Descente estivale en librairie… et pourtant j’avais dit que….


Déjà quinze jours que je profite des vacances. Nous sommes rentrés hier du Sud, pour une petite escale de deux jours chez moi avant de repartir pour la Normandie pour une semaine. J’en profite pour vous montrer les livres que j’ai achetés et que je n’aurais pas dû acheter parce que j’avais dit que je n’achèterais pas de livres durant mes vacances…

Continuer la lecture »

Publicités

« Petit pays » Gaël FAYE


Gabriel a grandi au Burundi. D’une mère, Yvonne, Tutsi, qui a fui le Rwanda, et d’un père français. Il a des copains : Gino, les jumeaux et puis Armand. Ils se baignent dans la rivière Muha, ils volent les mangues de Mme Economopoulos pour les revendre, ils se retrouvent dans l’impasse, leur lieu à eux, ou dans le vieux Combi. Bref ils font les 400 coups. Mais les événements politiques viennent s’immiscer dans l’univers de l’enfance. Le Rwanda, là en face, entre en guerre civile. Les affrontements montent petit à petit en puissance, les massacres commencent et l’enfance recule.

Continuer la lecture »

Petite PAL estivale


Demain matin c’est départ vers la méditerranée, les cigales, les plouf dans la piscine. Une première petite semaine de vacances que j’attendais avec impatience.  La valise des vêtements est quasi prête, elle fut vite faîte : sur ce coup-là j’ai été efficace. Mais c’est la PAL qui a été plus compliquée à concevoir.

Alors quels livres ai-je choisis ?

Continuer la lecture »

« Twist again » Sylvie ALLOUCHE


Twist again est un roman ado que j’avais reçu à sa sortie en 2016 et qui, suite à un pseudo rangement, s’était fait oublier. Or cette année, alors que je cherchais des titres de roman sur la ville pour mes classes de quatrième, une collègue m’en a parlé et quand elle a sorti son exemplaire, je l’ai reconnu. Aussitôt retrouvé, aussitôt lu.

L’intrigue se déroule entre une cité parisienne pas très bien réputée et Paris. L’histoire commence par la destruction d’une tour HLM dans la cité des Fleurs. Aziz, alias Twist, et son ami Mourad se sont donnés rendez-vous pour assister au spectacle. Aziz veut immortaliser le spectacle en prenant quelques photos. Mais il a aussi donné rendez-vous à sa petite amie, qui semble lui avoir posé un lapin. Pour prendre ses photos, Aziz, s’approche trop près, mais découvre une arme dans les décombres. Il s’en empare comptant la négocier avec les malfrats de la cité adverse, les Iris. Parallèlement, Bruno part passer quelques jours chez sa copine Juliette, fille de l’inspecteur Haroun Massouda, qui a passé le périphérique pour aller faire ses études de lettres. Bruno est heureux de retrouver son amie, mais craint la rencontre avec les nouveaux camarades de Juliette : que pourra-t-il leur dire à ces intellos parisiens ?

Continuer la lecture »

Bilan mensuel de lecture : Juin 2018.


Un des signes manifestes que les vacances ont bien commencé est que j’ai pu rédiger toutes les chroniques des livres lus ce mois-ci.  Le nombre de romans n’a pas beaucoup varié par contre. J’ai essentiellement lu des SP. Le seul roman de ma PAL lu n’a pas eu le temps d’y végéter bien longtemps puisqu’il fut lu seulement quelques jours après son achat.

Continuer la lecture »

« Cinq heures vingt-cinq » Agatha CHRISTIE.


Cinq heures vingt-cinq est le 22e roman d’Agatha Christie que je chronique sur ce blog. Je ne me lasse pas des intrigues de la reine du crime. Mais je crois que j’ai une préférence pour les romans où ne figurent ni Hercule Poirot ni Miss Marple. Non que je ne les apprécie pas, mais dans les romans sans ses grands héros, Agatha Christie crée souvent des personnages féminins, des jeunes femmes, modernes, pétillantes et intelligentes, qui me semblent beaucoup plus intéressantes et qui en disent long sur la perception des femmes qu’elle pouvait en avoir. Et c’est bien le cas dans ce roman-ci.

Continuer la lecture »

Descente en librairie… le grand retour !


Ma PAL se porte toujours aussi bien, je vous remercie, d’ailleurs quelques petits nouveaux sont venus l’alourdir un peu. Elle n’avait pas besoin de ça, me direz-vous, mais quand l’été et les vacances arrivent l’envie de lire se fait pressante et la frénésie d’achat reprend de plus belle. C’est un peu comme si j’oubliais que j’avais des centaines de livres dans ma PAL… Il faut dire aussi que je suis toujours très optimiste en début de vacances, il y a en moi  la certitude que je vais parvenir à lire 100 livres en deux mois alors qu’en fait si j’en lis 20, ce sera bien le bout du monde, et que surtout je ne lis même pas 100 livres par an. Mais bon, je fais fi de tout cela.

Alors quoi de neuf ?

Continuer la lecture »

Il n’y a pas que les LIVRES dans la vie… il y a aussi les CARNETS !


Si j’achète beaucoup de livres, figurez-vous que j’achète aussi beaucoup de carnets en tout genre sans même savoir au moment de l’achat à quoi ils me serviront. Mes tiroirs regorgent de cahiers et carnets de chez Moleskine, Rhodia ou Leuchtturm, mais je ne fais pas que dans la marque, j’ai aussi de simples cahiers Claire-Fontaine ou venant de chez HEMA (autre temple de perdition pour moi, après les librairies). Bref, les cahiers et moi c’est une vieille et longue histoire d’amour.

J’ai toujours eu des cahiers, qui, dès 12 ans et pendant longtemps, se sont noircis de mes réflexions de diariste ; d’autres ont été utilisés pour mes lectures à partir de la même période (j’en ai parlé ici). En entrant en fac de lettres, j’ai continué à prendre des notes de mes lectures et donc à remplir des carnets et des cahiers, manie qui s’est intensifiée au moment de l’ouverture du blog. Comme je l’ai dit dans un précédent billet, je ne tiens plus de carnet de lecture depuis quelques années, et comme je l’ai dit cela me manque, et vous comprenez mieux pourquoi, puisque c’est une habitude qui est en moi depuis des dizaines d’années. L’envie a été la plus forte, et grâce aux vacances qui pointent le bout de leur nez, j’ai décidé de me reprendre en main.

Continuer la lecture »

« Magda » Mazarine PINGEOT.


J’ai commencé à vouloir découvrir les romans de Mazarine Pingeot après l’avoir vue et surtout entendue dans l’émission « ça balance Paris » sur Parie Première. J’ai très souvent apprécié ses jugements, sa façon défendre ou de critiquer un roman. J’étais donc ravie de découvrir que son roman Magda faisait partie de la sélection du 41e Prix des Voyageurs Lecteurs. Belle occasion de découvrir sa plume.

Un couple, Alice et son compagnon, a été arrêté pour sabotage d’une voie ferrée et inculpé pour terrorisme. Mais le cœur de l’histoire repose sur le personnage de la mère d’Alice, Magda. Elle qui avait choisi de se terrer dans un petit village de montagne, devient la mère d’une terroriste et voit sa vie totalement bousculée. Le couple étant emprisonné, Magda garde sa petite fille chez elle.

Continuer la lecture »

Un Livre dans la Boîte #7


Je reprends aujourd’hui ce rendez-vous après un an d’arrêt. Il me faut donc réexpliquer son but. Comme je le disais dans ma précédente chronique, je reçois régulièrement des SP de plusieurs maisons d’édition, mais je mets parfois un peu de temps pour les lire, j’ai donc imaginé ce rendez-vous pour vous les présenter (et non pour me glorifier !), dire pourquoi je les ai choisis et vous permettre de les découvrir et pourquoi pas vous donner envie de les lire à votre tour. Je crois que certains appellent cela un book haul, alors soit, mais il ne s’agit ici pour moi que de vous présenter les SP reçus.

Cette rubrique manquant de régularité, je vais essayer de la rendre mensuelle. Les romans que je vais vous présenter aujourd’hui sont donc les derniers reçus.

Continuer la lecture »