« Les Heures lointaines » Kate MORTON


MORTON heures silencieusesEdith Burchill est une jeune femme d’une trentaine d’années, et travaille dans une petite maison d’édition à Londres. Un jour, où elle rend visite à sa mère, celle-ci reçoit une lettre, une lettre un peu spéciale qui s’était égarée depuis les années 40. A l’ouverture de cette lettre, Meredith pousse un cri désespérée et va s’enfermer dans sa chambre. Intriguée, Edith, qui entretient avec sa mère des rapports un peu superficiels, va chercher à savoir ce que contient cette lettre qui a ainsi bouleversé sa mère.

S’engage alors une longue enquête menée par Edith qui la mène dans le Kent,  à Milderhurst Castel, auprès des sœurs Blythe : Percy, Saffy et Juniper.

Continuer la lecture »

« La nuit avec ma femme » Samuel BENCHETRIT – Rentrée Littéraire 2016 #1


benchetrit la nuit avec ma femmeDans son nouveau livre, Samuel Benchetrit fait revenir celle qu’il a aimée et qui est le mère de son fils : Marie Trintignant. Treize ans après le drame, il livre sa tristesse, sa révolte, son manque, son amour éternel dans une écriture qui oscille entre violence et douceur, une phrase hachée qui martèle, interroge sans cesse, se souvient, fait revivre.

La nuit avec ma femme est avant tout une déclaration d’amour à Marie.

Continuer la lecture »

« Mr Brown » Agatha CHRISTIE


Christie Mr Brown 2Mr Brown est le premier roman que je lis mettant en scène le couple Tommy Beresford et Tuppence Cowley. J’avais dû lire une ou deux nouvelles, mais comme toujours avec les nouvelles, j’ai tout oublié. Ce roman est aussi le deuxième roman publié par Agatha Christie en janvier 1922 soit seulement quatre ans après la Première Guerre Mondiale et cela a son importance pour l’intrigue, il est aussi le premier roman qui met en scène le couple de détectives amateurs.

Continuer la lecture »

Premières Lignes… #14


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Bien que rentrée de vacances hier dans la nuit (à 3h et des brouettes), je n’en oublie pas ce rendez-vous du dimanche. Pour aujourd’hui, je vous propose un roman que je suis en train de finir, un gros pavé comme seul l’été nous permet d’en lire : Les Heures lointaines de Kate Morton. Bien qu’ayant plusieurs romans de cette auteure, dont un dédicacé s’il vous plait, c’est la première fois que je m’attaque à son œuvre et je vous avoue que les premières pages donnent tout de suite le ton.

En voici donc les Premières Lignes…

Continuer la lecture »

Premières Lignes… #13


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Le drame quand on a une PAL de plus de 800 livres (et encore à la louche), c’est de ne pas savoir quel livre choisir. Alors souvent, au lieu de tergiverser, j’entame un bon vieil Agatha Christie. Agatha c’est une de mes valeurs sûres et vous allez voir que les Premières Lignes de ce roman-ci vont vous donner immédiatement envie de poursuivre la lecture.

En voici donc les Premières lignes…

Continuer la lecture »

Vamos a la playa !


marilyn à la plage

Demain c’est le départ pour la plage, enfin ! Une petite semaine dans le Sud, du côté de Bormes-les-Mimosas. Les valises sont prêtes, les livres pour la PAL d’été sont choisis, trop nombreux comme toujours, mais généralement je lis beaucoup durant ces périodes. Pour la première fois, j’embarque aussi mon Bujo, mes crayons divers et variés et mes stickers spécial été ! Un billet programmé pour dimanche pour le rendez-vous Premières lignes et peut-être d’autres si je parviens à utiliser l’application WordPress sur l’IPhone.

A nous donc les Mojito, le petit Côte de Provence bien frais et la farniente !

Une semaine à vivre en plein air sous le soleil (si si j’ai vérifié sur mon application Météo France), une douce chaleur et la mer à température idéale…

Je vous souhaite une bonne semaine…

« Le Journal d’Aurore » Marie DESPLECHIN et Agnès MAUPRE – BD


Despléchin AuroreLes Editions de Rue de Sèvres, après la très belle adaptation de Quatre Sœurs de Malika Ferdjoukh par Cati Baur, proposent aujourd’hui une adaptation du même type des romans de Marie Desplechin : Le Journal d’Aurore. Le premier tome rassemble les deux premiers du roman : Jamais contente et Toujours fâchée ! Il y a déjà six ans, j’avais lu, allez savoir pourquoi, le dernier tome : Rien ne va plus et j’avais été très enthousiaste. Aussi quand on m’a proposé de recevoir l’adaptation des deux premiers tomes, je n’ai pas hésité.

Continuer la lecture »

« La Grande Panne » Hadrien KLENT


Klent la grande panneUne explosion dans une mine de graphite en Italie entraîne l’apparition d’un immense nuage qui menace de s’enflammer au contact des lignes à haute tension. Le nuage se déplace et menace la France. La seule solution est de couper l’électricité. Dans cette atmosphère tendue, le lecteur suit plusieurs personnages et notamment trois anciens amis de lycée : Nathanaël, brocanteur à Montreuil-Bellay ; Normand, écrivain installé à l’île de Sein après avoir, pendant plusieurs années, rédigé des discours pour le premier ministre de l’époque et Jean-Charles Lavaud, activiste vivant à Paris. Chacun va se retrouver au cœur de l’évènement.

Continuer la lecture »

Premières lignes… #12


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Je viens de terminer un roman ce matin, je suis donc dans la situation idéale pour ce rendez-vous du dimanche. Il s’avère qu’en fouillant dans ma PAL, je suis tombée sur ce roman de Joyce-Carol Oates dont je ne me souvenais plus du tout. Il faut dire que quand je déniche un roman de Oates que je n’ai pas encore je l’achète illico, ce qui, compte tenu de ce qui précède, peut entraîner des doublons.

En voici donc les Premières lignes…

Continuer la lecture »

Mon addiction au Bullet Journal


Mon Bujo page agatha christieDepuis un mois j’ai le nez dans mon Bujo (Bullet Journal). Je vous en avais déjà parlé début juillet, et je suis loin  de m’en lasser, bien au contraire. J’ai déjà rempli une cinquantaine de pages de mon cahier Quo Vadis, j’ai fait des dessins, des collections autour des livres, j’ai expérimenté le tracker avec réussite, j’ai listé mes taches, noté les expositions à voir, etc. Au-delà de cela, et donc après un mois de pratique, je peux dire que faire un bujo est un réel plaisir, il développe notre créativité, et aide vraiment à combattre la procrastination, donne un élan, une envie de faire les choses. Après avoir été contaminée par Alice, j’ai à mon tour contaminé quelques unes de mes amies et même ma sœur. A ce point contaminée, que celle-ci m’a invitée à une virée parisienne pour qu’elle puisse acheter son propre cahier et trouver les fournitures (notamment les stylos) pour en commencer un.

Continuer la lecture »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 339 autres abonnés