« Dis oui, Ninon » Maud Lethielleux


maudTout a commencé par un mail reçu un jour !

Auteur d’un premier roman, Maud Lethielleux cherchait à faire connaître son livre grâce au réseau des blogs !

Après un échange de lien, de mails, de visite de blog… Maud m’annonce qu’elle dédicacera son roman au Salon du Livre, samedi… heureux hasard, une fois de plus.

Je ne reviendrai pas sur l’épisode du Salon, d’ailleurs si vous voulez avoir la version d’un auteur en dédicace au Salon du Livre et savoir comment Maud m’a perçue lors de cette dédicace … allez voir son BLOG ! Oui je suis assez fière….

En la voyant ainsi assise, j’avais l’impression de la connaître, de l’avoir déjà vue en vrai, comme on dit… j’ai donc acheté son premier roman, qu’elle m’a gentillement dédicacé !

Je n’ai plus l’habitude de lire des grands formats ! Mes mains sont habituées au format poche, c’est moins « trimbalant » un grand format… et pourtant celui-ci a aussi voyagé dans mon sac-besace … pendant que j’attendais la fin du cour de musique d’Antoine, assise sur un escalier en pierre, dans un jardin de ville, au soleil, je lisais !

L’HISTOIRE

Ninon a 9 ans quand ses parents divorcent. Fred, son père, élève des chèvres pour faire du fromage, marginal, refusant le système commercial et les diktats que la Société veut lui dicter, il veut vivre près de la Nature, revenir à l’essentiel des choses. Zélie, sa mère, mariée trop jeune à ce premier amoureux, vite enceinte, ne supporte plus cette vie, et les projets toujours un peu fous de Fred. Elle part avec L’Autre, appelé aussi Grocon par Ninon et sa soeur. Ce divorce entraîne la séparation des soeurs. Ninon veut vivre avec son père, elle ne supporte pas L’Autre.

LEGERE ANALYSE et MON AVIS

Dès l’ouverture résonne la voix de NInon ! Ninon parle, raconte ce qu’elle vit, déforme les mots, exprime ce qu’elle ressent… Cette langue de l’enfance, que Maud a très bien su restituer, dit l’innocence, mais aussi l’intelligence des enfants… cette façon de comprendre ce qu’on leur cache !

Il y a plusieurs mondes dans ce roman: l’enfance (NInon) ; le besoin de liberté (Fred); le conformisme (Zélie) et ce que j’ai trouvé intéressant c’est qu’il n’y a pas de parti pris : chaque monde a ses avantages et ses inconvénients… On aimerait bien vivre avec Fred, se doucher avec l’eau du puits, courir avec les chèvres, être entouré d’animaux… mais les conditions plus que précaires dans lesquelles il vit nous fait parfois pencher vers Zélie… Et Ninon est comme nous, partagée…

Le rejet du consensuel, le rejet du moule social se lit presque à chaque page, comme pour prouver qu’on peut exister autrement… ce monde de l’enfance, merveilleux malgré la rudesse des conditions de vie, malgré le jugement des autres, malgré les organisme sociaux qui veulent tout contrôler et faire rentrer dans le rang, aparaît tellement présent, est si bien rendu que souvent des souvenirs propres me sont revenus, des sensations de la petite fille qui est encore en moi… c’est aussi la magie de ce style, nous faire retomber en enfance…

J’aime bien cette petite Ninon, vive, un peu effrontée, maligne, c’est un peu La Petite Fadette du XXIème siècle. George Sand en parlant de Fadette écrit ceci :

« chacun en la voyant s’imaginait voir le follet, tant elle était petite, maigre, ébouriffée et hardie. C’était un enfant très causeur et très moqueur, vif comme un papillon, curieux comme un reouge-gorge et noir comme un grelet »

C’est bien ainsi que j’imagine Ninon …


bon-point.jpg

NOTE : 7/10

Poster un commentaire

7 Commentaires

  1. Tu as tout à fait raison quand tu la compares à la petite Fadette ! 😉

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  mai 7, 2009

      La comparaison m’est apparue soudain évidente en faisant cette petite critique !

      Réponse
  2. leconte

     /  août 31, 2010

    bonjour,

    je reviens de la librairie ou j’ai acheté votre livre, bien
    conseillé par la vendeuse…..

    je suis déjà « gourmande »…..à bientot

    cordialement

    JOSY

    Réponse
    • leslivresdegeorgesandetmoi

       /  août 31, 2010

      Bonjour Josy bon choix en effet, voilà une libraire attentive, mais je ne suis pas l’auteur de ce roman (même si je la connais un peu!!!), vous pouvez la contacter via son blog, si cela vous chante ! voici l’url : http://maudetlesmots.blogspot.com/
      Elle est très sympathique et répondra sans doute avec plaisir à vos commentaires !!! bonne lecture ! 🙂

      Réponse
  3. leconte

     /  octobre 6, 2010

    merci beaucoup de m’avoir tenu au courant

    cordialement josy

    Réponse
  1. Sorties Poches Mai 2010

à vous....

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :