Talents à découvrir ! chez Cultura.


talents-a-decouvrir-2016Tous les ans, en septembre, les libraires de Cultura sélectionnent 6 romans de la Rentrée Littéraires et les mettent en avant dans leur magasin durant toute l’année. Pour la 14ème année, l’opération a été renouvelée et vise donc à faire connaître 6 auteurs débutants qui pourront ainsi se faire une place dans ce flot de romans qu’est la Rentrée Littéraire. J’avais eu la chance de suivre l’opération en 2013 et 2014. Cette année encore j’étais invitée à la conférence de presse présentant les 6 lauréats mais elle avait lieu en semaine et en matinée, difficile de faire sauter mes cours pour aller rencontrer des auteurs et manger des petits fours, je ne crois pas que mon chef d’établissement aurait vraiment apprécié. Malgré mon désistement, l’attachée de presse m’a gentiment envoyé les 6 romans que j’ai reçus ce matin, et que je me propose de vous présenter.

Continuer la lecture »

« Macha ou l’évasion » Jérôme LEROY – Rentrée Littéraire 2016 (ado) #4


leroy-machaMacha-des-Oyats est une vieille dame de cent sept ans, mais Macha-des Oyats est une vieille dame pleine d’énergie. Elle vit dans le monde de la Douceur, dans les années 2100 et quelques. Le monde a beaucoup changé depuis le XXIe siècle, plus paisible, revenu à l’essentiel, débarrassé du tout numérique, les années 2100 ont un goût de paradis. Quand des jeunes lui demandent de leur raconter sa jeunesse et comment le monde d’avant a fini par basculer dans le monde de la Douceur, Macha accepte de se confier, de raconter sa jeunesse et l’émergence des ZAD, Zones d’Aménagement Différé ou Zones A Défendre.

Continuer la lecture »

« Sexy » Joyce Carol OATES.


oates-sexyDarren fait partie du club de natation de son lycée. Très bon nageur, il en est la coqueluche d’autant que le jeune homme se fait également remarquer pour sa beauté et ce côté un peu maladroit et timide qui fait fondre les filles. Elève moyen, il apprécie cependant les cours d’anglais de Mr. Tracy, professeur érudit et quelque peu efféminé. Lowell Tracy, qui fait l’unanimité auprès des filles de sa classe, ne manque aucune  compétition de natation, et prend des photos des nageurs. Un soir d’hiver, il propose à Darren de le raccompagner chez lui en voiture, Darren accepte mais se sent mal à l’aise par cette proximité à tel point qu’il n’en parlera pas, comme pris en faute. Mais les choses vont se corser quand pour se venger du renvoi d’un de leurs camarades du club de natation pour mauvaise note en anglais, trois amis de Darren adressent un courrier anonyme au proviseur accusant Mr Tracy de pédophilie et d’homosexualité

Continuer la lecture »

Premières Lignes…. #16


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Je reprends ce dimanche le rendez-vous abandonné une dizaine de jours pour cause de rentrée scolaire avec un roman dont j’entends parler depuis longtemps et qui était dans ma PAL depuis de nombreux mois. L’intrigue se déroule à Paris et suit le destin de Bérénice, jeune fille juive passionnée par le théâtre dans les années 30. C’est l’univers du conservatoire et de la Comédie Française qu’Isabelle Stibbe dévoile au lecteur, avec en toile de fond la guerre qui gronde…

En voilà les Premières Lignes …

Continuer la lecture »

Bilan de lecture mensuel : Août 2016.


logo-bilan-mensuel1Ah le mois d’août semble déjà bien loin même si les températures restent encore hautes et nous font encore plus regretter d’avoir quitté la mer, la piscine, la farniente à l’ombre des eucalyptus et les lectures à gogo. Il me semble aussi bien loin après une semaine de reprise de cours sur les chapeaux de roue, mais, ne serait-ce que l’espace de ce bilan mensuel, replongeons dans mes lectures estivales qui furent nombreuses et majoritairement agréables voire mieux encore.

Continuer la lecture »

… »La mère ne veut pas que son doux enfant meure » V. Hugo


Les êtres étoilés que nous nommons archanges

La bercent dans leurs bras au milieu des louanges,

Et, parmi les clartés, les lyres, les chansons,

D’en haut elle sourit à nous qui gémissons.

Elle sourit, et dit aux anges sous leurs voiles :

Est-ce qu’il est permis de cueillir des étoiles ?

Et chante, et, se voyant elle-même flambeau,

Murmure dans l’azur : Comme le ciel est beau !

Mais cela ne fait rien à sa mère qui pleure ;

La mère ne veut pas que son doux enfant meure

Et s’en aille, laissant ses fleurs sur le gazon,

Hélas ! et le silence au seuil de la maison !

 

Les Contemplations, XIV, « Claire P. »

« Je suis Adèle Wolfe » Ryan GRAUDIN


Graudin Wolfe couvRyan Graudin est une auteure américaine que j’ai découverte il y a deux ans avec son roman Fuir la citadelle. Quand j’ai accepté de lire Je suis Adèle Wolfe, je n’avais pas fait le lien, c’est en recevant le roman et en lisant la quatrième de couverture que les choses me sont revenues à l’esprit. J’avais été passionnée par Fuir la citadelle, par son rythme, ses personnages, l’histoire… l’idée de lire un nouveau roman de cette auteure m’a tout de suite emballée. Ce qui m’a séduite également dans ce nouveau roman est incontestablement sa couverture et bien évidemment l’intrigue, une uchronie : et si Hitler avait gagné la guerre ?

Continuer la lecture »

Premières Lignes … #15


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

En ce dimanche où un doux vent frais vient nous sortir de trois jours étouffants de canicule, je vous présente l’incipit d’un roman ado que j’ai dévoré pendant mes vacances dans le Sud : Je suis Adèle Wolfe de Ryan Graudin, un roman addictif dont je vous parlerai plus longuement le 5 septembre sur ce blog.

En voilà les Premières Lignes…

Continuer la lecture »

« Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer » Agnès MICHAUX – Rentrée Littéraire 2016 #3


Michaux agnés Samuel CramerJe connaissais Agnès Michaux quand elle était chroniqueuse à la télé, il y a maintenant plusieurs années, autour des années 90, je crois. Je  n’avais jamais eu encore l’occasion de la lire, voilà qui est fait avec son dernier roman à paraître chez Belfond au 1er septembre : Journée exceptionnelle du déclin de Samuel Cramer.

Le roman m’a été envoyé d’office, mais en découvrant la 4ème de couverture, je me suis dit que l’attachée de presse connaissait bien mes goûts, puisqu’il devait être question d’un personnage écrivain, et d’autres écrivains tel Baudelaire, Rimbaud, Duras ou encore Houellecbecq. J’ai donc entamé ce roman cette après-midi dans ma célèbre chaise longue, espérant quelques souffles d’air dans cette journée encore caniculaire. Et je suis parvenue à le finir.

Continuer la lecture »

« Le syndrome de la vitre étoilée » Sophie ADRIANSEN – Rentrée Littéraire 2016 #2


adriansen la vite étoiléeStéphanie aime Guillaume. Ils sont en couple depuis dix ans. Autour de la jeune fille, petit à petit, ses amies annoncent leur grossesse. Dans la presse aussi, les journalistes annoncent les naissances royales. Stéphanie est cernée par les femmes enceintes. Mais Guillaume est quasiment stérile. Commence alors une longue série de rendez-vous médicaux, d’intrusions dans le corps de Stéphanie, de dévoilements soit disant sans conséquences et qui pourtant sont vécus presque comme des viols.

Sophie Adriansen raconte le long parcours de son héroïne, un parcours douloureux puis rédempteur qui passera par une réappropriation de son corps, de son esprit, de son être tout entier.

Continuer la lecture »