« Une Vie » Guy de MAUPASSANT.


En 1819, Jeanne Le Perthuis des Vauds sort du couvent et est conduite par ses parents à leur domaine des Peuples en Normandie. Jeune fille choyée, naïve, éduquée comme la plupart des jeunes filles de l’époque, Jeanne rêve d’un avenir radieux, d’un homme aimant, de bonheurs romantiques et romanesques. Entourée d’un père rousseauiste et d’une mère se réfugiant dans les romans de Mme de Staël et les poèmes de Lamartine, Jeanne mène une vie heureuse dans la demeure qu’elle affectionne. Comme toutes les jeunes filles, elle rêve de rencontrer l’homme qui saura l’aimer et prendre soin d’elle. C’est alors que surgit le vicomte Julien de Lamare : beau jeune homme, galant, séduisant. Il plait autant à la fille qu’aux parents et très vite le mariage est prononcé et le couple part pour leur voyage de noces en Corse. Mais, après un séjour enchanteur où Jeanne s’épanouit au chaud soleil de la méditerranée, le retour aux Peuples est morne et Julien changé.

(suite…)