« Là où se cache le diable » Benjamin Guéril – Roman ado.


guérif là où se cacheAdam, jeune lycéen, passionné par Le Seigneur des Anneaux de Tolkein, aime explorer les mystères de la nature. Ses parents déménagent tous les deux ans pour leur travail, un travail qui les accapare beaucoup. Adam ne voit plus l’utilité de nouer des liens amicaux dans les différents établissements scolaires qu’il fréquente, et puis, il se suffit très bien à lui-même. Les parents d’Adam viennent d’acheter une maison très isolée en pleine campagne. Lors d’une de ses explorations nocturnes dans les environs de sa maison, Adam aperçoit une lueur étrange. Curieux, il va chercher à savoir ce que celle-ci cache. Il va bientôt découvrir qu’un lieu désertique et hostile, là où la lueur s’est manifestée, porte l’étrange nom du Puits du Drac, qu’une petite maison apparemment abandonnée est surnommée la maison de la sorcière et que tout cela se situe dans une zone appelée L’Antre du Diable. Pourquoi avoir nommé ces lieux ainsi ? Que s’y est-il passé pour que les habitants de la région dissuadent Adam de s’y rendre?

Continuer la lecture »

Bilan mensuel de lectures : Juillet 2015.


logo-bilan-mensuel1Vous vous en doutez, ce bilan de Juillet va être plus conséquent que ceux de ces derniers mois. Après une année où j’ai été quelque peu frustrée par mon manque de temps dédié à la lecture, je me suis largement rattrapée lors de ce premier mois de vacances estivales et compte bien récidiver en août ! Plus de la moitié des livres lus ce mois-ci l’a été sur une période de 10 jours, c’est dire que à quel point ma boulimie de lecture était grande. Comme je le disais dans un précédent billet, j’ai voulu également reprendre le rythme : un livre de ma PAL, un livre reçu en SP, et je m’y suis bien tenue. Seul bémol, je n’ai pas encore eu le temps de mettre les billets en ligne mais tous sont rédigés sur un grand cahier Moleskine. Je n’ai pas voulu faire la même erreur que l’an dernier et il m’est trop difficile de rédiger un billet de lecture plusieurs jours après ma lecture. J’ai donc aussi retrouvé le plaisir d’écrire au stylo plume sur un cahier au papier doux comme du velours. Les billets apparaîtront donc sur le blog au cours de ce mois d’août. Je ferai sans doute de même pour mes lectures d’août.

Continuer la lecture »

« La Vie, quelque part » Anita BROOKNER – A Year in England #2


brooknerJe ne sais pas si on lit encore beaucoup Anita Brookner aujourd’hui. Je constate que ses romans apparaissent peu sur les blogs et même durant les Mois Anglais, je ne me souviens pas l’avoir vue évoquée. Il s’agit d’une romancière anglaise, née en 1928, très prolifique dans les années 80/90, et que j’ai découverte grâce à ma mère dans mon adolescence. Ses romans sont essentiellement psychologiques et racontent souvent l’évolution d’une femme en prise avec ses aspirations intellectuelles et sentimentales, et la vie sociale. Dans La vie, quelque part, premier roman de l’auteure paru en Angleterre en 1983, Ruth Weiss, professeur de littérature, spécialiste de Balzac, fait ce constat pessimiste au début du roman :

A 40 ans, le professeur Weiss, docteur ès Lettres, savait que la littérature avait gâché sa vie. (p.9)

Continuer la lecture »

Vive la PAL des vacances !


BB plage chapeauMe voilà partie avec mes hommes dans les Landes pendant une dizaine de jours. Les chats sont, comme chaque année, sous la bonne garde de notre gentille voisine, merci V. !

Je suis donc au moment où vous me lisez, un peu comme BB sur cette photo, le physique en moins (hélas!).

Comme chaque année, la grande question en dehors de savoir quels vêtements prendre, est la suivante : quels livres emportés ? Et comme chaque année, plantée devant mes étagères de livres, je suis hésitante : celui-ci ? Ah c’est vrai, il y avait celui-là aussi ! Pourquoi pas celui-ci ? Ou bien lui ? Bref, un vrai casse-tête. Car, outre les livres de la PAL, je me suis dit qu’il serait aussi temps de plonger le nez dans tous les SP reçus et non encore lus.

Continuer la lecture »

« Celle qui sentait venir l’orage » Yves GREVET


grevet orageJ’ai découvert Yves Grevet, non pas avec Meto (que je n’ai toujours pas lu), mais avec Nox, et ce fut une bien belle rencontre. J’ai depuis eu le plaisir de recevoir son dernier roman, Celle qui sentait venir l’orage, paru au début du mois de mai. Ce n’est que ces derniers jours que j’ai eu envie de le lire parmi une auto-sélection de trois SP ado. Il faut dire que la couverture de ce roman me plait énormément et que le sujet me paraissait convenir à mon envie du moment : Frida, jeune italienne au XIXe siècle, doit fuir sa région pour rejoindre Bologne après l’arrestation et la pendaison de ses parents accusés d’avoir assassiné des voyageurs.

Continuer la lecture »

« De cape et de mots » Flore VESCO


vesco cape et motsLe titre et la couverture sont les deux éléments qui ont attiré mon attention et donné l’envie de découvrir ce roman jeunesse voire ado. Le titre m’a immanquablement fait penser aux romans de Cape et d’épées mais aussi à la BD De cape et de crocs dont je venais de lire les deux premiers tomes. La couverture, avec cette jeune fille aux allures de Fantômette, fut donc, aussi, un élément décisif, moi qui ai lu tant d’aventures de cette dernière durant ma jeune adolescence.

Continuer la lecture »

« Le Manoir de Tyneford » Natasha SOLOMONS – A Year in England #1


Solomons TynefordElise Landau vit à Vienne. Fille d’une cantatrice belle et talentueuse et d’un père écrivain reconnu, elle est issue d’une famille bourgeoise, de religion juive. En 1938, quand débute le roman, la vie à Vienne devient de plus en plus difficile pour la communauté juive et Elise est contrainte de s’exiler en Angleterre, et tandis que ses parents attendent leur visa pour les Etats-Unis, sa soeur et son mari préparent déjà leur départ.

Pour être mise à l’abris, Elise est employée comme domestique à Tyneford, somptueuse demeure de Mr Rivers dans le Dorset. Elle ne connaît pas l’Angleterre et très mal la langue qu’elle va apprendre notamment en lisant des romans.

Continuer la lecture »

« L’Oeuvre » Emile ZOLA


Zola l'oeuvreJe m’étais promis un jour, de lire les Rougon-Macquart dans l’ordre. J’avais même commencé en lisant La fortune des Rougon, premier tome de la série, puis j’ai abandonné l’idée, même si j’avais beaucoup apprécié de découvrir l’origine de cette famille littéraire. Mais depuis que j’ai commencé à lire les classiques, dans mon adolescence, j’ai pris l’habitude de les lire selon mon envie, sans forcément choisir d’emblée les romans les plus connus. Pour Balzac, j’ai commencé par Béatrix, par exemple. Pour Zola, ce fut Le Bonheur des dames, offert par ma mère pour mes 15 ans (je crois), puis Le Rêve. Je n’ai toujours pas lu Germinal et si j’ai lu L’Assommoir c’est parce que je l’ai étudié en Première. C’est un conseil que je donne à mes élèves. Lisez les auteurs classiques, mais choisissez les romans qui vous donnent envie, même si ce ne sont pas les plus connus. Balzac, Zola, Maupassant, restent Balzac, Zola et Maupassant, quelque soit le roman qu’ils aient écrit.

Continuer la lecture »

Le retour de la Blogroll !


matisseLectriceAvec les vacances, je retrouve le temps pour lire et pour m’occuper de blogounet qui en est bien content d’ailleurs. Je reprends plaisir à penser à des billets, à répondre aux commentaires, à visiter mes blogs amis, sans pression, sans avoir trente-six mille choses en tête. Je me rends compte à quel point tout cela m’a manqué.

Continuer la lecture »

Après le « Mois Anglais » voici venir « A Year in England » !


Mois anglais juin 2015 logo 2C’est avec 10 jours de retard que j’entame ce billet récapitulatif de mon « Mois Anglais ». Il me fallait un peu de temps pour prendre le rythme des vacances et revenir traîner par ici.

Le Mois Anglais a donc tiré sa révérence le 30 et, avant de vous annoncer une bonne nouvelle, il me fallait faire un petit bilan rapide de mes lectures anglaises.

Continuer la lecture »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 447 autres abonnés