Premières Lignes #30


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Durant les vacances de février, je me suis acheté plusieurs romans. A Grenoble, les librairies sont nombreuses et sont donc autant de tentations. J’ai donc envie de vous présenter mes achats récents par le biais de ce rendez-vous dominical. Celui de la semaine avait d’ailleurs lancé le mouvement.

Le roman d’aujourd’hui a été aperçu sur la page Facebook d’une amie et son titre m’a forcément fait envie : Victor Hugo vient de mourir, de Judith Perrignon. Puis il est réapparu sur une vidéo de la Griffe Noire, alors que je l’avais un peu oublié. J’ai pris ça comme un signe, alors quand je l’ai vu sur une table d’une librairie grenobloise (Artaud pour tout dire), je l’ai vite attrapé. Le roman raconte toute l’effervescence que provoqua la mort et les obsèques nationales de Victor Hugo dans Paris.

En voici les Premières Lignes…

(suite…)

Entre livres et cahiers


flowJe devais vous parler de mon bullet journal de prof aujourd’hui, mais les copies m’ont rattrapée et je n’ai pas trouvé le temps de faire ce que je voulais. Cependant, je me suis octroyé une petite pause entre deux paquets de copies pour aller faire un petit tour  chez Cultura. Au départ mon but était simplement de trouver le dernier « Flow » et puis… et puis… Vous savez bien, on part pour acheter un truc et on revient avec beaucoup plus. Le comble est que j’ai failli repartir sans le « Flow ».

(suite…)

Descente en librairie sous la neige !


descentes en librairie 2Retour de ma vieille rubrique que j’ai bien délaissée ces derniers temps, sans pour autant avoir réellement délaissé les librairies, vous vous en doutez ! Hier, donc, je me suis dit qu’une petite descente ne me ferait pas de mal. Escortée de mon fils qu’il a fallu convaincre, vue que nous avions déjà traversé une vraie tempête de neige et que je l’avais déjà traîné chez Monop pour l’achat que quelques vêtements, j’ai donc poussé les portes de la librairie sans idées précises. Mais j’ai un rituel : m’arrêter à chaque table, pour ne rien louper et surtout les tables de livres de poche. Ce rituel m’aide souvent à me souvenir des livres que j’avais envie d’acheter.

(suite…)

Descentes estivales en librairies


2015 août Librairie VillardL’été, les vacances sont faits pour flâner, pour découvrir de nouveaux lieux, il est donc normal que mes flâneries estivales aient porté mes pas dans quelques librairies. Malgré mes PAL d’été qui devaient me garantir contre le manque de livres et les achats intempestifs, je n’ai pas pu résister. Que voulez-vous on ne se refait pas.

Quand on a le temps de lire, et quand on a été à nouveau capable de lire un livre tous les deux jours, on se sent ragaillardi et, par là même, les pavés, les romans en deux tomes, ne nous font plus peur du tout. Sauf que, bien évidemment, le temps des vacances est éphémère. Et même si l’on sait que, une fois septembre entamé, le temps semblera plus filant, que les longues matinées à lire ne seront plus que de doux souvenirs, on espère, on se dit que cette année on s’organisera mieux, on arrêtera d’oublier son roman sur sa table de nuit, on lira entre deux cours… Bref, on y croit !

(suite…)

Descente en librairie un mercredi… juste parce que ça rime !


descentes en librairie 2Mercredi dernier, pour récupérer une bio de Diderot que j’avais commandée le vendredi d’avant et acheter un nouveau cahier de maths jaune format 24/36 pour Antoine, j’ai fait un petit tour à la librairie. J’étais allée chercher Antoine à midi au collège, il faisait beau, un froid sec comme j’aime.

(suite…)

Descente en librairie il y a quelques semaines, et considérations diverses et variées.


descentes en librairie 2Ces derniers temps, je me rends en librairie presque uniquement pour trouver des éditions scolaires pour mes cours : quelle édition choisir des Fleurs du Mal ou de Candide ? J’avais commencé ma quête cet été et je l’ai poursuivie en septembre. Difficile de faire un choix d’autant que je trouve les couvertures monstrueuses ! Dans une volonté de faire jeune et dépoussiéré  les éditeurs finissent pas se perdre dans des illustrations totalement fantaisistes.

(suite…)

Descente en librairie : le retour !


descentes en librairie 2Cette rubrique avait disparu des écrans de ce blog depuis quelques temps, novembre 2013 pour être exacte, et figurez-vous qu’elle me manquait. Car n’allez pas imaginer que je n’ai plus acheté de livres depuis cette date ou que, enfer et damnation, je n’ai plus mis les pieds dans une librairie depuis. Disons que mes achats ont été plus sporadiques, jusqu’à ce mois de juillet où je me suis un peu laissé aller ! Que voulez-vous, les vacances et les librairies grenobloises sont des tentations auxquelles je n’ai pas pu résister longtemps. Je ne vais donc vous parler que de ces achats-là aujourd’hui, car je serais bien incapable de me rappeler ce que j’ai pu acheter depuis novembre 2013 et j’ai la flemme de faire des recherches par date dans ma PAL.

(suite…)

Descente en librairie parce que ça faisait longtemps !


descentes en librairie 2Cela fait bien longtemps que je n’avais fait un post sur une quelconque descente en librairie. Pour vous dire, le dernier date de la rentrée des classes ! Mais n’allez pas croire pour autant que je sois soudain devenue raisonnable au point de ne pas avoir mis les pieds dans une librairie depuis trois mois. Il ne faut pas non plus exagérer. Car oui, il faut vous y faire, je ne vous dis pas tout et parfois j’achète des livres en douce sans en parler sur ce blog. Il faut dire que, mine de rien, j’ai un peu tendance à me calmer (ce que ce billet va totalement démentir !) et il m’arrive de plus en plus souvent de n’acheter plus qu’un livre à la fois. Vous conviendrez que faire un billet « descente » pour ne vous montrer qu’un seul livre, c’est un peu maigre ! Il a donc fallu attendre dimanche dernier, après la réunion du Club des Lectrices qui fêtait ses trois ans d’existence, une fin d’après-midi propice et deux amies (ma fidèle Miss Bouquinaix et Miss G que nous avons savamment su dévergonder pour l’occasion) pour que je craque à nouveau. Notre lieu de perdition un dimanche est le bouquiniste Boulinier situé boulevard Saint-Michel.

Chez Boulinier, il faut surtout ne pas y aller avec une idée en tête car on est presque sûr de faire chou-blanc. Il faut se laisser guider et là les trouvailles peuvent être exceptionnelles. Car les livres ne coûtent quasi rien, entre 0.50 € à 5€ pour certains brochés, mais en règle générale on se situe le plus souvent entre 1€ et 2€50 !

Lors de cette virée, j’ai donc trouvé 3 brochés, 5 poches et 7 romans de chez L’Ecole des Loisirs, le tout pour 18 euros.

(suite…)

Descente en librairie un jour de rentrée des classes !


descentes en librairie 2Je pourrais vous dire que je suis passée en librairie simplement parce que je devais récupérer la commande de livres scolaires pour Antoine, oui, ce serait une excuse de plus à rajouter à mon arc, et finalement ce ne serait pas si faux que cela. Je pourrais aussi vous dire que, ayant laissé mes enfants à leur maîtresse respective, et, désorientée par cette solitude tout à trac, il me fallait un peu de compagnie et dans ce cas-là quel meilleur endroit qu’une librairie pour trouver un peu de réconfort. Oui, je pourrais vous dire cela… Je pourrais même ajouter que je souhaitais trouver enfin le petit fascicule édité par Livre Hebdo pour nous aider à nous repérer dans ce tsunami qu’on appelle la Rentrée Littéraire, tout comme je pourrais prétexter la sortie en poche d’un roman qui me fait envie depuis deux ans… Et tout cela, au final, serait vrai.

(suite…)

Descentes estivales en librairie !


descentes en librairie 2L’été la vie sociale est en mode pause, mais les librairies restent néanmoins ouvertes, ce qui est une bonne chose ! Alors, oui, certes je me suis inscrite à deux challenges qui doivent m’aider à faire baisser ma PAL, ce qui supposerait que je doive restreindre mes achats, et c’est ce que j’ai fait sans même me forcer, j’ai même opéré un réel exploit en allant à la Griffe Noire et sans même avoir acheté un petit livre ! Oui, vous pouvez vous inquiéter pour ma santé mentale !

(suite…)