2015 : l’année des changements !

LIVRE NEIGESources Les bilans de lecture sont un petit rituel bien implanté sur ce blog. Pour vous dire, voici que s’ouvre le 8ème bilan annuel depuis l’ouverture de ce blog. Alors que dire ? Vaste problème ! Je pourrais vous faire un billet monstre, interminable, fait de titres, de nombre de pages, de classements par préférence, par genre, par catégorie, mais autant vous le dire d’entrée, je n’en ai guère le courage. Alors peut-être vaudrait-il mieux aborder les changements qui se sont opérés durant cette année 2015 dans mes habitudes de lecture et dans ma pratique de ce blog.

livre note caféPour commencer, je ne tiens plus de carnet de lecture. Finis les jolis petit carnets, les notes prises au cours de ma lecture. J’ai bien tenté le cahier pour écrire au brouillon mes billets, mais je n’ai pas tenu sur la longueur. Le seul qui subsiste, un tout petit carnet noir dans lequel je me contente de noter, mois par mois, le titre et l’auteur du livre, son nombre de pages, puis je dresse un petit bilan en fin de mois, ce qui m’aide pour mes billets de bilan mensuel. Oui, je vais à l’essentiel ainsi, même s’il devient plus compliqué sans mon carnet de lecture de rédiger mes billets. Mais le temps me manque et je préfère le consacrer à la lecture plutôt qu’à la prise de note. Et puis pour les billets, tant pis, je ne garde que ce qui s’est gravé dans ma mémoire, et c’est peut-être le plus important.

Deuxième gros changement en 2015, je n’ai pas chroniqué tous les livres lus. De cela je n’en suis pas très fière. C’était un peu l’essence de ce blog. Mais, là encore s’est posé un gros dilemme : écrire des billets vite faits bien faits et continuer à tout chroniquer, ou laisser l’envie me guider !  Et j’ai opté pour cette solution. Là aussi, tant pis, ils sont notés dans le petit carnet noir, donc je ne les oublierai pas.

livre dans l'escalierTroisième changement : JE NE CULPABILISE PLUS ! Et ça, c’est un changement salutaire ! J’ai fini de culpabiliser devant ma pile de SP, j’ai fini de culpabiliser parce que je n’ai rien publié depuis plus d’une semaine, j’ai fini de culpabiliser parce que je passe trois semaines sur un livre, j’ai fini de culpabiliser parce que je n’ai lu que deux livres dans le mois (ce qui quand même a eu un peu de mal à passer, je l’avoue!), j’ai fini de culpabiliser devant ma PAL. Bref, je suis revenue à une lecture simple et à une pratique du blog plus légère, même si les stats sont dans les chaussettes.

Quatrième changement : j’ai l’impression (mais comme toute impression elle est peut-être mensongère) d’acheter moins de livres. Du moins j’en achète de façon moins compulsive. Encore aujourd’hui, en librairie, je n’ai pris que ce pour quoi j’étais venue (les deux derniers tomes de Méto). J’ai reposé le Nadine Gordimer, le Fowles, le polar suédois, etc.

Enfin, cinquième changement lié au blog : je ne tiens plus à jour la liste de ma PAL. Alea jacta est !

ENFANT LIVRE ARBREBeaucoup de changements finalement qui se sont mis en place petit à petit, parfois difficilement, parfois contre mon gré, parfois avec un certain soulagement, mais voilà, les choses sont toujours amenées à changer. Et puis je crois que l’essentiel est que ce blog existe toujours, que, même si je lis moins, je lis toujours et que l’envie est toujours aussi vivace que quand j’étais enfant.

Alors reste à élire LE livre de cette année 2015 ! Cette année aucun des 69 livres lus ne se dégage véritablement. Pas de gros coup de cœur, mais certains romans qui m’ont plus touchée que d’autres. Des livres qui sont liés à des auteurs particuliers qui provoquent toujours en moi des émotions intenses et qui sont les mêmes qu’en 2013 : Joyce Carol Oates et Isabelle Monnin.

oates carthageMonnin les gens

Mais il faudrait aussi évoquer les romans ado qui se sont bien défendus cette année. Notamment un roman d’Yves Grevet et un autre dont je vous parlerai plus longuement la semaine prochaine car il ne sort en librairie que le 7 janvier.

grevet orage fille du futur

Finalement ce billet est bien long et il est temps de finir en nous souhaitant une merveilleuse  année 2016 de lectures en tout genre.

Sources des photos, hormis photos des romans.

Advertisements
Poster un commentaire

59 Commentaires

  1. C’est en effet un beau bilan, la culpabilité est parfois grande mais tu as raison de revenir à une pratique plus légère basé sur l’envie. C’est là l’essentiel =)
    Je te souhaite une très belle année !

    Répondre
  2. Avec la famille et le travail, on lit moins, moins vite, autrement. Ces changements sont normaux voire inévitables. Cela n’enlève rien à la qualité de ton blog.
    Bonne continuation et excellente année 2016.

    Répondre
  3. C’est bien de ne pas/plus culpabiliser, surtout quand il s’agit de lectures et de son blog. En tout cas, je te souhaite une très bonne année 2016

    Répondre
  4. Déjà c’est un gros gros pas que tu as fait en cessant de culpabiliser, bravo à toi. Je n’en suis, pour ma part, pas encore là ;0) J’aimerais réussir aussi, comme toi, d’acheter d’une manière moins compulsive, de moins acheter, de moins emprunter, bref de limiter les entrées :0) Quand à ton blog, même si tu as changé ton rythme, l’essentiel c’est qu’il soit encore là ;0) Bisous

    Répondre
  5. musy88

     /  janvier 3, 2016

    Bonne année à toi et à tes proches ! Longue vie au blog!
    J’ai aussi très envie de lire  » les gens dans l’enveloppe » mais on l a toujours pas eu à la bibli

    Répondre
  6. Bonne année à toi aussi ! C’est un beau bilan et de belles résolutions, notamment celle de ne plus culpabiliser, je suis tout à fait d’accord avec toi !

    Répondre
  7. Changements salutaires effectivement ! Je ne culpabilise pas non plus ! Pas tout lu ? Tant pis ! Pas tout chroniqué ? Tant pis ! Alea jacta est comme tu dis ! Que 2016 soit encore plus belle et enrichissante et longue vie à ton blog !

    Répondre
  8. Ben mince alors, mon commentaire d’hier n’est pas passé :0( Bon alors, me rappeler de ce que je te disais ?!!! D’abord bravo, tu as passé un cap (que je suis d’avoir passé) en ne culpabilisant plus. Je crois que c’est essentiel pour tenir sur la durée dans la tenue d’un blog ;0) Comme toi j’aimerais vraiment réussir à acheter moins (ou emprunter moins) de livres. J’ai l’impression parfois d’être submerger par ma PAL et mes envies. Cela finit peut-être par devenir une pression aussi. On a envie de lire tout à la fois et faire des choix de lecture devient cornelien ;0) En tout cas je le ressens parfois comme ça… Sinon comme toi j’ai adoré Les gens dans l’enveloppe et tu m’as tenté avec ton billet de Carthages (qui est d’ailleurs dans vos billets les plus tentateurs). Bonnes lectures pour cette année George, bises

    Répondre
  9. un cap que je suis « loin » d’avoir passé disais-je ;0)

    Répondre
  10. estellecalim

     /  janvier 4, 2016

    Je te souhaite aussi une belle année, pleine de belles découvertes livresques. Tu as quand même lu beaucoup, 69 livres, c’est un beau score 😉 et puis pour le blog, tu as bien raison. Je continue à publier des billets pour toutes mes lectures, mais je les allège parfois et cela ne m’inquiète pas vraiment. Du moment que nous on se sent bien, tout va bien !

    Répondre
  11. Le principal c’est de trouver du plaisir dans ce que tu fais. J’ai beaucoup moins lu et moins réaliser de cadres ou de cartonnage cette année et plus profiter d’autres choses. Je suis mes envies et mes inspirations du moment et j’en suis contente. Je regrette juste d’avoir eu moins de temps pour visiter mes blogs préférés!
    Je te souhaite une très bonne année 2016

    Répondre
  12. Très joli billet. Très bonne année à toi.

    Répondre
  13. Je me suis bien reconnue dans ce billet.
    J’ai décidé aussi en 2015 de ne plus tout chroniquer, de ne parler que des livres qui m’ont marquée (en positif ou négatif), et je dois dire que ça fait du bien. Entre boulot et enfants, j’ai privilégié de lire plutôt que de parler de tout, même des livres moyens…
    Et tu as raison, arrêtons de culpabiliser, faisons nous plaisir !!!

    Bonne année 2016 !

    Répondre
  14. En te lisant, j’ai l’impression de sentir une sérénité et c’est là l’essentiel. Il faut se laisser vivre et faire selon ses envies livresques, bloguesques et autres. Je te souhaite une bonne année 2016 rempli de lectures, de joie de vivre et de…sérénité.

    Répondre
  15. C’est finalement la meilleure façon de lire et de bloguer… Se laisser guider par le plaisir et lâcher prise ! 😉

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :