« La Colonie » MARIVAUX (1750) – Théâtre


La Colonie fait partie des pièces utopiques de Marivaux, avec L’Île des esclaves et L’Île de la raison. Dans les trois cas, l’intrigue de la pièce se situe sur une… île. Les personnages y ont abordé soit après un naufrage, soit pour fuir, comme c’est le cas dans La Colonie, des ennemis envahisseurs. L’île permet de créer l’utopie : loin du monde réel, il faut donc reconstruire une société et, si possible, en créer une meilleure que celle qu’on a quittée. Les naufragés de La Colonie, hommes et femmes, issus du peuple, bourgeois et nobles, travaillent donc à l’établissement de lois. Enfin surtout les hommes, et c’est bien ce que leur reprochent Arthénice et Mme Sorbin. Et si les femmes avaient enfin droit au chapitre ?

Nous voici […] dans la conjoncture du monde la plus favorable pour discuter notre droit vis-à-vis les hommes.

(suite…)

« L’Oeil de Diderot » Hubert PROLONGEAU


prolongeau l'oeil de diderotDiderot découvre son imprimeur assassiné. Ce crime fragilise encore davantage l’édition de l’Encyclopédie. Qui a tué l’imprimeur, qui en veut à Diderot et veut empêcher la publication de l’Encyclopédie ? Telles sont les questions de ce roman policier et historique. Hubert Prolongeau nous plonge dans le Siècle des Lumières dans les pas de Denis Diderot. Alors que nous fêtons cette année le tricentenaire de la naissance de Diderot, j’avais envie de sortir ce roman de ma PAL en son hommage, avant de lire d’autres textes du philosophe.

(suite…)