« Moins 2 » de Samuel BENCHETRIT, avec Guy BEDOS et Philippe MAGNAN – Théâtre.

MOINS 2Le rideau rouge cramoisi s’ouvre sur un décor sombre, plateau noir, fond noir, et au centre, deux lits d’hôpitaux sur lesquels dorment deux hommes aux cheveux blancs. Deux hommes en pyjama et charentaises aux pieds, le bras relié par un cathéter à une perfusion. L’un est atteint d’un cancer aux poumons, l’autre d’un cancer du rein, les deux sont condamnés, la fin est programmée : une semaine, pour l’un, deux semaines, pour l’autre.

Moins 2, pièce tragi-comique, écrite par Samuel Benchetrit en 2005, fut créée alors avec Jean-Louis Trintignant. Dix ans plus tard, le théâtre Hébertot accueille à nouveau cette pièce et voit le retour au théâtre de Guy Bedos. Un Guy Bedos, fringant, au regard toujours aussi à la fois malicieux et tendre. Il y a dans cette pièce, dans ce duo de vieux messieurs à qui il ne reste que quelques semaines à vivre, quelque chose de Vladémir et Estragon d’En attendant Godot de Beckett.

Fuyant cet hôpital et son service de réanimation, les deux hommes vont vivre une nuit décisive, de celles qui permettent de revisiter une vie et de se réconcilier avec soi-même et les autres. Sans but précis au départ, c’est la rencontre avec une jeune femme enceinte aux abords de l’hôpital qui va décider de leurs déambulations nocturnes.

Moins 2 est une pièce sur la paternité, sur l’amitié, sur la mort et la vie, sur les femmes. Qu’ont-ils fait de leur vie ? Les deux hommes se confient l’un à l’autre, déroulent leur vie faite de renoncements et d’acceptations et au centre, leur rôle de père manqué. Si au début, ils veulent donner le change, très vite les failles apparaissent.

Au cours de cette nuit, il s’agit d’apprivoiser cette mort inéluctable qui approche, de mettre sa conscience en ordre, d’affronter en face leur vie et d’accepter le repos de la mort. La tirade de Sonia  dans Oncle Vania de Tchekhov qui clôt la pièce de Benchetrit donne un sens, comme une mise en abyme. Il faut continuer d’espérer, malgré tout, une nuit peut suffire pour corriger une vie d’erreurs.

Malgré un contexte qui pourrait paraître plombant, Moins 2 est une tragi-comédie où l’on passe sans cesse du rire au drame. On en ressort joyeux grâce aussi au jeu des acteurs. Guy Bedos et Philippe Magnan forment un duo comique dont les caractères opposés entraînent des situations cocasses. On se prend d’une grande tendresse pour ces hommes seuls qui, au bord de la mort, découvrent l’amitié, font l’école buissonnière, retrouvent leur jeunesse le temps d’un slow avec une jeune femme blonde à la coiffure qui fait immanquablement penser à Sophie Daumier et à un autre slow célèbre :

01 Guy BEDOS et Sophie DAUMIER

 Une belle pièce donc que je vous recommande sincèrement et quel plaisir de retrouver Guy Bedos !

Moins 2 est joué au théâtre Hébertot, 78 bis boulevard des Batignolles, 75017, du mardi au samedi 19h et le dimanche à 15h.

Merci à Xavier pour cette belle soirée.

Advertisements
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. C’est une pièce qui pourrai me plaire ! =)

    Répondre
  2. Stephie

     /  octobre 22, 2015

    Je pense que j’irai la voir, elle a l’ait chouette

    Répondre
  3. Oh ça fait longtemps e je n’ai pas prit le temps de voir une pièce. Pourtant j’adore ça. Celle là à l’air chouette. *Marie*

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :