« Les Indociles » Murielle MAGELLAN – Rentrée Littéraire Janvier 2016


magellan les indocilesN’oublie pas les oiseaux, précédent roman de Murielle Magellan avait été un réel coup de cœur, une révélation profonde. La publication de son nouveau roman m’est donc apparue comme la promesse d’un moment de lecture intense.

Olympe, au nom si symbolique, est une femme indépendante, don juan au féminin comme nous le susurre la 4ème de couv. Elle tient une galerie d’art renommée à Paris, vit pour son métier, prend et consomme les hommes, comme une drogue, les femmes aussi parfois. Froide et décidée, autoritaire, rien de ne lui résiste vraiment. Jusqu’au jour où deux hommes radicalement différents vont croiser son chemin : un vieux peintre de Perpignan qui eut son heure de gloire, Solal (référence à Albert Cohen ?) et Paul, un scientifique tout ce qu’il y a de normal : marié, heureux en ménage et père de deux enfants. Continuer la lecture »

« Mortelle Adèle : La rentrée des claques », tome 9, Mr TAN et Diane LEFEYER – BD


Mortelle adèle tome 9Adèle, c’est la peste qu’on rêverait d’être si on en avait le courage. Egocentrique, franche jusqu’à l’excès, rancunière, Adèle est un démon, mais un démon tellement drôle qu’on l’adore. J’ai acheté ce dernier tome mercredi dernier pour faire plaisir à mon fils Eliot qui l’aime beaucoup, pour l’entendre rire de mon lit, et aussi pour le lire moi-même ! Même si j’avais déjà acheté un ou deux autres tomes des aventures d’Adèle, je n’y avais pas trop mis le nez. Il faut dire que mon fils a tendance à me raconter toutes les blagues ! Pour celui-là, j’ai prévenu : « Tu ne me dis rien parce que je veux le découvrir toute seule » ! Et il a tenu parole, ou presque, ben oui, parce qu’il n’a pas pu s’empêcher de me dévoiler quelques coups de la petite peste.

Continuer la lecture »

« Agatha Christie, le chapitre disparu » Brigitte KERNEL – Rentrée littéraire Janvier 2016


Kernel chap disparuJ’ai une tendresse particulière pour Agatha Christie, vous qui suivez ce blog depuis plusieurs années vous le savez puisque j’ai publié de nombreux billets sur ses romans et que j’ai créé un Challenge Agatha Christie il y a 6 ans déjà. Je ne pouvais donc pas passer à côté de ce roman de Brigitte Kernel qui s’attache à raconter la disparition de la reine de crime pendant une semaine en décembre 1926. Agatha Christie ne s’est jamais expliqué sur cette disparition, et dans son autobiographie elle insère une belle ellipse.

Le projet littéraire de Brigitte Kernel est donc de restituer le chapitre manquant et de raconter, en se mettant dans la peau d’Agatha Christie, ce qui a peut-être dû se passer.

Continuer la lecture »

Bilan mensuel de lecture : Janvier 2016


logo-bilan-mensuel1Premier bilan mensuel de l’année et je dois dire que côté lectures et billets de blog, ce premier mois commence bien. Pour une fois depuis longtemps, tous les romans lus en janvier ont été chroniqués : miracle ! Autre point que je constate avec plaisir, j’arrive à prendre du temps pour écrire ici. J’ai moins la tête dans mes cours, même si ce week-end j’ai monté une séquence de 4ème et une séance de Seconde. Comme j’ai un ordinateur portable plus petit cette année, je me pose souvent sur le canapé voire dans mon lit, au calme pour écrire.

Continuer la lecture »

« Femme au foyer » Jill Alexander ESSBAUM – Rentrée Littéraire Janvier 2016


essbaum femme au foyerAnna est américaine, 37 ans, mère de trois enfants, mariée à un banquier suisse avec lequel elle partage une belle maison dans la banlieue chic de Zurich. Anna n’aime pas la Suisse, son côté trop propre, trop rangé. Elle s’ennuie, son mari est accaparé par son travail et ne fait plus guère attention à elle. Sa belle-mère la juge d’un mauvais d’œil. Elle a très peu d’amies. Pour tromper son ennui, elle se laisse tenter par l’adultère, s’y accroche, en espérant s’échapper de cet ennui profond.

Continuer la lecture »

La vie merveilleuse des blogueurs littéraires !


keep clam et write a blogLa vie d’une blogueuse littéraire est passionnante ! Après la liste noire des blogs qui refusent de lire des auteurs auto-édités, voici venu le temps d’une auteure, que dis-je, un « écrivain, poète, auteur et artiste peintre » – oui rien que cela – qui se lamente de n’avoir pas de retour de ses SP. L’ironie de l’histoire est que j’ai reçu le mail de mécontentement de la dame sans avoir demandé le dit roman – « Amour et passion » toute une histoire – et donc sans l’avoir reçu. Mais au-delà de la raison profonde de ce mail, celui-ci en dit long sur la façon dont les blogs sont perçus par les aspirants auteurs ou les auteurs confidentiels. Loin de moi l’idée de juger du travail de cette auteure puisque je ne l’ai pas lue, mais ce mail est assez symptomatique de la façon dont les blogs sont envisagés par certaines personnes qui voient en eux une vitrine publicitaire, un moyen de promotion des auteurs en mal de notoriété. Peut-être est-il temps de remettre un peu les pendules à l’heure et de rappeler quelques principes clairs.

Nos blogs sont publics. Certes. Nous sommes accessibles facilement puisque bien souvent nous laissons une adresse mail sur laquelle nous pouvons nous contacter. Mais il semble que beaucoup n’ait pas bien compris l’objet de notre démarche ! Depuis 7 ans que je tiens ce blog, je n’ai jamais reçu ce genre de mail qui oscille entre le « remontage » de bretelles et la lamentation façon Cosette ! Intitulé « Merci pour ce moment », ce mail reflète parfaitement l’incompréhension qui existe autour des blogueurs. Non, nous sommes pas des organes de promotion, non, nous ne sommes pas des critiques professionnelles, et non, nous ne sommes pas des gens avides de SP pour remplir nos appartements ou  nos maisons de livres pour le simple plaisir d’amasser des livres ! Quand je lis :

« Si vous ne soutenez que les auteurs déjà très médiatisés, c’est la mort certaine de tous les autres, alors que certains mériteraient d’être mis en avant. Si vous ne nous aidez JAMAIS, c’est que vous ne lisez jamais les auteurs, ou très peu, mais êtes sûrs de vendre du papier avec ceux déjà intronisés, tout en collectionnant une montagne de livres jamais lus, surement bazardés dans un coin, ou pire, jetés à la poubelle dès réception. »

Je perçois un abîme sans fond !

Les blogueurs littéraires sont avant tout des « lecteurs éclairés », passionnés de lecture, amoureux des livres, les chérissant comme des objets précieux. Qui parmi nous oserait seulement imaginer jeter un livre dans une poubelle ? Nous lisons par plaisir et avant tout pour partager notre passion. Là est le but premier de notre « entreprise ». Je crois que nous sommes tous d’accord sur ce point. Puis sont venus les SP. Certains y souscrivent d’autres pas, nous sommes libres ! Mais ces derniers temps un phénomène nouveau apparaît : les auteurs en mal de notoriété qui prennent nos blogs pour des plateformes de promotion. Mais, contrairement aux maisons d’édition qui proposent leurs dernières parutions, ces dits-auteurs ont la fâcheuse tendance à nous faire la leçon, cherchent à nous culpabiliser – le métier d’auteur non reconnu est tellement difficile, le métier de l’édition est si fermé allant jusqu’à écrire :

« Je n’ai pas de réseau particulier de copinage, je ne suis d’aucun milieu littéraire ou autre, je ne suis pas connue et je ne couche pas en dehors de mon plaisir personnel … (je souligne cela car j’en ai fait l’expérience, j’ai raté des publications car je n’ai pas voulu offrir mon corps ; je sais, j’abuse :) ). Comment vais-je m’en sortir seule ? Comment les auteurs qui ont un certain talent vont survivre ? […] Comment faire pour attirer votre regard et avoir un article, même de quelques lignes, afin de se faire connaitre ? « 

Mais les blogs n’ont pas pour vocation de rendre célèbre des auteurs inconnus. Comme je l’ai dit à la dame en question, les blogueurs sont susceptibles quand on touche à leur raison d’être. Comme je l’ai dit aussi à l’auteur auto-édité qui avait eu la bonne idée de dresser une liste noire, qu’on nous fiche la paix ! Notre blog est à but non lucratif, seul le plaisir de la lecture compte ! Qu’on arrête de voir en nous un tremplin, qu’on arrête de penser que nous nous enrichissons en revendons nos SP (que d’ailleurs nous ne revendons pas tant le prix de revente est dérisoire et tant nous préférons donner nos livres ou les échanger.) Qu’on nous laisse lire tranquillement dans notre coin, qu’on nous laisse libre de nos choix de lecture ou de non lecture. Ce que j’aime dans les blogs avant tout c’est la liberté et l’indépendance, nous ne nous soumettons pas aux diktats, c’est ce qui fait notre force. Même si nous lisons et aimons le plaisir le recevoir et de découvrir de nouvelles parutions, nous sommes attachés à NOS livres, au plaisir de flâner dans les librairies ou les bibliothèques, nous retrouvons le sourire après avoir acheté des livres.

Rien ne nous est plus étranger que de lier les livres à un but promotionnel, marketing ou pécuniaire !

J’ai envie de dire à tous ces gens « démerdez-vous » ! Je refuse de rentrer dans ce jeu et de devoir rendre des comptes !

« Quatre Sœurs : Bettina » Tome 3, Cati BAUR d’après Malika FERDJOUKH – BD


4 soeurs Bettina BDIl y a des romans dits pour la jeunesse qui marquent, même si on les a lus alors que l’on n’était plus si jeune que ça ! Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh en fait partie. Le souvenir de cette lecture me poursuit et je crois l’avoir recommandé au moins une vingtaine de fois ! Depuis quelques années, Cati Baur, illustratrice douée, a adapté en BD le roman. J’avais été séduite par le tome 1 consacré à Enid, puis par le tome 2 dédié à Hortense (avec une couverture magnifique !) et voilà que vient de sortir le tome 3 qui met l’éclairage sur Bettina. Les quatre sœurs, qui sont en fait cinq, vivent dans une grande demeure au bord de la mer. Leurs parents sont morts dans un accident de voiture il y a maintenant deux ans, et les sœurs ont du s’organiser. Continuer la lecture »

« En attendant Bojangles » Olivier BOURDEAUT – Rentrée Littéraire Janvier 2016


Bourdeaut BojanglesUn air de Nina Simone, Mr Bojangles, parcourt le roman, comme une BO de film, une ambiance sonore qui teinte les mots d’une douce mélancolie. Un couple flamboyant, un peu fou, une douce folie qui colore la vie de poésie, danse sans fin sur cette musique. Un petit garçon admiratif, fasciné par ses parents, emporté dans leur tourbillon, ne concevant pas de vivre autrement. Au cœur, la mère, femme légère, aimant la danse, la vie, ne se refusant rien, amoureuse, joyeuse, elle est comme un papillon qui virevolte.

Continuer la lecture »

« Saga » Tonino BENACQUISTA


benacquista sagaQuatre scénaristes sur le carreau sont embauchés pour écrire une série programmée au milieu de la nuit : Saga. Ils bénéficient d’une totale liberté, le taux d’audience de la chaîne étant particulièrement bas à cette heure de la nuit. Le feuilleton n’a pour seul but de combler un tranche horaire laissée vacante. Les contraintes financières sont importantes : très peu de personnages et décors minimum.

Louis, le plus âgé, a travaillé il y a longtemps pour un grand scénariste italien, Mathilde se reconvertit après avoir fait carrière sous pseudonyme dans la romance, Jérôme s’est fait piquer son scénario par les Américains et le narrateur, Mario, rêve d’être scénariste !  Cette équipe de bras-cassés se met au travail et va se prendre à son propre jeu.

Continuer la lecture »

« Méto : l’île » et « Méto : le monde », Yves GREVET – Tomes 2 et 3.


Grevet Méto 2 et 3Il va être difficile de vous parler de ces deux derniers tomes de la trilogie Méto d’Yves Grevet sans vous révéler certains points de l’intrigue. Donc je préfère vous prévenir d’entrée de jeu.

A la fin du tome 1, Méto et ses amis étaient parvenus à fuir la Maison. Mais ils ne sont pas tirés d’affaire pour autant en tombant dans la grotte des Oreilles Coupées. Bien qu’un peu plus libres que dans la maison, les différentes tribus des Oreilles Coupées ne sont pas des plus accueillantes. Les activités harassantes reprennent, mais Méto découvre la mer et, toujours empli du besoin de liberté, s’organise pour visiter et comprendre le fonctionnement de cette île. Là encore, l’amitié, l’entre-aide seront un moteur pour déjouer les pièges et les traitres.

Continuer la lecture »

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 5 994 autres abonnés