« Jeanne et le London Mystery » Cl. AUBRUN et S. BENSON – Roman Jeunesse


Benson JeanneJeanne a participé à un concours d’écriture, sa maman lui a donné un petit coup de main et mère et fille ont remporté le premier prix : passer trois jours chez la célèbre romancière anglaise Dorothy Stone, à Londres. Jeanne n’est pas aussi contente que sa maman, en effet elle est débutante en anglais et a peur de ne rien comprendre une fois en Angleterre. Mais Jeanne va avoir d’autres soucis, bien pires que celui de ne pas bien savoir parler anglais.

(suite…)

« Moi et François Mitterrand » Hervé LE TELLIER


moi et mitterrandLe narrateur-auteur, nous dit-on, de ce roman entame à partir de septembre 1983 une longue et riche correspondance avec François Mitterrand alors élu président de la République depuis avril (je précise pour les moins de 16 ans, si par hasard il en vient à passer par ici). Quelques temps plus tard, une réponse signée du président lui parvient, ce qui engage la narrateur à poursuivre. D’autant que, le narrateur s’était plaint de trouver les huitres trop laiteuses alors en séjour à Arcachon, et François Mitterrand avait répondu : « Ne doutez pas cher Monsieur, que vos remarques recevront toute l’attention qu’elles méritent et qu’elles seront prises en considération par nos services dans les délais les plus brefs« , et en effet il avait pu constater, l’année suivante que les services du président avaient bien travaillé puisque cette année-là les huitres étaient parfaites.

(suite…)

« George Sand à 20 ans : S’affranchir » Joëlle TIANO – Biographie.


Tiano Sand à 20 ansAyant travaillé plusieurs années sur l’œuvre et la vie de George Sand, je ne suis plus une novice. Je dois avouer que je connais un peu par cœur les événements de sa vie et d’autant plus sa jeunesse puisque mon sujet de doctorat portait sur la figure du père dans son œuvre, que j’ai également écrit un article dans le Dictionnaire George Sand paru aux éditions Honoré Champion en 2015 et que je me suis beaucoup intéressée à Maurice Dupin, père de Sand. J’ai dû lire au moins cinq biographies de George Sand, dont la meilleure, pour moi, reste celle de Joseph Barry, George Sand ou le scandale de la liberté paru en 2004, sans oublier la propre autobiographie de George Sand, Histoire de ma vie et sa correspondance. Pourtant, je reste toujours curieuse des nouvelles parutions qui s’intéressent à ma Sand, ne serait-ce que pour me replonger dans son univers. Aussi quand on m’a proposé de lire George Sand à 20 ans, au Diable Vauvert, je n’ai pas hésité. Cette collection qui s’intéresse à la jeunesse des auteurs est passionnante et j’avais beaucoup aimé l’ouvrage consacré à Guy de Maupassant que j’ai lu il y a quelques mois.

(suite…)

Premières Lignes… #5


premières_lignes

Mokamilla,Pour ce nouveau rendez-vous des Premières Lignes… lancé par Ma Lecturothèque, je reviens à celle qui est l’esprit de ce blog : George Sand.

premières lignes #5

Tiano Sand à 20 ans

George Sand à 20 ans, S’affranchir de Joëlle Tiano, Editions Au Diable Vauvert

Retrouvez les Premières lignes de Ma Lecturothèque ,  Mokamilla, Nadège (Les mots de la fin), Moglug

« Nuit blanche au musée » Danielle THIERY – Polar jeunesse.


thiéry polar jeunesseNuit blanche au musée est un roman paru en 2004, mais dont l’édition vient d’être relookée. Ces nouvelles couvertures sont d’ailleurs très réussies. Danielle Thiéry a depuis fait paraître deux autres romans reprenant les mêmes personnages, Lily et son frère Lucas. Celui dont je vais vous parler aujourd’hui est donc le premier tome de cette série policière pour jeune ado.

Lily et Lucas, donc, sont frère et sœur et non seulement ça, mais jumeaux. Leur parent, Jean et Alice sont gardiens de musée. Lily, sportive, veut devenir une super enquêtrice, une seconde Lara Croft capable de vaincre n’importe quel ennemi. Lucas, quant à lui, est plus cérébral, plus mesuré et tente en vain de convaincre sa sœur de travailler un peu plus et de moins rêver à ses futurs exploits.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Avril 2016.


logo-bilan-mensuel1Il est temps de se plonger dans le bilan de lecture du mois d’avril.

Ce mois-ci encore, j’ai eu des retards dans la rédaction de mes billets, mais je n’ai pas rompu mon rythme de lecture. Plus les mois passent et plus je m’installe dans ce rythme devenu régulier.

En avril, les lectures de SP ont été plus nombreuses. Il faut dire que j’en reçois beaucoup en ce moment, et qu’il faut bien les lire pour que les piles ne deviennent pas trop démesurées.

(suite…)

« Le Reste de leur vie » Jean-Paul DIDIERLAURENT


Didierlaurent Le reste de leur vieSort aujourd’hui le troisième livre de l’auteur au quadruple prénom : Le Reste de leur vie de Jean-Paul Didierlaurent. J’avais aimé Le lecteur de 6h27, j’avais été touchée par son recueil de nouvelles, Macadam et j’attendais avec impatience son prochain livre. Didierlaurent est un auteur des métiers décriés, des métiers qui n’ont pas bonne presse, de ceux que l’on choisit par défaut. Dans Lecteur de 6h27, il y avait une dame pipi ; dans Macadam, une guichetière d’autoroute. Des métiers pour le moins peu sexy ! Dans Le reste de leur vie, Didierlaurent convoque un thanatopracteur, ou si l’on veut un embaumeur, Ambroise, et une aide à domicile, Manelle. Mais contrairement aux héros de ces précédents ouvrages, les deux personnages de ce nouveau roman, aiment leur métier. Le premier s’occupe avec humanité des morts pour ceux qui restent, la deuxième aide les plus vieux dans leurs taches ménagères, mais bien plus encore.

(suite…)

« De Pourpre et de soie » de Mary CHAMBERLAIN


chamberlain pourpre1939 à Londres, Ada Vaughan a une petite vingtaine d’années. Issue d’un milieu modeste, elle rêve de haute couture, se confectionne des robes, des chemisiers, et travaille dans un atelier de mode de Dover Street.  Elle est douée, apprend vite, connaît les tissus, comment les couper pour qu’ils subliment les courbes féminines. Elle rencontre un homme élégant, Stanislaus, qui lui parle de Paris, lui laisse espérer de l’aider dans la création de sa propre maison de couture : La Maison Vaughan. Quand il lui propose un séjour de quelques jours à Paris, elle n’hésite pas. Mais la guerre approche et finit par éclater un matin : Hitler a envahi la Pologne ! Stanilaus et Ada sont bloqués à Paris. Commence alors une longue descente en enfer.

(suite…)

Premières lignes … #3


premières_lignes

Initié par Ma Lecturothèque 

Après une semaine d’absence, je reviens ce dimanche avec les premières lignes d’un roman qui vient de sortir en librairie et qui me passionne. Un prologue qui donnera toute son explication au cœur du roman.

premières lignes #3

chamberlain pourpre

Mary Chamberlain, De Pourpre et de soie, Editions Préludes.

Retrouvez les Premières lignes de Ma Lecturothèque , de  Moka, d’Estelle. et Moglug.

« Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte » Annet HUIZING – Roman Ado.


huizing comment écrire un romanKatinka a 13 ans, elle vit au Pays-Bas avec son père et son petit frère, Kalle. Sa maman est morte quand elle était encore toute petite. La mort de sa maman, elle en parle naturellement : « ça va, ce n’est pas grave ». Elle n’a pas encore réellement pris conscience de ce que cela veut dire, elle a juste vécu jusqu’à présent avec ça. Katinka veut écrire et il se trouve que sa voisine, Lidwine, est écrivain, elle a écrit et publié de nombreux romans, elle a même reçu des prix. Un jour, elle se lance, elle va demander à Lidwine de lui donner des leçons d’écriture.

(suite…)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 201 autres abonnés