"Blood Hollow" de W. Kent KRUEGER – Rentrée Littéraire 2012

Attention ce roman est totalement addictif !!!! J’ai englouti les 475 pages en deux jours, impossible de le lâcher malgré une migraine carabinée !

L’intrigue se situe dans le Minnesota, une petite ville, Aurora où tout le monde se connaît. La nuit du Nouvel An, Charlotte Kane, jeune fille belle et appartenant à la famille la plus riche de la ville, disparaît dans le blizzard au volant de sa motoneige. Les recherches restent sans résultat. Son corps sera retrouvé à la fonte des neiges au printemps.

Le point de départ de ce polar n’a rien d’exceptionnel : un meurtre à élucider, des soupçons qui se portent sur un petit ami et un ancien shérif qui tente de l’innocenter. Mais ce polar va bien au-delà de cela. Il nous plonge dans une nature encore sauvage : des lacs scintillants, des forêts profondes et la présence des indiens Ojibwe. La mort de Charlotte va exacerber l’opposition entre les communautés. Très vite toutes les preuves accusent le jeune Solemn Winter Moon, un Ojibwe, pourtant l’ancien shérif Corolan O’Connor, dit Cork, qui connaît le jeune homme depuis son enfance, n’y croit pas. Avec l’aide de sa femme avocate, il va donc tout faire pour trouver le réel meurtrier.

Ici le flic est un ancien shérif qui s’est reconverti et a repris la gargote au bord du lac de son père d’adoption, Sam. Cork est mi-irlandais mi-objiwe, il est droit dans ses bottes, père et mari attentif. Mais rien de caricatural bien au contraire, pour une fois pas de crise de couple, pas d’alcoolisme, mais une vraie volonté de vérité et de justice. Un mec bien, quoi, et ça fait du bien. Un personnage comme je les aime doté d’humour, de charme et d’analyse et qu’on aimerait bien connaître dans la vraie vie.

Mais les personnages secondaires sont tout aussi intéressants, que ce soit le nouveau Shérif arrogant, le sombre Fletcher Kane, ou le père Mal bien énigmatique. Chaque personnage semble cacher quelque chose, il faudra beaucoup de persévérance à Cork pour y voir clair.

En plus de ces éléments, j’ai beaucoup aimé le rapport à la spiritualité présente dans ce roman. Très touchée par la sagesse indienne qui trouve dans la nature sa voie et ses convictions, ce roman est aussi un roman sur la quête de soi. Cork, dans ce roman a perdu ses illusions sur la religion catholique, mais certains phénomènes touchant le jeune Solemn vont quelque peu modifier sa façon de penser.

Pour ce qui est de la résolution de l’intrigue, j’ai été tenue durant tout le roman par l’enquête menée par Cork. Les soupçons se portent sur plusieurs personnages, et petit à petit dévoilent leur part sombre. Jusqu’au dernier moment, on a bien du mal à savoir qui est vraiment le responsable de la mort de Charlotte. Plusieurs rebondissements m’ont sans cesse poussée à poursuivre ma lecture. Tout est parfaitement orchestré, monté et démontré, et la résolution de l’intrigue est une vraie surprise.

Un polar qui se dévore et qui me donne très envie de lire d’autres romans de cet auteur. Le précédent Aurora, Minnesota met en scène les mêmes personnages quelques années auparavant, et j’ai très envie de le lire.

Livre lu dans le cadre du Challenge Polars et Thrillers, du Challenge 1% Rentrée Littéraire et Challenge S.T.A.R 5.

Merci aux Editions du Cherche Midi !

About these ads
Poster un commentaire

64 Commentaires

  1. Il faudrait peut-être faire attention….. les addictions coûtent !!!!! mais j’ai un métier et une vie, moi, comment faire ???? ma PAL se plaint, ma LAL me fait la gueule et toi, sans avoir l’air de rien, tu en rajoutes !!!!!

    Répondre
  2. In love with Cork…

    Répondre
  3. Beaucoup d’avis positifs. J’ai bien envie de découvrir cet auteur avec celui-ci ou son premier.

    Répondre
  4. Addicte à sa lecture ? 475 pages, je reconnais que ça pèse lourd dans la balance du STAR !
    Livre noté.

    Répondre
  5. Tu le "vends" bien ce roman ! Je ne connais pas du tout, je le note sur ma liste (un de plus). Merci !

    Répondre
  6. Ah dis donc tu donnes envie !!! Bon je le note , ainsi que le précédent puisque j’ai vu que tu recommandais de le lire avant .

    Répondre
  7. Oui, c’est un chouette roman, très prenant !

    Répondre
  8. Je suis très tentée ! J’adore les polars, et si tu n’as pas pu le lâcher malgré une grosse migraine, cela veut tout dire ^^

    Répondre
  9. La marque des bons polars, quand on est scotchés, et puis la profondeur des thématiques qui ajoutent parfois le plaisir de la réflexion.

    Répondre
  10. Je suis fan de Cork depuis Aurora, Minnesota, que tu peux lire sans crainte de trop connaitre déjà l’histoire. Il existe deux romans entre le premier et Blood Hollow, mais pas moyen que le cherche midi les "prenne", ils sont déjà chez un autre éditeur je crois. Dommage. Ou en vO?

    Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 524 autres abonnés

%d bloggers like this: