"La Librairie Tanabe" de Miyuki MIYABE

Acheté en août 2011 après avoir lu plusieurs avis enthousiastes sur les blogs, je l’ai proposé au Club des Lectrices pour la lecture de Novembre. D’abord persuadée qu’il s’agissait d’un roman, j’ai finalement découvert cinq nouvelles ou récits policiers. Vous connaissez mes difficultés avec les nouvelles, mais là l’alchimie a eu lieu et pour plusieurs raisons.

Le toute première raison est que chaque nouvelle reprend à la fois les mêmes personnages principaux et le même lieu : M. Iwa, le libraire, son petit-fils, Minoru, et la librairie elle-même. Je n’ai donc pas eu de difficultés pour me replonger dans les nouvelles les unes après les autres puisque l’univers restait familier.

La deuxième raison tient également aux trois ingrédients pré-cités : tout d’abord le couple grand-père et petit-fils m’a beaucoup plu, j’ai aimé la complicité entre ces deux personnages, la façon dont ils résolvent les énigmes, et leurs rapports parfois houleux m’ont fait penser à un couple de manga que j’aime beaucoup : une sacrée mamie et son petit fils.

Ensuite, bien sûr, le fait que le point central des énigmes soit la librairie de M. Iwa donne un charme particulier. Bien que sombre, sentant le moisi à la saison des pluies, poussiéreuse, cette librairie est un antre que j’adorerais croiser sur mon chemin : ouverte tous les jours (même le dimanche), tard le soir, souvent bondée de monde, on y trouve des livres peu chers et agréables à lire. Au fil des nouvelles, l’auteure nous renseigne sur certaines pratiques japonaises comme les invendus transformés en papier toilette (un peu rugueux!), les livres que l’on peut se faire rembourser si nous n’avons pas fini de les lire et j’en passe. Il y a une vraie culture du papier et des livres au Japon qui m’a semblé parfaitement bien rendue dans ces récits.

Mais parlons des énigmes policières. Je parle d’énigmes parce que ce terme me semble plus juste. En effet M.Iwa et son petit fils ne sont pas policiers et ceux-ci d’ailleurs sont également absents. La résolution des énigmes est donc plus un jeu de réflexion dont la solution est cachée dans un livre. Les 5 récits ne sont pas très élaborés, mais elles se lisent agréablement (malgré plusieurs coquilles!). Sont évoqués un raid américain sur la ville en mai 1945 ; la vie triste des fonctionnaires ; la violence faite aux enfants, etc. Ce ne sont pas les énigmes qui sont le plus originales, mais bien le traitement de celles-ci. Car en dehors de la résolution du mystère, l’auteure continue de nous renseigner sur le fonctionnement de la librairie et sur la relation entre M.Iwa et Minoru, mais aussi nous plonge réellement dans le Japon : ses coutumes (le respect des personnages âgées notamment), le Saké, les liens familiaux, etc.

Une lecture que j’ai donc bien appréciée. Les Lectrices ont été beaucoup moins emballées, c’est dommage.

Livre lu dans le cadre du Challenge le Nez dans les livres, Challenge Ô vieillesse ennemie et le Challenge Dragon, sans oublier le S.T.A.R. 5

About these ads
Poster un commentaire

25 Commentaires

  1. Il était déjà dans ma wish-list. J’aime les romans japonais, et je suis très tentée par ces nouvelles/

    Répondre
  2. Je l’ai noté dans ma LAL, mais pas pris encore à la bibliothèque

    Répondre
  3. Une de mes amies, qui a beaucoup aimé ce livre et apprécie vraiment Miyube Miyuki en général, m’a indiqué que ses autres livres étaient beaucoup plus énergiques… A bon entendeur? ;)

    Répondre
  4. peut-être bien que cette formule où cinq nouvelles rassemblent les mêmes personnages me permettraient de savourer ce type de récit…de plus l’histoire me plait ! une découverte intéressante ! comme souvent dans tes pages ;-)

    Répondre
  5. Je l’ai lu il y a longtemps mais à force de le voir, ça me donne envie de le relire !
    En tout cas, il est noté pour le Dragon 2012, merci et bonne continuation

    Répondre
  6. Virgule

     /  novembre 14, 2012

    J’ai aussi des envies de lectures japonaises en ce moment. Mais comme toi je ne suis pas trop nouvelles. A voir…

    Répondre
  7. J’avais bien aimé moi aussi ce livre lu il y a quelques années mais je n’en garde pas le souvenir d’un chef-d’œuvre impérissable.

    Répondre
  8. On lit beaucoup de choses sur ce livre en ce moment… ton avis a l’air très enthousiaste !

    Répondre
  9. Il est dans ma PAL. J’ai lu du bien et du mal sur ce livre. On verra.

    Répondre
  10. Ce livre me tentait bien mais quelques avis mitigées m’avaient refroidie. Je suis donc contente de lire le tien.

    Répondre
  11. metaphorebookaddict

     /  novembre 15, 2012

    Je vais me le commander, tentatrice, et puis pour ton challenge, hihihi, enfin j’ai plein d’excuses quoi!!

    Répondre
  12. Chouette ! je peinais à dénicher roman japonais + policier, ta chronique va m’y aider !

    Répondre
  13. Je l’ai trouvé un peu lent par rapport aux deux autres que je connais du même auteur… mais cette librairie a décidément beaucoup de charme et le grand-père et le petit fils sont attachants. D’ailleurs je trouve que le personnage du petit fils vient apporter une touche de dynamisme à celui du grand père.
    C’est vrai ce que tu dis de la culture japonaise, on voit d’ailleurs que les parents de Minoru travaillent comme des dingues, comme la plupart des japonais, ainsi que ce grand-père qui finalement pourrait être à la retraite.
    Il y a un pb de solitude aussi traité en filigrane m’a-t-il semblé.

    Répondre
    • Je n’avais jamais lu cet auteur, mais j’aimerais bien lire d’autres livres de lui, lesquels me conseillerais-tu ?
      Oui, je suis d’accord avec ce que tu dis sur la solitude. J’ai beaucoup aimé le couple petit-fils/grand-père ! j’aime beaucoup les histoires qui parlent des rapports entre les petits-enfants et leurs grands-parents sans doute parce que j’ai très peu connu les miens !

      Répondre

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 507 autres abonnés

%d bloggers like this: