« Sauveur & Fils – Saison 1 » Marie-Aude MURAIL


Murail sauveurMarie-Aude Murail fait parti de mes valeurs sures. De ces auteurs refuges qui ne nous déçoivent jamais. Sauveur & Fils fut une réel plaisir de lecture mais, comme toujours avec Marie-Aude Murail, bien plus encore.

Sauveur Saint-Yves est psychologue à domicile. Son cabinet est séparé par une porte de son appartement. Il reçoit de jeunes adolescents en mal de vivre. Mais Sauveur est aussi le papa de Lazare, jeune garçon futé et  autonome, qui, à peine rentré de l’école, entre-ouvre la petite porte qui sépare le cabinet de son père de leur appartement, et écoute les confessions des jeunes patients.

Continuer la lecture »

« Traces » Florence HINCKEL


hinckel tracesFlorence Hinckel est une auteure jeunesse, ou plutôt une auteure, tout court. Je suis ses romans avec intérêt car elle a la faculté de se saisir des éléments de la réalité pour construire des intrigues futuristes, mais dans un futur qui n’est peut-être pas si éloigné de notre présent. Que ce soit Théa pour l’éternité ou le très bon #Bleue, ou encore le très récent U4 Yannis, Florence Hinckel pousse les ado lecteurs à réfléchir sur leur quotidien, leur réalité et leurs pratiques des nouvelles technologies.

Dans Traces, elle s’inspire d’une idée qui avait traversé l’esprit d’un ancien président et qui, à l’époque, avait fait polémique : détecter les futurs criminels dès la crèche ou presque. Grâce à la mise au point d’un logiciel, le Traces, les autorités sont, dans le roman, désormais capables d’identifier non seulement le criminel à venir, mais connaître le lieu, la date et jusqu’à l’heure à laquelle va être commis le meurtre.

Continuer la lecture »

« Treize » Aurore BEGUE.


treizeTreize est un premier roman d’Aurore Bègue, un premier roman qui n’a rien d’un premier roman, tant tout semble maîtrisé : l’intrigue, les personnages, le style.

Alice a treize ans. Comme tous les étés, elle part avec sa sœur Marie, 16 ans, son père et sa mère dans leur maison au bord de la Méditerranée. Mais cet été sera différent. Un collègue et ami de son père décide de partir avec eux, et loue une maison dans la même station balnéaire. Paul est un homme charismatique, charmeur et Alice, une jeune fille qui évolue, qui sent que cet été, elle a grandi, que des choses nouvelles se passent en elle.

Continuer la lecture »

Premières lignes… #11


 

premières_lignesCe dimanche, les premières pages d’un grand classique que je suis en train de relire pour la troisième fois : Nana d’Emile Zola paru en 1880. Un roman incontournable, un personnage fatal, une figure littéraire de la prostituée que Zola a érigée en icône du sexe et seule héroïne littéraire qui a eu droit à son portrait par un peintre d’exception, Manet.

En voici donc les toutes premières lignes…

Continuer la lecture »

« Eh bien dansons maintenant ! » Karine LAMBERT.


lambert dansonsLa couverture de ce roman vous rappellera certainement quelque chose ! Karine Lambert s’est fait connaître avec son précédent roman : L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, que je n’ai d’ailleurs pas lu. Le motif de l’immeuble, présent sur les deux couvertures, semble donc fonctionner comme une piqûre de rappel. Les romans de Karine Lambert sont classés dans les fameux romans feel good.

Continuer la lecture »

« L’Ogre et sa princesse aux petits oignons » Sabrina INGHILTERRA.


Inghilterra l'orgre et sa princesseIl y a des petits plaisirs qu’il ne faut pas se refuser. Hier, j’ai acheté deux chaises longues, regrettant de ne pouvoir être correctement installée pour lire dans mon jardin. Je les ai placées sous l’ombre du pommier. Ce matin, dès huit heures, j’y ai pris place pour finir le roman dont je vais vous parler dans cette chroniques. Ah quelle bonne heure et quel bonheur que cette lecture matinale qui s’est finalement prolongée jusqu’à midi par le début d’une relecture de Nana de Zola, que je compte bien mettre au programme de mes Secondes à la rentrée. Je les entends déjà bougonner devant les 500 pages de la bête ! Bref, les chaises longues, j’adore !

Mais venons-en à ce fameux roman de Sabrina Inghilterra. C’est une merveille ! Ventrerond est un bon gros ogre, né d’un papa humain et d’une méchante ogresse qui aurait fini par dévorer son pauvre mari. Continuer la lecture »

Premières Lignes… #10


premières_lignes

Rendez-vous initié par Malecturothèque

Premières lignes d’un roman que j’ai fini et dont je vous ai parlé hier : La part des flammes de Gaëlle Nohant, parce que ce début de roman était déjà prometteur et vous donnera peut-être encore plus envie de le lire.

En voici donc les toutes premières lignes…

Continuer la lecture »

« La Part des flammes » Gaëlle NOHANT.


photoCertains romans sont parfois choisis pour des éléments futiles : une magnifique couverture, un nom d’auteur qui s’annonce comme un clin d’œil. Voilà ce qui m’a fait choisir ce roman de Gaëlle Nohant. S’appelait Nohant me semblait improbable et en effet il s’agit d’un pseudonyme de l’auteur, choisi pour son affection pour George Sand, puisque, rappelons-le, la demeure de Sand se trouve dans un petit village du Berry nommé Nohant-Le-Vic. Ces deux éléments liminaires ont suffi pour me donner envie de découvrir l’histoire qui se cachait dans ces pages.

Nous sommes à Paris à la fin du XIXe siècle dans le milieu aristocratique. La duchesse d’Alençon, petite sœur de l’impératrice Sissi, participe activement à plusieurs œuvres de charité. Une grande vente de charité doit effectivement se tenir au Bazar de la Charité, une grande halle montée pour l’occasion. Là, les femmes de la haute société vont tenir des stands de vente. La Comtesse Violaine de Raezal, veuve depuis peu et qui traine derrière elle une petite réputation, obtient le soutien de la duchesse, elle sera à son stand. La jeune Constance d’Estingel les y rejoindra, poussée par sa mère qui n’a qu’une idée en tête marier sa fille. Ces trois femmes se connaissent à peine, mais l’incendie épouvantable qui ravagera le Bazar de la Charité va les unir à jamais et les transformer.

Continuer la lecture »

« Un été avec Victor Hugo » Laura EL MAKKI & Guillaume GALLIENNE.


Galliène un été avec victorUn été avec… est une série d’ouvrages qui, chaque mois de mai, depuis 2013, propose de découvrir un auteur : il y eut Montaigne, puis Proust, Baudelaire et enfin Victor Hugo. Des petits chapitres courts donnent l’essentiel de leur biographie autour d’entrées diverses selon les auteurs. J’avais offert celui sur Baudelaire à ma mère l’an dernier, et cette année j’ai craqué pour Hugo.

Continuer la lecture »

« Agatha Raisin enquête : La Quiche fatale » M.C BEATON


beaton Agatha raisin tome 1Agatha Raisin est anglaise, femme d’âge mûr, comme on dit poliment, elle vient de lâcher sa boîte d’événementiels à Londres, pour réaliser son rêve : acheter un cottage et s’installer dans les Cotsworlds, dans les Midlands. Son bonheur se trouve à Moreton-in-Marsh, pittoresque petit village anglais. Après une période euphorique, Agatha va vite déchanter. Si les habitants de Monreton semblent accueillants, elle réalise rapidement que leurs échanges se limitent à la météo. Bien décidée cependant à s’intégrer, elle s’inscrit au célèbre concours de quiche. Mais là encore, les choses ne se passent pas comme prévu. L’arbitre de la compétition est retrouvé mort le lendemain du concours avec auprès de lui les restes de la quiche d’Agatha…

Continuer la lecture »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 6 298 autres abonnés