« Grupp » Yves GREVET


Yves Grevet est un des auteurs de la littérature ado que j’apprécie particulièrement. J’ai dû lire la plupart de ses romans dont le fameux Nox ou encore Méto, sans parler de Celle qui sentait venir l’orage ou encore U4. Bref, je suis fan. Grupp donc est son dernier roman paru, comme tous les autres, chez Syros. C’est un bon gros pavé d’un peu plus de 500 pages mais qui se dévore littéralement.

Yves Grevet place son intrigue au sein d’une société sécuritaire et sanitaire. Grâce à des implants, créés par l’entreprise Longlife, chaque matin les hommes ont un bilan de santé complet et sont pris en charge à la moindre défaillance. Idem pour la sécurité. Pour les enfants et les adolescents, les parents peuvent également limiter leur zones de déplacement et ainsi leur éviter de s’égarer ou de fréquenter des quartiers plus risqués. Donc dans cette société on peut espérer vivre jusqu’à cent ans en toute tranquillité. Sauf que Scott, le frère de Stan, ne l’entend pas cette manière. Pour lui, cette société sécuritaire et sanitaire est une société carcérale. Il aspire à la liberté, aux risques, il veut se sentir vivant. Stan, quant à lui, vit dans cette société de façon paisible, jusqu’au jour où son frère aîné est arrêté et mis en prison pour faire partie d’un groupuscule secret nommé Grupp. Intrigué,  Stan va chercher à en savoir plus…

(suite…)

Publicités

Bilan mensuel de lecture : Juin 2017.


L’arrivée des vacances, de la pause estivale, me ramène vers vous. Je m’envole vers le Sud à la fin de la semaine. Trois semaines pour souffler, recharger les batteries, lire et bloguer plus régulièrement, plus longuement, je l’espère. Cette année encore je n’ai pas été souvent disponible pour le blog, mais je persévère, je m’y accroche toujours avec envie voire besoin. Pour relancer la machine, voici un bilan mensuel mais je ne pourrai pas vous présenter tous les livres. En effet, je fais partie du comité de lecture Cultura pour élire les romans de la rentrée littéraire qui seront exposés toute l’année sur les tables des librairies du centre culturel (Pour plus d’informations sur l’évènement Talents à découvrir, cliquez sur le lien). Je ne pourrai vous en parler qu’à la date de sortie des romans. J’en ai lu trois pour l’instant, et je pense parvenir à en lire un quatrième avant le 6 juillet, clôture des lectures découvertes. J’en ai reçu 7 mais je n’ai pas eu le temps d’en lire plus et puis j’avais aussi besoin de lire mes propres livres. Ce bilan sera donc un peu tronqué, mais au final pas si maigre que cela.

(suite…)

« Power Club : Ondes de choc » Alain GAGNON – Tome 2/3 – Ado.


Avant de poursuivre votre lecture, je tiens à vous préciser que ce billet risque de dévoiler certains éléments du tome 1. Vous voilà prévenus.

J’avais quitté Anna en janvier en refermant le premier tome de la trilogie Power Club. J’attendais donc avec impatience la parution de la suite des aventures d’Anna, super héroïne qui avait donc dû renoncer à ses pouvoirs. Et pourtant…

Comme la couverture de ce deuxième tome le montre, nous retrouvons Anna à Paris, mais New-York n’est pas si loin à vol de super héros. Le retour inattendu de ses boosters super puissants a entraîné la jeune fille dans un contrôle rigoureux. Sa lutte pour maîtriser ses « êtres » étranges qui hantent son corps l’a conduite à se terrer pendant six mois. Ses parents, ne supportant plus de la voir vautrer dans le canapé, l’ont réinscrite au lycée pour redoubler son année de Terminal. Sa copine Lisa, qui poursuit ses études en fac, y travaille certains jours. Ce retour au lycée est une corvée pour Anna, qui devient le centre d’attention de tous les élèves. Lisa, toujours aussi extravagante, propose alors à son amie d’œuvrer incognito pour la défense des citoyens, elle lui trouve même un costume. Mais comment sortir de cours pour aller sauver les parisiens en détresse sans risquer de se retrouver toutes les cinq minutes dans le bureau du proviseur ? Et comment éviter de se faire démasquer par les autres membres du Power Club, surtout quand on laisse son empreinte sur l’un des piliers de la Tour Eiffel ? D’autant que l’un des membres semble présenter un comportement déviant et dangereux.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Janvier 2017.


logo-bilan-mensuel1A croire que décidément les mois passent trop vite. Je viens de me rendre compte que mon dernier bilan mensuel remonte à septembre. Il est donc grand temps de reprendre les bonnes habitudes. Il faudrait d’ailleurs que je me décide à changer mon logo, je commence à m’en lasser. Bref, pour ce premier mois de l’année 2017, mes lectures furent variées et toutes, dans leur genre et style différents, m’ont plu. Pourtant, je regrette de ne pas plus extraire de livres de la PAL qui, pourtant, ne cesse de s’étendre.

(suite…)

« Power Club : L’apprentissage » Alain GAGNOL – Tome 1/3


power-club-couv Anna est une adolescente presque comme les autres, presque car elle appartient aux classes aisées de la société. En 2038, l’argent permet l’incroyable : devenir un super-héros et intégrer le très select et prestigieux : Power-Club. Les membres de ce club sont de vrais stars, leurs exploits sont filmés et aussitôt regardés sur tous les supports, et notamment les téléphones portables. Les amies d’Anna suivent avec intérêt leurs aventures, s’extasient devant leur beauté, leur classe. Pourtant Anna regrette l’effet marketing. Les super-héros sont de vraies têtes de gondoles, pense-t-elle, des égéries pour des marques de luxe. Or, pour l’anniversaire de leur fille, les parents d’Anna lui ont réservé LA surprise : une adhésion au Power-Club. La nouvelle lui fait l’effet d’une bombe. Anna est alors partagée : c’est une chance incroyable, mais, après l’avoir critiqué et s’être moquée de certains de ses membres, quelle attitude adoptée ?

(suite…)

Premières Lignes #24


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Pour ce 24ème rendez-vous (chez moi), je vous présente un roman que j’ai commencé ce lundi et qui me plait beaucoup. C’est un roman ado, le premier d’une série. En 2038, on peut devenir un superhéros, si on est assez riche pour pouvoir postuler et si on passe les tests avec succès. Anna fait partie des élus.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes… #18


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Cette semaine, un incipit plus réjouissant que celui de la semaine dernière. Ce roman ado futuriste est une belle histoire d’amour. On pourra regretter une couverture pas des plus réussies à mon goût.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

« Macha ou l’évasion » Jérôme LEROY – Rentrée Littéraire 2016 (ado) #4


leroy-machaMacha-des-Oyats est une vieille dame de cent sept ans, mais Macha-des Oyats est une vieille dame pleine d’énergie. Elle vit dans le monde de la Douceur, dans les années 2100 et quelques. Le monde a beaucoup changé depuis le XXIe siècle, plus paisible, revenu à l’essentiel, débarrassé du tout numérique, les années 2100 ont un goût de paradis. Quand des jeunes lui demandent de leur raconter sa jeunesse et comment le monde d’avant a fini par basculer dans le monde de la Douceur, Macha accepte de se confier, de raconter sa jeunesse et l’émergence des ZAD, Zones d’Aménagement Différé ou Zones A Défendre.

(suite…)

« Traces » Florence HINCKEL


hinckel tracesFlorence Hinckel est une auteure jeunesse, ou plutôt une auteure, tout court. Je suis ses romans avec intérêt car elle a la faculté de se saisir des éléments de la réalité pour construire des intrigues futuristes, mais dans un futur qui n’est peut-être pas si éloigné de notre présent. Que ce soit Théa pour l’éternité ou le très bon #Bleue, ou encore le très récent U4 Yannis, Florence Hinckel pousse les ado lecteurs à réfléchir sur leur quotidien, leur réalité et leurs pratiques des nouvelles technologies.

Dans Traces, elle s’inspire d’une idée qui avait traversé l’esprit d’un ancien président et qui, à l’époque, avait fait polémique : détecter les futurs criminels dès la crèche ou presque. Grâce à la mise au point d’un logiciel, le Traces, les autorités sont, dans le roman, désormais capables d’identifier non seulement le criminel à venir, mais connaître le lieu, la date et jusqu’à l’heure à laquelle va être commis le meurtre.

(suite…)

« Ne retournez jamais chez une fille du passé – Tome2 » Nathalie STRAGIER


stragier la fille du futur tome 2Nathalie Stragier nous offre la suite de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous, premier tome qui m’avait beaucoup plu. Un an après avoir évité le bouleversement mondial de la société, Pénélope a eu envie de retourner voir si ses amis, Andréa et Pierrick, vont bien. Rassurée assez rapidement, elle constate alors qu’elle ne parvient plus à repartir dans son époque. Bien qu’agrégée et experte du voyage dans le temps, Pénélope ne comprend pas ce qui se passe d’autant que les conditions solaires et lunaires sont parfaites. Quelque chose de plus fort retient Pénélope en 2020, mais quoi ?

(suite…)