« Mari et femme » Régis de Sà Moreira

J’avais noté ce roman au moment de sa sortie, et j’ai patiemment attendu sa sortie en poche… oui je sais être raisonnable parfois !!!! enfin disons qu’à l’époque mon compte en banque n’était pas au meilleur de sa forme… ça aide pour être raisonnable… donc sorti au mois de février, ce petit roman a donc vite atterri dans mon panier !

Le sujet est pour le moins original : un couple, en instance de séparation, se réveille un matin dans le corps de l’autre ! L’homme se réveille dans le corps de sa femme et vice-versa ! Mais le roman se concentre sur le personnage masculin et sa découverte du corps féminin. Le style est, au début un peu délicat :

Machinalement, tu poses les doigts fins de ta femme sur son clavier et tu regardes l’écran blanc.

Un peu lourd au début, petit à petit il finit par se faire oublier au profit de l’intrigue, aussi mince soit-elle. Il y a donc, tout le long du roman cette dichotomie entre l’esprit masculin et le corps féminin. Le récit est donc radicalement masculin, et analyse les réactions de l’homme enfermé dans un corps de femme. L’érotisme, la sexualité de ce corps est le principal attrait de l’homme. Les découvertes que fait l’homme restent au niveau du corps : la séduction, les maux de tête, les règles… mais l’esprit demeure celui d’un homme. Il se comporte en homme, a des réactions d’homme mais son corps est celui d’une femme et cela provoque, par moment, des situations loufoques. Toutefois on reste un peu trop dans la caricature : bien sûr sa femme est au régime à vie et fait du sport; bien sûr l’homme boit des bières et mange des ships… L’originalité demeure cependant dans le fait que ce couple est, au départ, avant sa transformation, un couple moderne : c’est la femme qui travaille et rapporte l’argent, tandis que l’homme tente vainement d’écrire un roman en végétant chez lui. Les rôles sociaux inversés ont-ils provoqué cette métamorphose ? Le fait de découvrir la vie de l’autre va alors provoquer, petit à petit, une réconciliation du couple après plusieurs péripéties… finalement chacun va reprendre le rôle social qui lui est dû… et du même coup l’originalité perd de sa puissance…

C’est donc un avis mitigé que j’émettrais sur ce roman. L’idée demeure intéressante, le traitement par un style recherché montre une réflexion de l’auteur sur son sujet, mais je déplore un peu les caricatures, les présupposés trop nombreux…

Régis de Sa Moreira est également l’auteur d’un roman très apprécié sur la blogosphère : Le Libraire, que je n’ai pas encore lu mais qui végète dans ma PAL depuis plusieurs mois… La lecture de ce roman me permettra sans doute de reconsidérer cet avis…

NOTE : 6/10

Article précédent
Poster un commentaire

14 Commentaires

  1. Bien que ton avis soit mitigé, tu me donnes envie de tenter l’aventure de la découverte de ce livre.

    Merci !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 10, 2010

      ça vaut le coup quand même d’y jeter un coup d’oeil mais je ne regrette pas d’avoir attendu la sortie en poche !

      Réponse
  2. Ce que j’ai adoré de Régis de Sà Moreira c’est « Pas de temps à perdre », plus tard j’ai entamé « Zéro tués », mais il ne m’a pas du tout happée, j’ai laissé tombé et n’ai pas retenté…

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 10, 2010

      je ne connais pas du tout les autres romans de Moreira excepté « Le libraire », je vais aller jeter un coup d’oeil !

      Réponse
  3. Le sujet est plutôt sympa mais je crains un peu les clichés et ton avis a l’air de confirmer ces craintes.

    Réponse
  4. Je trouve que c’est le moins réussi de l’auteur, et pourtant celui qui a été le plus médiatisé. Mon préféré restant « le libraire » bien entendu.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 11, 2010

      C’est grâce à toi que j’avais acheté « Le libraire » toujours pas lu, mea culpa….

      Réponse
  5. Je n’ai pas aimé le libraire mais j’ai celui-ci dans ma PAL. On verra.

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 13, 2010

      « Qui lira verra »… comme dit le dicton… je ferai aussi part de mon avis sur « le libraire » quand j’aurai mis mon nez dedans ! 😉

      Réponse
  6. J’ai « Le libraire » dans ma PAL. On va déjà commencer par celui-là !

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mars 14, 2010

      Oui ce sera déjà bien,de plus beaucoup de blogueuses l’ont bien aimé ce « libraire »…

      Réponse
  1. Mari et femme de Régis de Sa Moreira « Je Lis, Tu Lis, Il Lit
  2. La Machine à mots… « Les Livres de George Sand et moi

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :