« La Grand-mère de Jade » Frédérique Deghelt

Ce roman se morfondait dans ma PAL depuis presqu’un an… acheté sur un coup de coeur pour la quatrième de couverture, les nombreux avis enthousiastes lus ici et sur vos blogs m’avaient convaincue que je tenais là un roman qui, certainement, allait me transporter. Il devait être question d’écriture et de lecture, un duo très séduisant…

C’est donc confiante que j’entamais ma lecture…

Je me suis laissé bercer pendant les 200 pages premières pages par une écriture simple (parfois un peu trop), une atmosphère douce et tendre, une relation juste entre Jade et sa grand-mère dont l’histoire touchante m’a, il est vrai, intéressée… mais, au fur et à mesure que les pages se tournaient, j’ai ressenti comme une lassitude et la sensation de tourner en rond. Si l’histoire de cette grand-mère, lectrice secrète de romans dans un monde et une époque où la lecture se résume à celle des quotidiens, m’a semblé originale, je n’ai pu m’empêcher d’y trouver quelques failles et invraisemblances… et puis surtout il m’a semblé qu’il était finalement très peu question des livres… à peine quelques auteurs cités (Jane Austen, Flaubert, Stendhal, Musil…), très peu de commentaires sur ces romans qui ont pourtant eu tant d’importance pour cette femme savoyarde perdue dans ses montagnes… Petit à petit une autre musique, moins agréable a pris plus de place et la prose de Frédérique Deghelt m’a fait penser à celle d’Alice Ferney: beaucoup de bavardages, des considérations plates sur la vie, l’amour, la vieillesse, rien finalement de très original… et puis cette impression que l’auteur, ayant trouvé une idée de départ intéressante, n’est pas parvenue à en faire quelque chose de nouveau, n’a pas su réellement l’exploiter, tournant toujours autour de cette histoire de lectrice cachée mais n’en faisant rien…

Sans être désagréable, cette lecture, m’a petit à petit ennuyée, même si l’épilogue, la chute, permet de reconsidérer le roman sous un autre angle, mais qu’il a fallu longtemps pour en arriver là !

Il y a donc de belles trouvailles, comme ce cahier noirci par les citations accumulées au fil des années et des lectures, mais je crois que le principal problème de ce roman est sans doute un manque de vraisemblance… je ne suis pas parvenue à relier la montagnarde savoyarde décrite dans le roman, et les réflexions de celle-ci … je n’ai pas cru au fait que personne ne se soit rendu compte de ce double jeu, pas compris le mic mac de la première caisse de livres donnée par une voisine, pas cru que ces romans cachés sous la couverture d’une bible n’aient pas attiré l’attention alors que cette « bible » devait être tour à tour plus ou moins volumineuse… ces invraisemblances m’ont génées…

Je ressors donc de ce roman déçue, comme quand on se promet une journée à la campagne que l’on doit annuler à cause de la pluie…

Il s’agissait du Coup de Coeur de Lilliba

NOTE : 7/10

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

47 Commentaires

  1. 7/10 ? Tu es sympa pour une déception et une lecture ennuyeuse… Je partage totalement ton avis mais en bien plus sévère car je préfère lire un livre que je déteste (genre la maladie de la mort de Duras) et qui me fait réagir qu’un livre qui m’ennuie, plat, creux et, effectivement pas formidablement écrit. Bref, il y a du cassage dans l’air d’ici quelques jours.

    Réponse
  2. J’ai aimé la nonne et le brigand.
    Celui-ci trône sur ma table de salon depuis des mois et je n’arrive pas à me décider à l’ouvrir.

    Ce n’est pas ce billet (bien écrit) qui m’y aidera, hélas !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  avril 22, 2011

      J’avoue que ce roman fut très décevant pour moi, du coup j’ai du mal à me décider pour lire un autre roman de cette auteure !

      Réponse
  3. Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas avoir accroché. Je pense la même chose que toi, cependant ce n’est pas très bien expliqué dans mon avis (je n’arrivais pas à mettre des mots sur mon ressenti ^^)

    Réponse
    • les Livres de George

       /  octobre 5, 2011

      j’ai lu ton billet, et comme toi le côté gnangnan m’a énervée, et surtout j’ai trouvé que ce n’était pas toujours crédible !!!

      Réponse
  4. Je viens de le finir, première rencontre avec l’auteur, et j’ai vraiment beucoup aimé. Je me suis laissée embarquée sans que les invraisemblances que tu décris ne me gênent le moins du monde mais je les comprends. J’écris mon billet dans quelques jours.

    Réponse
    • Comme tu as pu le voir je n’avais pas accroché, les invraisemblances ont gâté ma lecture, du coup je ne suis pas très tentée par d’autres romans de cette auteure même si j’ai un autre roman d’elle dans ma PAL ! Je lirai ton billet !

      Réponse
  5. Ha, pour ma part j’ai bien aimé ce roman, comme quoi il en faut pour tout les goûts 🙂

    Réponse
  6. Je crois que j’ai un peu la même impression que toi. Sans cet épilogue, j’aurai franchement été déçue même si le sujet m’interpelait. Ces dernières lignes quand même excusent un peu les lieux communs je trouve!!!

    Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :