. Enfin surtout les hommes, et c’est bien ce que leur reprochent Arthénice et Mme Sorbin. Et si les femmes avaient enfin droit au chapitre ?

Nous voici […] dans la conjoncture du monde la plus favorable pour discuter notre droit vis-à-vis les hommes.

(suite…)

Publicités

« Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous » Nathalie STRAGIER


fille du futurDans mon bilan de fin d’année 2015, j’avais évoqué ce roman que je plaçais en bonne position dans mes lectures, bien que le roman ne soit sorti que jeudi dernier, donc en 2016. Je ne suis pas super fan de la couverture, mais il ne faudrait surtout pas s’y arrêter car ce serait vraiment une fatal error tant ce roman est addictif, drôle et fin !

Andrea vit en 2019. Elle projette de faire un grand voyage avec son meilleur ami dans les capitales d’Europe. Un jour, devant son lycée, elle aperçoit un groupe de jeunes filles bizarrement accoutrées : vêtements dépareillés, tongs aux pieds, une peau ravagée par l’acné. Quelques temps plus tard, Andréa sort l’une d’entre elles d’une rixe avec des policiers et décide de la ramener chez elle. C’est le début des problèmes.

(suite…)