« Dinky rouge sang » Marie-Aude MURAIL – Roman Ado.

Murail dinky rougeJ’ai découvert Marie-Aude Murail alors que je n’étais plus adolescente depuis bien longtemps, mais quand je lis ses romans j’ai l’impression d’avoir à nouveau 13 ans.

Dinky rouge sang est le premier tome de la série Nils Hazard chasseur d’énigmes. Comme souvent chez moi, je commence rarement par le début, donc j’avais déjà lu le tome 2 : L’Assassin est au collège et c’est une amie qui m’avait fortement conseillée de lire le premier opus, et elle n’avait pas tort, puisque dans ce premier tome, l’auteure nous présente son héros, son passé et sa particularité : résoudre des énigmes, ici, essentiellement familiales.

Dans ce roman, Nils, professeurs d’histoire et notamment spécialiste des Etrusques, va résoudre cinq énigmes : la première, concernant son passé, fut résolue quand il n’avait que 13 ans, les suivantes une fois adulte. Toutes trouvent leur origine dans une attitude particulière des protagonistes : un ado qui se met subitement à bégayer ; un tic affreux qui défigure le visage d’un autre, un père qui s’absente en emportant le roi et la reine d’une jeu d’échec ou une jeune fille qui devient triste dès qu’elle boit un chocolat chaud. Mais Nils parvient à découvrir d’où leur viennent ces bizarreries. Car la force de Nils est d’imaginer ce que les gens ont dans la tête.

Nils, perturbé, rêveur, plongé dans le passé étrusque, pas très au fait des convenances sociales, pince sans rire, est un personnage que j’adore. Orphelin très jeune, Nils conserve quelques flash de son enfance : une voiture rouge, un homme sombre, la douleur de voir partir ses parents et une impossibilité de parler. Cette voiture rouge le poursuit, au point qu’il en volera une en miniature, une dinky toy, dans le bureau de son grand-père, voiture qu’il conserve depuis précieusement sur son propre bureau.

dinky toy

Et son étudiante, Catherine Roque, qui l’accompagne dans ses aventures, n’a pas grand chose à lui envier : bavarde, énergique, n’hésitant pas à remettre en place Nils, entourée par une famille, des amis, et même un fiancé qui fait HEC, elle est l’opposé de Nils et a tendance à lui taper un peu sur les nerfs. Mais c’est bien connu les contraires s’attirent. Ce duo fonctionne parfaitement et est source de plusieurs situations et de répliques très drôles.

Côté énigmes, MAM ne ménage pas son lecteur : entre suspens, atmosphère pesante, tentatives de meurtre et personnages troubles, le lecteur est servi et rebondit d’énigme en énigme sans se lasser avec un fil conducteur, la propre énigme de Nils et ses angoisses intimes.

Lu en une journée et avec avidité.

Lu dans le cadre du Plan Orsec 2016 (2/3 Mai)

photo libre plan orsec (2)

Advertisements
Poster un commentaire

8 Commentaires

  1. Je découvre mal adulte et quel régal à chaque fois aussi ! Une fois que j’aurai lu ses titres de ma pal je me pencherai sérieusement sur les autres

    Répondre
  2. Il est impossible de se lasser de Marie-Aude Murail

    Répondre
  3. Je l’ai découverte ado avec Simple et Oh boy. Il faudrait que je lise celui ci, ça me ferait plaisir de replonger dans une histoire avec Marie Aude Murail.

    Répondre
  4. Je le note! J’entends beaucoup parler de cette auteure, dont nombre de ses livres sont sur les étagères de mon CDI, et pourtant je ne l’ai toujours pas découverte…! Il va falloir y remédier 🙂 D’elle, je voulais notamment lire Oh boy.

    Répondre
  5. Il faudrait que je reprenne la série ! Cet épisode est essentiel pour le comprendre, mais pas évident à lire. Il est quand même bizarre.

    Répondre
  6. moi aussi j’ai découvert MAM « sur le tard »… quel dommage, mais en même temps, quel bonheur!!!

    Répondre
  7. J’aime beaucoup Marie-Aude Murail, nous avons lu en classe quelques uns de ses romans (le Hollandais sans peine, Le trésor de mon père…) je ne connaissais pas ces titres, je les note. L’expérienceur (dont j’avais lu une critique pas forcément positive) est dans ma PAL.
    Bises et bonne journée, bonne lecture!

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :