« La Vie sauvage des femmes » Bénédicte BREZILLON


Agathe est une femme un peu comme vous et moi : la quarantaine, deux enfants, un mari, un boulot prenant et un brin au bord de la crise de nerf. Sous une apparence de bourgeoise parisienne, blonde et toujours tirée à quatre épingles, Agathe cache en elle un certain ras le bol qu’elle calme à coup de Xanax. Mais ce mercredi-là, la petite phrase innocente de son mari va mettre le feu au foudre : « Bonne journée, ma chérie. C’est mercredi, Amuse-toi bien ! ». Or, toutes les femmes savent que le mercredi, cette journée soit disant off, est tout sauf une partie de plaisir !

(suite…)