« La Remplaçante » Sophie ADRIANSEN & MATHOU.


Marketa est une jeune femme comme les autres. Elle rencontre Clovis, qui a déjà deux enfants d’une première union. Ils se mettent en couple et naturellement décident de faire un enfant. La grossesse se passe bien, mais quand arrive le moment de la délivrance, les contractions intenses et l’accouchement en lui-même sont pénibles pour Marketa, cela ne se passe pas comme elle se l’était imaginé. Maintenant que son bébé est là, elle se sent incapable de s’en occuper, de l’aimer, elle se culpabilise, ne comprend pas pourquoi elle ne ressent pas ce que toute nouvelle maman peut ressentir pour son enfant. Devant les autres, elle masque ce qu’elle ressent, s’occupe de sa fille par mécanisme, mais le fameux instinct maternel n’est pas là. Elle rêve d’une remplaçante qui s’occuperait de son bébé, d’une mère parfaite, d’un modèle maternel qui reflète alors l’écart qu’il y a entre elle et cette remplaçante.

(suite…)

« George Sand, ma vie à Nohant » Ch. VAN DEN HEUVEL et Nina JACQMIN (BD).


Quand j’ai aperçu cette BD sur l’insta de Moka, j’ai senti qu’il me la fallait immédiatement. Ma maman a eu la gentillesse de me l’offrir, il est donc encore plus précieux. Mais à chaque fois que je dois lire une œuvre sur Sand, j’ai toujours une petite appréhension, il faut dire que j’ai eu quelques déconvenues avec certaines biographies, notamment George Sand à vingt ans. Pour information, et pour celles ou ceux qui ne le sauraient pas, j’ai beaucoup travaillé sur l’œuvre et la vie de George Sand lorsque j’étais en thèse. Je maîtrise donc le sujet et je suis notamment toujours attentive à ce que sa vie ne prenne pas trop le pas sur son œuvre. Il faut dire que Sand a eu une vie si passionnante qu’on a toujours tendance à se focaliser sur sa vie et un peu moins sur son œuvre.

Bref.

(suite…)

« Les Enfants de la Résistance » T.1 et 2, B. ERS & V. DUGOMIER.


Bien que le titre de cette chronique annonce les tomes 1 et 2, je vous parlerai essentiellement du premier pour ne pas gâcher votre lecture éventuelle. La série est toujours en cours et le tome 7 doit sortir mi-mars aux éditions Le Lombard.

J’avais repéré cette BD lors d’un salon du livre (oui c’était dans le monde d’avant) et elle m’était restée en tête. Une amie, collègue d’histoire, m’a proposé de me la prêter, et j’ai bien sûr sauté sur l’occasion. Durant cette première semaine de vacances, j’ai donc lu les deux premiers tomes à la suite.

L’intrigue se déroule dans le petit village de Pontain L’Ecluse, au moment où la France signe l’armistice avec l’Allemagne en juin 1940. Pontain L’Ecluse est un village fictif mais typique des petits village de l’époque avec ses agriculteurs, son maire et son instituteur. Il est situé à quelque soixante kilomètres de la ligne de démarcation, du côté de la zone occupée.

(suite…)

Bilan de Juin : Le Mois Anglais


Juin tire sa révérence et avec lui le Mois Anglais. Pour cette neuvième édition, nos charmantes organisatrices, Titine, Lou et sur Instagram, Lamousmé, nous avons concocté un programme sur mesure. Un Mois Anglais, ça se prépare comme un marathon, on rassemble ses forces, on s’entraîne à l’avance, et on tient la distance. Cette année a sonné ma 9e participation et sans doute celle où je me suis le plus investie car, pour une fois, j’avais le temps de le faire et une sacrée boulimie de lecture. Je m’en suis donnée à cœur joie et je suis un peu triste que ce soit fini.

Dans cette chronique, on va revenir sur ces 30 jours à l’heure anglaise…

(suite…)

« La Mystérieuse affaire Agatha Christie » Ch. VAN DEN HEUVEL et N. JACQMIN (BD)


Agatha Christie a mystérieusement disparu, on a retrouvé sa voiture abandonnée aux abords d’un lac. Son mari, Mr Archibald Christie, ne semble pas plus inquiet que cela et devient suspect d’autant qu’il entretient une liaison adultérine avec sa secrétaire. Les inspecteurs chargés de l’enquête tentent de cerner la personnalité d’Agatha. Commence alors l’histoire de la vie de la romancière la plus connue d’Angleterre. Une enfance libre et préservée dans la belle maison d’Ashfield. Enfant timide, elle s’est forgé un monde imaginaire et a appris à lire très jeune avec sa nurse. Les principales étapes de sa vie sont ainsi racontées en trois actes entrecoupées par la poursuite de l’enquête sur sa disparition.

(suite…)

POINT PAL


Vous vous demandez peut-être où j’en suis de l’inventaire de ma PAL. Je l’ai un peu mis de côté depuis le Mois Anglais et surtout parce que tout en faisant l’inventaire j’essaie de trier et de ranger un peu le bazar ambiant. Il me reste deux coins à faire : les polars et la jeunesse/ado, deux coins particulièrement en bazar et qui va nécessiter du temps. Donc j’ai fait une pause.

Quoiqu’il en soit voilà où j’en suis pour l’instant :

PAL Perso : 800 (tout pile)

Autant vous dire que la barre des 1 000 va être largement atteinte.

Et comme si cela ne suffisait pas, je continue à acheter des livres, mais c’est la faute du Mois Anglais. Donc ces dernières semaines, je me suis un peu laissé aller, mais c’est important de faire vivre les librairies qui ont beaucoup souffert pendant le confinent… je donne de ma personne, voyez-vous.

Je vous présente donc mes derniers achats :

📚 Anatomie d’un scandale de Sarah Vaughan dont j’avais lu et beaucoup aimé La meilleure d’entre nous.

📚L’Envol du moineau d’Amy Belding Brown.

📚 Depuis le temps de vos pères de Dan Waddell. Suite de la série des enquêtes du généalogiste dont le premier tome est Code 1879 que j’ai lu pour le mois anglais.

📚 La Moisson des innocents toujours de Dan Waddell puisqu’il s’agit du tome 3.

📚 La Vraie vie d’Adeline Dieudonné dont on a beaucoup parlé l’an dernier. Je suis curieuse de me faire mon opinion.

📚 Vox de Christina Dalcher. J’ai été ravie de le trouver en poche, je le reluquais depuis sa sortie.

📚 L’Espoir des Neshov d’Anne B. Ragde. J’ai les trois tomes précédents déjà dans ma PAL et depuis des lustres.

📚 Les Sept morts d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton. Typiquement acheter sous l’influence des participantes au Mois anglais. J’adore cette couverture;

Pour ce dernier ouvrage, une BD, il faut remercier Lou (et donc à travers elle le mois anglais) qui me l’a traîtreusement mis sous le nez :

📚 La Mystérieuse affaire Agatha Christie de Chantal Van Den Heuvel et  Nina Jacquin. J’ai déjà commencé à le feuilleter et il est magnifique.

Tous ces livres sont déjà entrés dans l’inventaire.

N’hésitez pas à me mettre un petit commentaire si vous en avez lus certains ou si vous avez envie de les acheter, de les emprunter.

« Le Testament de William S. » Yves SENTE et André JUILLARD (BD)


Une fois n’est pas coutume, j’ai lu une BD ! J’en lis très peu et souvent il s’agit des grands classiques : Tintin, Astérix etc. J’aime mieux les romans graphiques. Mais celle-ci m’est arrivée par un biais un peu particulier : un élève de 1ère m’a conseillée de la lire et m’a prêté son exemplaire. J’ai dû lire un jour un Blake et Mortimer quand j’étais plus jeune et j’avais été un peu rebutée par la large part faite au texte. Ce tome est paru en 2016 et, comme pour Lucky Luke  ou Astérix, n’a pas été écrit par l’auteur d’origine (Edgar J. Jacobs), je suis trop novice pour voir les différences possibles.

Dans ce 24ème tome, Blake et Mortimer sont sollicités par l’une de leurs amies : Mrs McKenzie, présidente de la William Shakespeare Defenders Society afin de mener un jeu de piste pour dénicher trois clefs permettant d’avoir accès à ce que l’on pense être la dernière pièce de Shakespeare. Mais cette découverte permettra peut-être aussi de faire cesser la rivalité entre la société de Mrs McKenzie qui défend le fait que Shakespeare ait bien écrit ces pièces si célèbres malgré son extraction sociale et la Loge d’Oxford qui affirme le contraire.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Septembre, Octobre, Novembre 2018.


Préparez-vous, ce bilan récapitulatif risque d’être un peu long. Je vous conseille de vous installer confortablement dans votre canapé, sous un plaid chaud et doux, de vous faire un bon thé (parce que c’est stimulant, c’est bien connu) et de vous laissez porter… Vous y êtes ? … Alors on peut commencer !

N’ayant pas publié de bilan mensuel depuis le 1er septembre, date à laquelle ma vie personnelle, comme chaque année, est mise entre parenthèses (merci l’éducation nationale) je vais donc vous faire une récap. de mes lectures sur ces trois derniers mois. Trois romans seulement ont été chroniqués, mais je ne désespère pas… non, non, non. J’y crois, un jour, je serai à jour dans mes chroniques.

(suite…)

Un Livre dans la Boîte #11


Presque deux mois de silence sur ce blog et ce n’est pourtant pas faute de me dire chaque vendredi soir : « Ce week-end, j’écris une chronique sur le blog ». Mais le week-end se passe et rien ne paraît. Aujourd’hui, je prends le temps parce que j’en ai un peu assez de bosser du lundi matin au dimanche soir, de passer mon temps à corriger des copies et à préparer des cours… J’ai aussi plusieurs romans à chroniquer, la liste s’allonge dangereusement. Pour relancer la machine, je vais donc récapituler avec vous tous les SP que j’ai reçus ces dernières semaines.

Voici donc ma moisson d’automne.

(suite…)

« Bonjour tristesse » Frédéric REBENA / Françoise SAGAN – BD.


Ma lecture de Bonjour tristesse de Françoise Sagan remonte à bien des années, que je me refuse de compter. Il m’avait été conseillé par ma mère, un roman trans-générationnel que l’on lit à l’âge de l’adolescence. Je m’en souviens par flashs, par passages. Quand on m’a proposé de lire l’adaptation BD de Frédéric Rébéna aux éditions Rue de Sèvres je n’ai pas hésité une seconde. Tout d’abord parce que j’ai lu plusieurs adaptations de romans en BD de cette maison d’édition et que je n’ai jamais été déçue, et aussi parce que j’ai pour Françoise Sagan une tendresse de lectrice. Ce blog d’ailleurs peut en apporter la preuve au vue des nombreuses chroniques que j’ai rédigées sur son œuvre.

(suite…)