« Un talent pour le crime » Andrew WILSON.


Je suis tombée totalement par hasard sur ce roman qui est en fait le premier tome d’une série intitulée : « Agatha Christie mène l’enquête » paru aux éditions City. Pour celles et ceux qui suivent ce blog depuis plusieurs années, vous savez que mon intérêt pour Agatha n’est pas récent, peut-être même vous souvenez-vous du challenge que j’avais créé il y a déjà onze ans, c’était à l’occasion du 120è anniversaire de l’auteure.

Ici, Andrew Wilson fait d’Agatha Christie le personnage principal de son roman et s’intéresse notamment au fameux épisode de sa disparition en décembre 1926. Vous savez que jamais Agatha n’a révélé ce qu’elle avait fait pendant une semaine, et n’a jamais donné les raisons de sa disparition, si ce n’est une vague histoire d’amnésie. L’auteur propose donc dans ce roman une interprétation, un scénario possible. Il s’appuie sur des éléments réels et construit son intrigue.

(suite…)

« Le Train Bleu » Agatha CHRISTIE.


Rufus Van Aldin, milliardaire américain, est à Paris pour récupérer un collier célèbre, le Cœur de feu pour l’offrir à sa fille Ruth Kettering. De retour à Londres, et une fois le collier offert, Ruth se livre sur sa situation conjugale : son mari, Derek, a une liaison avec la danseuse Mireille et Ruth ne le supporte plus. Rufus la pousse à demander le divorce, ce qui place l’époux infidèle dans une situation financière plus que délicate. Parallèlement nous suivons Katherine Grey dans un petit village d’Angleterre. Femme de compagnie depuis des années, sa maîtresse vient de mourir et lui lègue toute sa fortune. Elle est prête à prendre sa vie en main et décide, suite à l’invitation d’une lointaine cousine de sa maîtresse, Lady Tamplin, de partir pour Nice par le fameux Train Bleu, un train de luxe. Mais elle n’est pas la seule à prendre ce train : Derek a également pris un billet, mais aussi Ruth qui doit retrouver un ancien amour, le Comte de La Roche. Katherine et Ruth font connaissance dans le train et Mrs Kettering s’épanche. Dans la nuit, aux alentours de Lyon, Ruth est retrouvée morte dans son compartiment, le visage défiguré par un coup violent, et son collier a disparu. La police française s’empare de l’affaire, mais Hercule Poirot était lui aussi dans le train. Engagé par Van Aldin, il va mener l’enquête.

(suite…)

A year in England – Challenge.


S’il y a un challenge que j’apprécie particulièrement c’est bien le Mois Anglais créé et animé par trois drôle de dames : Lou, Cryssilda et Titine. Cette année Le Mois Anglais fête ses 10 ans et pour cet événement il devient annuel. Un an de lectures anglaises, de gourmandises, de séries ou de films so british.

(suite…)

« La Mystérieuse affaire Agatha Christie » Ch. VAN DEN HEUVEL et N. JACQMIN (BD)


Agatha Christie a mystérieusement disparu, on a retrouvé sa voiture abandonnée aux abords d’un lac. Son mari, Mr Archibald Christie, ne semble pas plus inquiet que cela et devient suspect d’autant qu’il entretient une liaison adultérine avec sa secrétaire. Les inspecteurs chargés de l’enquête tentent de cerner la personnalité d’Agatha. Commence alors l’histoire de la vie de la romancière la plus connue d’Angleterre. Une enfance libre et préservée dans la belle maison d’Ashfield. Enfant timide, elle s’est forgé un monde imaginaire et a appris à lire très jeune avec sa nurse. Les principales étapes de sa vie sont ainsi racontées en trois actes entrecoupées par la poursuite de l’enquête sur sa disparition.

(suite…)

« Les Indiscrétions d’Hercule Poirot » Agatha Christie – Le Mois anglais.


Un Moi anglais ne serait pas un vrai Mois anglais sans la lecture d’un Agatha Christie. Pour cette session, j’ai donc choisi : Les Indiscrétions d’Hercule Poirot. Même si, de plus en plus, j’ai une préférence pour les romans dans lesquels les stars de l’auteure laissent leur place à des personnages inconnus, j’avais envie de retrouver ce cher Hercule.

L’action se situe à Enderby Hall, demeure de Mr Richard Abernethie. Celui-ci vient subitement de passer l’arme à gauche, plus soudainement que l’on s’y attendait. Lors de la lecture du testament, qui réunit les frères et sœurs de Richard ainsi que ses neveux, sa sœur, Cora, qui a la particularité de parler à tort et à travers, lance de façon impromptue : « Il a bien été assassiné, n’est-ce pas ? » Le doute s’installe alors dans les esprits et notamment dans celui de l’avoué et ami de Mr Richard Abernethie, Mr Enthwhistle. Le doute fait d’autant plus son chemin que Cora est retrouvée assassinée le lendemain. Troublé par ses événements, Mr Entwhistle s’en va quérir Hercule Poirot.

(suite…)

Bilan de lecture du mois de mai 2020.


L’heure du bilan a sonné. Vous verrez que les lectures présentes dans ce bilan sont quasi exclusivement liées au Mois Anglais. Pour une fois que, cette année, je parviens à m’organiser en amont. Je vais donc rester très évasive puisque ces romans seront présentés beaucoup plus largement au cours du mois de juin.

Deux d’entre eux ont déjà été présentés dans mon précédent billet sur mes lectures du confinement, je les remets ici quand même.

(suite…)

Triple Bilan de lectures : Mai – Juin – Mois Anglais 2019.


Entre la fin de l’année scolaire et ses réjouissants conseils de classe, réunions et j’en passe, puis les corrections du bac, les oraux du bac et enfin une perte de connexion d’une semaine, me voilà donc enfin de retour pour un triple bilan car avec tout ça je n’ai pas fait le bilan du mois de mai. Et comme nous sommes déjà le 2 juillet, il me faut également faire le bilan du mois de Juin qui était sous le signe de l’Angleterre.

Il est donc grand temps de nous y mettre. Comme ce billet risque d’être trop long, le mois de mai sera évoqué de façon très rapide et dans l’ordre chronologique. Pour le mois de juin, je serai plus diserte.

(suite…)

« Le Secret de Chimneys » Agatha CHRISTIE.


Parmi les romans d’Agatha Christie, j’ai une petite préférence pour ceux qui mettent en scène d’autres personnages que les célèbres Hercule Poirot ou Mrs Marple. J’aime quand Agatha Christie abandonne ces deux personnages emblématiques, car je la trouve plus libre. Le Secret de Chimneys fait justement partie ceux-là.

Plus qu’un polar, il s’agit là d’un roman d’espionnage comme peuvent l’être Mr Brown ou Rendez-vous à Bagdad. L’intrigue débute en Afrique, où Anthony Cade rencontre un vieil ami, Jimmy McGrath qui lui confie deux missions : remettre les mémoires de l’ancien premier ministre d’Herzoslovaquie, le comte Stylptitch, à un éditeur londonien et restituer une correspondance amoureuse à Mrs Virginia Revel. Anthony, toujours à la recherche de sensations fortes, saute sur l’occasion pour abandonner son job de guide touristique. De retour en Angleterre, le jeune homme, intelligent, séducteur et à l’esprit fin, va mettre les pieds dans une histoire bien compliquée. Au Foreign Affair, George Lomax veut également récupérer le manuscrit du comte afin d’empêcher la publication de révélations qui pourraient remettre en question un accord commercial et politique : l’Angleterre en effet est prête à aider le retour de la monarchie en Herzoslovaquie en échange d’une installation pétrolière anglaise. Mais Lomax n’est pas le seul à vouloir bloquer la publication, une société secrète herzoslovaque, La Main rouge, est bien décidée à faire de même et avec des moyens bien moins diplomatiques. Tout va se jouer dans le cadre du somptueux manoir de Chimneys, vieille demeure seigneuriale qui a accueilli de grands noms. C’est précisément là que le successeur au trône d’Herzoslovaquie va être retrouvé assassiné.

(suite…)

Un Livre dans la Boîte #13


De petites pépites sont parvenues dans ma BAL ces dernières semaines. Une fois encore, un savant mélange de littérature pour ado, de littérature générale et même des polars, de quoi bien entamer les vacances. Il y a des auteurs que je connais déjà et que j’ai hâte de retrouver, mais aussi des auteurs que je vais découvrir.

Vous êtes prêts ?

C’est parti !

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Janvier 2019.


Il y a une dizaine de jours, j’écrivais une chronique annonçant ma résolution de l’année : Trouver du temps pour lire. Ce bilan va me permettre de voir si, dès le premier mois de l’année, j’y suis parvenu. Trois week-end de suite, je me suis installée dans mon canapé pour lire, en plus de ma lecture du matin. En semaine, j’ai été moins régulière, parvenant difficilement à mettre en place ma « routine » de lire une heure à partir de 18h30. Voire pas parvenu de tout, notamment cette semaine. Mais je ne renonce pas. Je sais qu’il va me falloir un peu de temps pour que cela devienne une habitude.

(suite…)