« Christmas pudding » Nancy MITFORD.


Processed with Rookie CamLe roman s’ouvre sur une présentation des personnages du roman. Chacun est évoqué rapidement, mais suffisamment pour être saisi par le lecteur.  Seize personnages qui ont tous un lien entre eux et qui vont tous se croiser chez Amabelle Fortescue, ancienne demi-mondaine qui a loué une maison pour Noël dans le Gloucestershire, en pleine campagne. Cette galerie de personnages, appartenant soit à la bonne société anglaise soit gravitant autour, va, sous la plume cyniquement drôle de Nancy Mitford, vivre des vacances quelque peu mouvementées.

(suite…)

Publicités

« Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale » M.C BEATON


beaton Agatha raisin tome 1Agatha Raisin est anglaise, femme d’âge mûr, comme on dit poliment, elle vient de lâcher sa boîte d’événementiels à Londres, pour réaliser son rêve : acheter un cottage et s’installer dans les Cotsworlds, dans les Midlands. Son bonheur se trouve à Moreton-in-Marsh, pittoresque petit village anglais. Après une période euphorique, Agatha va vite déchanter. Si les habitants de Monreton semblent accueillants, elle réalise rapidement que leurs échanges se limitent à la météo. Bien décidée cependant à s’intégrer, elle s’inscrit au célèbre concours de quiche. Mais là encore, les choses ne se passent pas comme prévu. L’arbitre de la compétition est retrouvé mort le lendemain du concours avec auprès de lui les restes de la quiche d’Agatha…

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Juin 2016.


logo-bilan-mensuel1Je n’ai guère publié durant ce mois de juin et pourtant je n’ai cessé de lire. Autant vous dire que j’ai plusieurs chroniques de retard. Mais ne nous laissons pas abattre, juillet a déjà commencé et si je n’en ai pas encore fini avec les copies de bac, ce premier mois de vacances va voir refleurir le blog, enfin je l’espère.

Juin fut sous le signe des SP. La pile, ou plutôt les piles, montent dangereusement et je m’y suis attaquées mais toujours en privilégiant mes envies. Un seul livre de ma PAL a pris le soleil (enfin, façon de parler), mais un livre qui venait à peine d’y entrer, donc guère d’avancée dans le domaine de la PAL. D’autant que juin est un mois dangereux puisque se tient depuis plusieurs années maintenant Le Salon du livre de poche de Saint-Maur et que je n’ai guère pu résister aux achats après un sevrage de plusieurs semaines  et une fatigue de fin d’année scolaire qui m’a rendue bien faible. Donc, vous l’aurez compris, ce mois de juin a été catastrophique pour PALounette.

Toutefois, et c’est sans doute le plus important, mes lectures furent bonnes et, comme toujours, très variées.

(suite…)

« De Pourpre et de soie » de Mary CHAMBERLAIN


chamberlain pourpre1939 à Londres, Ada Vaughan a une petite vingtaine d’années. Issue d’un milieu modeste, elle rêve de haute couture, se confectionne des robes, des chemisiers, et travaille dans un atelier de mode de Dover Street.  Elle est douée, apprend vite, connaît les tissus, comment les couper pour qu’ils subliment les courbes féminines. Elle rencontre un homme élégant, Stanislaus, qui lui parle de Paris, lui laisse espérer de l’aider dans la création de sa propre maison de couture : La Maison Vaughan. Quand il lui propose un séjour de quelques jours à Paris, elle n’hésite pas. Mais la guerre approche et finit par éclater un matin : Hitler a envahi la Pologne ! Stanilaus et Ada sont bloqués à Paris. Commence alors une longue descente en enfer.

(suite…)

« La cas étrange du Dr Jekyll et de Mr Hyde » Robert Louis STEVENSON


stevenson JekyllTout le monde connaît ce roman de Stevenson que l’on lit généralement à l’adolescence, et pourtant j’avoue que pour ma part, pour une raison qui m’échappe, je ne l’avais pas encore lu. Voilà chose faite. Je me souviens cependant avoir vu l’adaptation cinématographique avec Spencer Tracy. En lisant, il me semblait revoir certaines scènes. Ceci pourrait expliquer pourquoi j’ai finalement attendu si longtemps pour le lire.

Est-il besoin de résumer l’intrigue ? Un célèbre médecin, le Dr Jekyll, met au point une potion lui permettant d’exprimer sa part sombre et de changer d’apparence en devenant le terrifiant et criminel Mr Hyde. Bientôt la créature échappe à son créateur et prend le pouvoir.

(suite…)

« Intrigue à l’anglaise » Adrien GOETZ – Polar.


Goetz PénélopeAdrien Goetz est un auteur que j’ai découvert il y a déjà deux ans à travers son roman La Dormeuse de Naples dans lequel il convoquait plusieurs peintres du XIXe fascinés par le tableau éponyme d’Ingres, tableau qui a mystérieusement disparu dans les années 1815.

Intrigue à l’anglaise est le premier tome d’une série d’enquêtes menées par la jeune et pétillante Pénélope Breuil, conservatrice du patrimoine. La jeune femme, nouvellement diplômée, prend ses fonctions au musée de Bayeux qui renferme la fameuse tapisserie du XIe siècle. Mais Solange Fulgence, conservatrice en chef, va être victime d’une agression criminelle. Qui en veut à Solange Fulgence ? Pourquoi Pénélope a-t-elle été agressée et lui a-t-on dérobé les diverses pièces de tissus acquises lors d’une vente à Drouot ? Quel mystère recèle la Tapisserie de Bayeux autrement nommée la « tapisserie de la reine Mathilde ».

(suite…)

« Les Travaux d’Hercule » Agatha CHRISTIE, tomes 1 et 2 – Nouvelles – A Year In England #4 et #5


Christie Les travaux d'HerculeLe recueil de nouvelles Les travaux d’Hercule, comporte deux tomes : le premier portant le titre éponyme du recueil et le second Les Ecuries d’Augias. Tout comme les épreuves du célèbre demi-dieu grec, les enquêtes menées par le célèbre détective belge sont de l’ordre de douze. Ces nouvelles datent de 1966 et Hercule Poirot annonce déjà sa retraite, on sait qu’il ne la prendra jamais. Bref, avant de partir cultiver des courges dans un coin reculé de la campagne anglaise (sic), Hercule Poirot s’est fixé douze cas à résoudre […] Des « Travaux d’Hercule », en quelque sorte, si j’ose m’exprimer ainsi (p.11). Il n’accepte donc plus que des enquêtes qui peuvent renvoyer à l’hydre de Lerne, aux pommes d’or du jardin des Hespérides ou encore à la capture de Cerbère.

(suite…)

« La Vie, quelque part » Anita BROOKNER – A Year in England #2


brooknerJe ne sais pas si on lit encore beaucoup Anita Brookner aujourd’hui. Je constate que ses romans apparaissent peu sur les blogs et même durant les Mois Anglais, je ne me souviens pas l’avoir vue évoquée. Il s’agit d’une romancière anglaise, née en 1928, très prolifique dans les années 80/90, et que j’ai découverte grâce à ma mère dans mon adolescence. Ses romans sont essentiellement psychologiques et racontent souvent l’évolution d’une femme en prise avec ses aspirations intellectuelles et sentimentales, et la vie sociale. Dans La vie, quelque part, premier roman de l’auteure paru en Angleterre en 1983, Ruth Weiss, professeur de littérature, spécialiste de Balzac, fait ce constat pessimiste au début du roman :

A 40 ans, le professeur Weiss, docteur ès Lettres, savait que la littérature avait gâché sa vie. (p.9)

(suite…)