Bilan mensuel de lecture : Septembre, Octobre, Novembre 2018.


Préparez-vous, ce bilan récapitulatif risque d’être un peu long. Je vous conseille de vous installer confortablement dans votre canapé, sous un plaid chaud et doux, de vous faire un bon thé (parce que c’est stimulant, c’est bien connu) et de vous laissez porter… Vous y êtes ? … Alors on peut commencer !

N’ayant pas publié de bilan mensuel depuis le 1er septembre, date à laquelle ma vie personnelle, comme chaque année, est mise entre parenthèses (merci l’éducation nationale) je vais donc vous faire une récap. de mes lectures sur ces trois derniers mois. Trois romans seulement ont été chroniqués, mais je ne désespère pas… non, non, non. J’y crois, un jour, je serai à jour dans mes chroniques.

(suite…)

Publicités

Un Livre dans la Boîte #11


Presque deux mois de silence sur ce blog et ce n’est pourtant pas faute de me dire chaque vendredi soir : « Ce week-end, j’écris une chronique sur le blog ». Mais le week-end se passe et rien ne paraît. Aujourd’hui, je prends le temps parce que j’en ai un peu assez de bosser du lundi matin au dimanche soir, de passer mon temps à corriger des copies et à préparer des cours… J’ai aussi plusieurs romans à chroniquer, la liste s’allonge dangereusement. Pour relancer la machine, je vais donc récapituler avec vous tous les SP que j’ai reçus ces dernières semaines.

Voici donc ma moisson d’automne.

(suite…)

« Bonjour tristesse » Frédéric REBENA / Françoise SAGAN – BD.


Ma lecture de Bonjour tristesse de Françoise Sagan remonte à bien des années, que je me refuse de compter. Il m’avait été conseillé par ma mère, un roman trans-générationnel que l’on lit à l’âge de l’adolescence. Je m’en souviens par flashs, par passages. Quand on m’a proposé de lire l’adaptation BD de Frédéric Rébéna aux éditions Rue de Sèvres je n’ai pas hésité une seconde. Tout d’abord parce que j’ai lu plusieurs adaptations de romans en BD de cette maison d’édition et que je n’ai jamais été déçue, et aussi parce que j’ai pour Françoise Sagan une tendresse de lectrice. Ce blog d’ailleurs peut en apporter la preuve au vue des nombreuses chroniques que j’ai rédigées sur son œuvre.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Mai 2018.


Et c’est reparti (un peu en retard) pour un petit bilan mensuel, mais cette fois-ci plus conséquent que le mois dernier.

Les circonstances ont fait que je n’ai sorti aucun roman de ma PAL au mois de mai. Je pense y remédier ce mois-ci, les cours se finissent. J’ai dit au revoir à mes élèves de Seconde vendredi, et même quelques-uns de mes élèves de Première de l’an dernier, cette année en Terminal, m’ont cherché dans l’établissement pour me dire au revoir, me remercier, nous nous sommes même fait des bisous qui claquent et j’ai versé ma petite larme. C’était des élèves formidables et jusqu’au bout ils l’ont prouvé. Leur reconnaissance est le plus beau cadeau qu’ils pouvaient me faire avant de voler vers de nouvelles aventures.

Bref, tout ça pour vous dire que le mois de juin s’annonce plein de lectures avec l’arrivée de la fin des cours. Mais revenons-en au mois de mai. Des lectures oui, mais des chroniques, non… Cela devient une habitude que je tente de combattre. Les chroniques devraient donc suivre dans le courant du mois de juin.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Mars 2018 – avec des chroniques à l’intérieur…


N’ayant pas écrit ici depuis un mois, vous vous doutez bien que le nombre de chroniques en retard n’a pas baissé d’un poil (de lapin) et a même subi une certaine hausse. Mais, comme en février, j’ai essentiellement pioché dans ma PAL et plus exactement dans les classiques. En mars encore, un seul SP lu et fini ce matin, pile poil (de lapin) pour le bilan. Mais ne vous affolez pas, la PAL n’en a pas diminué pour autant, car le Salon du livre est passé par là, ainsi qu’une petite descente en librairie hier matin. Je suis donc au point mort de ce côté-là. Je cours donc toujours après le temps et après ma PAL, mais le mois de mars s’est achevé de la meilleure façon qui soit pour moi, professionnellement, puisque j’ai été titularisée vendredi. Un immense soulagement. Me voici donc professeur certifiée. Je peux enfin me sentir légitime dans mon métier et ça fait du bien à l’ego.

Bref… Ce bilan de lecture, comme celui du mois précédent, sera l’occasion de rattraper mon retard de chroniques.

(suite…)

« Zaï Zaï Zaï Zaï » FABCARO – BD


Cette BD a reçu le prix SNCF de la BD en 2016 ainsi que le Grand Prix de la Critique d’Angoulême en janvier de la même année. Je ne lis pas beaucoup de BD, mais celle-ci a fait l’objet récemment d’un post d’une amie sur Facebook qui disait l’avoir abandonnée. Comme elle traînait dans ma PAL depuis un an, je me suis décidée à la lire pour me faire ma propre opinion. Par un bel après-midi de printemps, je me suis donc installée dans mon jardin. Le livre est peu épais et je l’ai lue rapidement. Si je peux comprendre la réaction de mon amie, j’avoue avoir une opinion un peu différente.

(suite…)

« Watertown » GÖTTING – BD – Sélection Prix SNCF du Polar 2017.


gotting-watertownUne fois n’est pas coutume, je vous présente aujourd’hui une BD : Watertown de Götting, paru chez Castermann, et qui fait partie de la sélection pour le Prix SNCF du Polar 2017. Ce prix, dédié exclusivement aux polars dans trois genres différents : la roman, la BD et le court-métrage, est 100% public. Il commence en octobre par le dévoilement de la sélection et s’achève fin mai. Tout le monde peut voter en se rendant sur le site de la SNCF, mais aussi lors de diverses manifestations autour des livres, comme Angoulême, le Salon Livre Paris ou le Quai du Polar de Lyon, mais aussi tout simplement lors d’un voyage en train. Les enseignes Cultura vont, cette année, proposaient des rencontres avec les auteurs, les dessinateurs et les réalisateurs dans leurs magasins.

La sélection des œuvres est élaborée par des experts du polar, chacun dans leur genre. Elle présente 5 romans, 5 BD et 8 courts-métrages.

prix-sncf

Dans le cadre de ce Prix, je vous présenterai également ultérieurement un roman : Pur d’Antoine Chainas paru chez Folio ainsi que les courts-métrages. Mais commençons par Watertown de Götting…

(suite…)

« Le Journal d’Aurore » Marie DESPLECHIN et Agnès MAUPRE – BD


Despléchin AuroreLes Editions de Rue de Sèvres, après la très belle adaptation de Quatre Sœurs de Malika Ferdjoukh par Cati Baur, proposent aujourd’hui une adaptation du même type des romans de Marie Desplechin : Le Journal d’Aurore. Le premier tome rassemble les deux premiers du roman : Jamais contente et Toujours fâchée ! Il y a déjà six ans, j’avais lu, allez savoir pourquoi, le dernier tome : Rien ne va plus et j’avais été très enthousiaste. Aussi quand on m’a proposé de recevoir l’adaptation des deux premiers tomes, je n’ai pas hésité.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Février 2016


logo-bilan-mensuel1Février cette année nous a offert un jour de plus pour clore nos lectures, un petit bonus d’un jour, c’est toujours bon à prendre ! Le miracle de janvier s’est reproduit ce mois-ci, chaque livre lu a eu droit à son billet, je maintiens donc le cap !

(suite…)

« Mortelle Adèle : La rentrée des claques », tome 9, Mr TAN et Diane LEFEYER – BD


Mortelle adèle tome 9Adèle, c’est la peste qu’on rêverait d’être si on en avait le courage. Egocentrique, franche jusqu’à l’excès, rancunière, Adèle est un démon, mais un démon tellement drôle qu’on l’adore. J’ai acheté ce dernier tome mercredi dernier pour faire plaisir à mon fils Eliot qui l’aime beaucoup, pour l’entendre rire de mon lit, et aussi pour le lire moi-même ! Même si j’avais déjà acheté un ou deux autres tomes des aventures d’Adèle, je n’y avais pas trop mis le nez. Il faut dire que mon fils a tendance à me raconter toutes les blagues ! Pour celui-là, j’ai prévenu : « Tu ne me dis rien parce que je veux le découvrir toute seule » ! Et il a tenu parole, ou presque, ben oui, parce qu’il n’a pas pu s’empêcher de me dévoiler quelques coups de la petite peste.

(suite…)