Premières Lignes #31


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

 Heureusement qu’il y a ce rendez-vous dominical pour me faire écrire sur ce blog. Depuis plusieurs semaines, j’ai du mal à venir à bout de mes livres. Enfin, cette semaine j’ai pu achever deux lectures dont je vous parlerai prochainement. Ce matin, donc, je viens de tourner la dernière page d’un roman espagnol : un portrait de femme de soixante ans refusant de renoncer à l’amour. Parallèlement, elle prépare une exposition pour la Bibliothèque Nationale de Madrid sur les écrivains maudits. Se mêlent alors sa propre expérience et celle d’écrivains comme Maupassant, Thomas Mann ou même Anne Perry.

En voici les Premières Lignes…

(suite…)

« Dire, ne pas dire : du bon usage de la langue française – volume 3 » par l’Académie Française


dire-ne-pas-direL’Académie Française, il y a cinq ans, ouvrait une rubrique « Dire, ne pas dire » sur son site. Sa volonté, comme l’explique Yves Pouliquen dans la préface était d’ « ouvrir une rubrique où l’on mettrait […] des emplois fautifs, des extensions de sens abusives, des néologismes et anglicismes qui envahissent les ondes, la presse et la conversation, ce qui se disait et ce qu’il fallait dire. » Les volumes 1 et 2 proposaient un large éventail de ces rectifications toutes très enrichissantes. J’avais d’ailleurs écrit une chronique sur le volume 1.

Ce volume 3 reprend le même principe, mais présente une nouveauté. Il répond également à des questions plus générales sur la langue française, comme la féminisation de la langue, l’importance de l’étymologie, etc.

(suite…)

Un livre dans la boîte ! #5


un livre dans la boîteDe nouveaux livres ont atterri dans ma boîte ces derniers jours. Des romans très différents, que je suis ravie de vous présenter avant lecture. Peut-être que, comme moi, vous aurez envie de les découvrir à votre tour.

(suite…)

« George » Alex GINO – roman jeunesse


george-ginoAvec un titre tel que celui-ci, il m’était impossible de passer outre ce roman d’Alex Gino judicieusement intitulé George. Cependant ce n’est pas la seule raison qui m’ait donné envie de découvrir ce roman. George est un petit garçon de primaire, mais George est différent de ces camarades, il est garçon mais se sent fille. Ce sujet du transgenre, jamais ou trop rarement abordé dans la littérature jeunesse, mérite, à lui seul, la lecture de ce roman. Mais Alex Gino parvient – et le challenge n’était pas facile à relever – à ne pas faire de son sujet un simple prétexte. Il crée un personnage attachant autour d’une intrigue intelligemment menée.

(suite…)

Premières Lignes #28


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Par son titre, ce roman n’avait pas d’autre choix que d’être présenté sur mon blog. Il traite d’un sujet, je crois, jamais encore abordé dans la littérature jeunesse : le transgenre. L’auteur se définit lui-même ni comme un homme ni comme une femme. Il raconte, avec beaucoup de sensibilité et de pudeur, l’histoire de George, un petit garçon prisonnier dans son corps de garçon alors même qu’il se sent fille.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

« Jeux de miroirs » E.O CHIROVICI


jeux-de-miroirs Quand Peter Katz reçoit les premiers chapitres d’un manuscrit signé Richard Flynn, et intitulé Jeux de miroirs, il flaire immédiatement le best-seller de l’année. Dans une longue lettre, l’auteur affirme avoir été le témoin privilégier du meurtre du professeur Wieder, grand spécialiste de psychologie cognitive, retrouvé mort dans son salon à la fin des années 80. Son roman permettrait de faire des révélations sur ce crime. Sauf que Flynn est mort et le reste du manuscrit est introuvable. Peter engage alors un journaliste, John Keller, qui se lance tête baissée dans une enquête minutieuse mais difficile.

(suite…)

« Sauveur & fils : saison 2 » Marie-Aude MURAIL.


murail-sauveur-2_2Quel plaisir de retrouver Sauveur et son fils Lazare dans ce tome 2. Après ma lecture de la saison 1 cet été, j’avais hâte de reprendre ma place dans le cabinet de psychologue de Sauveur. Suivant le même file conducteur que la saison 1, Marie-Aude Murail nous fait renouer avec les patients de Sauveur et nous en présente de nouveaux. On reprend le file comme on retrouve de vieux amis : l’impression de ne pas les avoir quittés.

(suite…)

« Power Club : L’apprentissage » Alain GAGNOL – Tome 1/3


power-club-couv Anna est une adolescente presque comme les autres, presque car elle appartient aux classes aisées de la société. En 2038, l’argent permet l’incroyable : devenir un super-héros et intégrer le très select et prestigieux : Power-Club. Les membres de ce club sont de vrais stars, leurs exploits sont filmés et aussitôt regardés sur tous les supports, et notamment les téléphones portables. Les amies d’Anna suivent avec intérêt leurs aventures, s’extasient devant leur beauté, leur classe. Pourtant Anna regrette l’effet marketing. Les super-héros sont de vraies têtes de gondoles, pense-t-elle, des égéries pour des marques de luxe. Or, pour l’anniversaire de leur fille, les parents d’Anna lui ont réservé LA surprise : une adhésion au Power-Club. La nouvelle lui fait l’effet d’une bombe. Anna est alors partagée : c’est une chance incroyable, mais, après l’avoir critiqué et s’être moquée de certains de ses membres, quelle attitude adoptée ?

(suite…)

Un livre dans la boîte! #4


un livre dans la boîteJ’avais lancé cette rubrique au printemps dernier et puis je me suis laissé rattraper par les impératifs de ma vie de prof. Pour cette nouvelle année, j’ai envie de la relancer, histoire de vous faire saliver, de vous donner envie de découvrir les romans que je reçois dans ma boîte aux lettres. Pour mieux comprendre cette rubrique je vous laisse relire ma chronique d’origine.

Six romans très différents destinés à des lecteurs divers ou à ceux qui, comme moi, aiment varier les plaisirs. Ces romans me sont parvenus de trois maisons d’édition : Le Diable Vauvert ; L’Ecole des loisirs, Calmann Lévy, Philippe Rey et JC Lattès.

(suite…)

« Les Filles de Brick Lane – 1. Ambre » Siobhan CURHAM


curham-les-fillesDans le quartier de Brick Lane à Londres, vivent quatre jeunes filles qui, apparemment, n’ont rien en commun : Ambre, Sky, Rose et Maali. La première est harcelée dans son collège par une peste nommée Chloé parce que ses parents sont homosexuels ; la seconde a du mal à vivre la mort de sa mère d’autant plus que son père, amoureux d’une mannequin vieillissante semble renier leur passé ; la troisième ne supporte plus sa mère qui la force à devenir mannequin quand elle ne rêve que de devenir pâtissière ; la quatrième, d’une timidité maladive, préfère se cacher derrière son appareil photo. Ne vous laissez pas influencer par cette couverture pas très folichonne, car Les Filles de Brick Lane de Siobhan Curham est un petit plaisir à ne surtout pas négliger. Dès les premières pages tournées, ces quatre filles vont devenir vos amies, vous allez vous reconnaître dans chacune d’entre elles et en prime vous allez parcourir Londres, manger des burfi, croiser Oscar Wilde et passer des soirées sur les toits à regarder la lune et à boire du thé.

(suite…)