« Mal de pierres » Milena Agus

Ce petit roman se morfondait dans ma PAL depuis au moins un an… un a priori bête me faisait retarder sa lecture… et puis son petit format, l’envie de lire un livre court, de lire vite, l’a fait remonter à la surface et grand bien m’en a pris !

Des avis entendus à droite à gauche, une couverture qui, tout en étant très belle, me donnait une image fausse du contenu de ce roman, que je pensais lent et contemplatif… allez savoir pourquoi !

Il a fallu la proposition d’une lecture commune de Cynthia, pour que me laisse tenter !

Ce qui m’a plu d’entrée c’est l’évocation de la Sardaigne, les mots et les petites phrases en italique pour faire couleur locale. Je voyais bien ces petits village, ce ciel bleu et ces femmes si belles.

Ensuite, incontestablement, ce récit biographique sur les femmes d’une famille, ce récit qui, l’air de rien, frivolement presque, raconte la vie amoureuse de trois générations de femmes.

Bien évidemment, la grand-mère paternelle de la narratrice est la figure centrale : belle, désespérée, un peu folle d’après sa famille, souffrant de calculs rhénaux (le fameux mal de pierres), cherchant la « chose principale » – l’amour vrai -, incomprise mais protégée, m’a totalement séduite. La narratrice, sa petite fille, sera la seule à percer son silence, et à la connaître vraiment.

C’est un beau récit, dans un style léger, presque riant et j’ai presque regretté, finalement, qu’il ne soit pas plus long. Mais peut-être aurait -il perdu de son charme, alors.

Le plaisir des petits romans (petit en nombre de pages), c’est qu’on peut les lire d’une traite, s’y absorber totalement !

Allez découvrir les avis de Cynthia, Clara et Lily Galipette

Note : 8/10

Publicités
Poster un commentaire

43 Commentaires

  1. J’ai souvent hésité avant de le lire alors la prochaine fois je fonce 🙂

    Réponse
  2. Je viens juste de le finir et j’ai posté un billet illico. J’ai adoré les expressions en italien, j’étais là-bas le temps de la lecture. Sensible mais sans pathos, une très belle découverte.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  avril 18, 2010

      Exactement,il m’a fait le même effet ! j’ai eu la chance de croiser Milena Agus au salon du livre, très sympathique, elle ne parle pas français, c’était drôle !

      Réponse

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :