« Une touche d’amour » Jonathan COE.


Ce roman est dans ma PAL des origines, celle que j’avais constituée avant même d’ouvrir ce blog qui a fêté hier ses 12 années d’existence, c’est vous dire ! Aussi quand les organisatrice de A year in England ont mis à l’honneur Jonathan Coe pour le mois d’avril, je me suis dit qu’il était grand temps qu’il sorte de mes étagères.

L’intrigue se déroule à Coventy, ville des West Midlands qui abrite trois université. Robin Grant, étudiant en thèse depuis plus de quatre ans, est inscrit dans l’une d’elles. Mais Robin est au bout du rouleau. Son directeur de thèse ne se passionne que pour les macarons et ne se préoccupe guère de l’avancée de sa thèse. Il écrit de petites nouvelles dans des carnets. Les événements politiques (l’attaque de la Lybie par les Etats-Unis avec le soutien de l’Angleterre) l’angoissent, il se sent persécuté et rêve de se mettre au vert quelques semaines. Il a contacté une ancienne camarade de Cambridge aujourd’hui mariée à Ted pour qu’elle lui prête une maison à la campagne. Katharine appelle son mari pour qu’il aille lui rendre visite. Ted est un commercial insipide qui pense que Robin et lui étaient les meilleurs amis de la terre. Leur rencontre s’achève dans un parc. Une fois Ted parti, Robin va se soulager dans un buisson alors qu’un petit garçon vient y récupérer son ballon. Voilà Robin accusé d’exhibitionnisme.

(suite…)

« Pour solde de tout compte » Elizabeth GEORGE.


Je trouve enfin un peu de temps et d’énergie pour rédiger ma chronique sur le tome 5 de la série Linley et Havers d’Elizabeth George. Dans le cadre du challenge Linley et Havers que j’ai lancé au début du mois, je continue donc ma lecture de cette série avec beaucoup d’enthousiasme d’autant que quelques-unes d’entre vous m’ont rejointe et j’en suis ravie.

Après le tome 4 qui opérait un retour en arrière dans la vie des personnages récurrents (Linley, Lady Helen, Saint-James et Déborah), nous reprenons ici le fil de la chronologie. L’intrigue se déroule à Cambridge, dans les très sélectes collèges anglais. Elena Weaver, étudiante et fille d’un des prometteurs professeurs de l’université, part faire son jogging alors que tout dort encore sur le vaste campus. Il fait froid et le fameux brouillard anglais est de la partie. Sa course la mène dans le bois de Robinson Crusoé, mais en haut d’une côte elle trébuche et, alors qu’elle se relève, reçoit un coup au visage, puis un second avant de s’écrouler. Son corps est retrouvé quelques temps plus tard par Sarah Gordon, une artiste peintre. Linley et Havers sont dépêchés sur les lieux pour faire la lumière sur ce crime.

(suite…)

« Au paradis des manuscrits refusés » Irvind FINKEL.


Ce roman est dans ma PAL depuis sa sortie puisque je l’avais reçu en service de presse en 2016. Mes livres sont patients, ils attendent le moment propice, celui où mon envie finit un jour par se poser sur eux. Il a donc fallu que je veuille cocher la catégorie 2 (Livre dont l’intrigue se passe dans une bibliothèque / librairie) du challenge lecture 2021 organisé par Mlle Farfalle pour qu’enfin il sorte de son étagère. Il a aussi l’avantage d’être écit par un auteur anglais, ce qui me permet de valider ma première participation au challenge A year in Engand. Que demander de plus ?

Dans le fin fond de la campagne anglaise, Dr Patience administre la Bibliothèque des manuscrits refusés. Les conditions d’acceptation sont claires : le manuscrit doit avoir été refusé par un ou plusieurs éditeurs et être accompagné de ses lettres de refus, sans cela il ne peut être conservé. Le fond de cette étrange bibliothèque est riche et varié : romans, autobiographies, poésies, livres pour enfants, etc. Dr Patience est entouré d’une équipe soudée et convaincue de leur rôle, une équipe toutefois un peu loufoque prête à tout pour préserver leur bibliothèque d’intrus qui viendraient perturber leur travail.

(suite…)

« Cérémonies barbares » Elizabeth GEORGE


J’ai découvert la série d’Elizabeth George, Linley et Havers, cet été (Une avalanche de conséquences) et depuis j’ai décidé de lire toute la série. J’ai donc tout repris depuis le début depuis novembre (Enquête dans le brouillard et Le Lieu du crime). Le but étant de lire au moins un tome par mois et, croyez-moi, je me retiens pour ne pas les enchaîner à la suite. Pour Janvier, j’ai donc lu le tome 3 : Cérémonies barbares. L’intrigue se situe dans un collège de Bredgar, un collège typiquement anglais, rassemblant la jeunesse dorée d’Angleterre. Un ancien camarade d’Eton, Mr Corntel, aujourd’hui professeur principal d’anglais et chef de maison, vient trouver Linley : un jeune garçon, Matthew Whateley a disparu du collège depuis trois jours. On opte d’abord pour une fugue, mais le jeune garçon est finalement retrouvé nu et mort à quelques kilomètres du collège. Havers et Linley se rendent donc à Bredgar pour mener l’enquête.

(suite…)

« Christmas pudding » Nancy MITFORD.


Processed with Rookie CamLe roman s’ouvre sur une présentation des personnages du roman. Chacun est évoqué rapidement, mais suffisamment pour être saisi par le lecteur.  Seize personnages qui ont tous un lien entre eux et qui vont tous se croiser chez Amabelle Fortescue, ancienne demi-mondaine qui a loué une maison pour Noël dans le Gloucestershire, en pleine campagne. Cette galerie de personnages, appartenant soit à la bonne société anglaise soit gravitant autour, va, sous la plume cyniquement drôle de Nancy Mitford, vivre des vacances quelque peu mouvementées.

(suite…)

« Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale » M.C BEATON


beaton Agatha raisin tome 1Agatha Raisin est anglaise, femme d’âge mûr, comme on dit poliment, elle vient de lâcher sa boîte d’événementiels à Londres, pour réaliser son rêve : acheter un cottage et s’installer dans les Cotsworlds, dans les Midlands. Son bonheur se trouve à Moreton-in-Marsh, pittoresque petit village anglais. Après une période euphorique, Agatha va vite déchanter. Si les habitants de Monreton semblent accueillants, elle réalise rapidement que leurs échanges se limitent à la météo. Bien décidée cependant à s’intégrer, elle s’inscrit au célèbre concours de quiche. Mais là encore, les choses ne se passent pas comme prévu. L’arbitre de la compétition est retrouvé mort le lendemain du concours avec auprès de lui les restes de la quiche d’Agatha…

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Juin 2016.


logo-bilan-mensuel1Je n’ai guère publié durant ce mois de juin et pourtant je n’ai cessé de lire. Autant vous dire que j’ai plusieurs chroniques de retard. Mais ne nous laissons pas abattre, juillet a déjà commencé et si je n’en ai pas encore fini avec les copies de bac, ce premier mois de vacances va voir refleurir le blog, enfin je l’espère.

Juin fut sous le signe des SP. La pile, ou plutôt les piles, montent dangereusement et je m’y suis attaquées mais toujours en privilégiant mes envies. Un seul livre de ma PAL a pris le soleil (enfin, façon de parler), mais un livre qui venait à peine d’y entrer, donc guère d’avancée dans le domaine de la PAL. D’autant que juin est un mois dangereux puisque se tient depuis plusieurs années maintenant Le Salon du livre de poche de Saint-Maur et que je n’ai guère pu résister aux achats après un sevrage de plusieurs semaines  et une fatigue de fin d’année scolaire qui m’a rendue bien faible. Donc, vous l’aurez compris, ce mois de juin a été catastrophique pour PALounette.

Toutefois, et c’est sans doute le plus important, mes lectures furent bonnes et, comme toujours, très variées.

(suite…)

« De Pourpre et de soie » de Mary CHAMBERLAIN


chamberlain pourpre1939 à Londres, Ada Vaughan a une petite vingtaine d’années. Issue d’un milieu modeste, elle rêve de haute couture, se confectionne des robes, des chemisiers, et travaille dans un atelier de mode de Dover Street.  Elle est douée, apprend vite, connaît les tissus, comment les couper pour qu’ils subliment les courbes féminines. Elle rencontre un homme élégant, Stanislaus, qui lui parle de Paris, lui laisse espérer de l’aider dans la création de sa propre maison de couture : La Maison Vaughan. Quand il lui propose un séjour de quelques jours à Paris, elle n’hésite pas. Mais la guerre approche et finit par éclater un matin : Hitler a envahi la Pologne ! Stanilaus et Ada sont bloqués à Paris. Commence alors une longue descente en enfer.

(suite…)

« La cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde » Robert Louis STEVENSON


stevenson JekyllTout le monde connaît ce roman de Stevenson que l’on lit généralement à l’adolescence, et pourtant j’avoue que pour ma part, pour une raison qui m’échappe, je ne l’avais pas encore lu. Voilà chose faite. Je me souviens cependant avoir vu l’adaptation cinématographique avec Spencer Tracy. En lisant, il me semblait revoir certaines scènes. Ceci pourrait expliquer pourquoi j’ai finalement attendu si longtemps pour le lire.

Est-il besoin de résumer l’intrigue ? Un célèbre médecin, le Dr Jekyll, met au point une potion lui permettant d’exprimer sa part sombre et de changer d’apparence en devenant le terrifiant et criminel Mr Hyde. Bientôt la créature échappe à son créateur et prend le pouvoir.

(suite…)

« Intrigue à l’anglaise » Adrien GOETZ – Polar.


Goetz PénélopeAdrien Goetz est un auteur que j’ai découvert il y a déjà deux ans à travers son roman La Dormeuse de Naples dans lequel il convoquait plusieurs peintres du XIXe fascinés par le tableau éponyme d’Ingres, tableau qui a mystérieusement disparu dans les années 1815.

Intrigue à l’anglaise est le premier tome d’une série d’enquêtes menées par la jeune et pétillante Pénélope Breuil, conservatrice du patrimoine. La jeune femme, nouvellement diplômée, prend ses fonctions au musée de Bayeux qui renferme la fameuse tapisserie du XIe siècle. Mais Solange Fulgence, conservatrice en chef, va être victime d’une agression criminelle. Qui en veut à Solange Fulgence ? Pourquoi Pénélope a-t-elle été agressée et lui a-t-on dérobé les diverses pièces de tissus acquises lors d’une vente à Drouot ? Quel mystère recèle la Tapisserie de Bayeux autrement nommée la « tapisserie de la reine Mathilde ».

(suite…)