« Le Château des étoiles : le secret de l’Ether (1ère livraison) » Alex ALICE (BD)

Alice BD journal couvLa BD n’est pas un genre que je lis beaucoup, tout d’abord parce que je le connais mal, hormis les grands classiques de mon enfance, parce que je crois que je suis assez difficile concernant les illustrations, et enfin parce que le prix des albums me semble toujours un peu cher. Mais, cette semaine j’ai découvert une BD très originale surtout par son format.

J’ai d’abord cru qu’il s’agissait une plaquette de présentation gratuite, puis j’ai découvert qu’il y avait un prix et quand je l’ai ouvert, j’ai compris qu’il s’agissait d’une BD selon la forme des anciens feuilletons journalistiques de la seconde moitié du XIXème. J’ai adoré l’idée et je l’ai immédiatement achetée.

Le format est donc celui d’un journal style Libération, par exemple, et c’est très agréable car les illustrations ont toute la place pour se développer.

L’histoire se déroule pendant la Révolution Industrielle en 1868 en France. La mère de Séraphin, jeune garçon d’une dizaine d’année, est une scientifique qui rêve de découvrir l’éther à bord de sa montgolfière,  pour cela elle doit monter à plus de 3000 mètres d’altitude. Son expérience est une semi-réussite, puisque si scientifiquement elle fut un succès, Mme Dulac disparaît. Un an plus tard, une lettre annonce à Séraphin et à son père, que le carnet de notes de la scientifique a été retrouvé.

Alice BD journal illustrationsSi on passe l’originalité du format, sur lequel je reviendrai plus tard, l’histoire en elle-même m’a beaucoup intéressée, car elle mêle l’expérience scientifique à une époque que je trouve passionnante. De plus, si l’histoire débute en France, elle se poursuit en Allemagne, ou du moins en Prusse et en Bavière et met un éclairage sur la rivalité entre les deux royaumes. L’action est vite au rendez-vous et j’ai poussé un cri de déception à la fin de ma lecture.

Concernant les illustrations, le papier est épais et boit un peu les couleurs, mais je les trouve très réussies, avec un rendu de l’époque plutôt juste et une mise en page très agréable grâce au format.

Mais je dois avouer que le format de cette BD est ce qui emporte mon enthousiasme puisqu’il est conforme aux feuilletonsAlice BD journal 4ème de couv du XIXème par son aspect journal mais également par la construction de l’intrigue, puisque cette 1ère livraison nous laisse en plein suspens et nous met dans l’attente du prochain numéro qui paraîtra en juin, la dernière livraison étant prévue pour juillet. De même, dans le même esprit, en 4ème de couverture, trouve-t-on, à l’emplacement juste où l’on trouvait les feuilletons dans les journaux du XIXème, un encart annonçantsous forme de questions, ce qui devrait nous attendre dans la prochaine livraison. Enfin le prix (2€95) est vraiment tentateur et il serait dommage de se priver de cette lecture.

Une belle découverte donc faite dans le magasin Cultura qui s’est ouvert à la rentrée près de chez moi. J’ai vraiment hâte de lire la suite.

Si vous voulez en savoir plus, l’auteur a un blog.

BD lue dans le cadre du Challenge Mélange des Genres (cat. BD).

challenge mélange des genres

Advertisements
Poster un commentaire

13 Commentaires

  1. Ooooh, j’aime beaucoup le concept ! Les illustrations semblent très jolies !

    Répondre
  2. J’adore le concept et le contexte et à ce prix là ça ne vaut pas le coup de s’en priver. Merci pour la découverte et bon week – end

    Répondre
  3. Je l’ai acheté il y a quelques jours.J’ai hâte de pouvoir m’y plonger! Ta chronique donne envie en tout cas.

    Répondre
  4. J’irai voir ! Du côté de par chez moi, nous avons 3000 m2 de surface. Mon pauvre libraire !

    Répondre
  5. Oui, cela a l’air assez passionnant en effet…

    Répondre
  6. Je devrais le lire moi aussi bientôt… L’histoire et le concept me plaisent.

    Répondre
  7. Découvert pas plus tard qu’aujourd’hui dans ma librairie BD : comme toi, j’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’une plaquette de présentation gratuite (il y en a parfois de très belles). Après, comme je suis moins impulsive (= plus raisonnable ? 😉 ) que toi, je n’ai pas craqué … mais ça pourrait bien venir, maintenant que me voilà rassurée quant à l’histoire, dont je craignais qu’elle ne soit pas à la hauteur du (superbe) graphisme !

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :