« Je suis Adèle Wolfe – tome 2 » Ryan GRAUDIN


Je suis Adèle Wolfe est une série en deux tomes entre roman historique et uchronie avec une touche de science-fiction. J’avais dévoré le premier tome l’été dernier et ce fut un réel plaisir de retrouver Yaël/Adèle cet été.

Si les deux tomes ont été publiés avec un an d’écart, Ryan Graudin rattache les fils et nous permet de nous replonger facilement dans le destin fou de Yaël. Je ne me suis donc pas senti perdue en ouvrant ce tome 2.

Comme dans le tome 1, l’auteur fait, du moins au début du roman, quelques va et vient entre passé (1942) et présent (1956). Elle revient cette fois sur l’enfance de principaux personnages : Yaël après sa fuite du camp ; Félix Wolfe et Lucas Löwe. Ces récits rétrospectifs permettent de mieux comprendre, à travers leur éducation et leur drame, la personnalité de ces personnages que nous avions croisés dans le tome précédent.

Dans ce tome 2, après avoir échoué dans sa mission à Tokyo, Yaël est en fuite, poursuivie par Lucas et les soldats allemands. Les SS sont prêts à tout pour stopper la rébellion et démanteler les réseaux de résistance auquel appartient Yaël. De son côté, Lucas, frère jumeau de la vraie Adèle, veut tout entreprendre pour retrouver sa sœur et arrêter l’imposteur, celle qui se fait passer pour sa jumelle.

(suite…)

Publicités

« Le Manoir de Tyneford » Natasha SOLOMONS – A Year in England #1


Solomons TynefordElise Landau vit à Vienne. Fille d’une cantatrice belle et talentueuse et d’un père écrivain reconnu, elle est issue d’une famille bourgeoise, de religion juive. En 1938, quand débute le roman, la vie à Vienne devient de plus en plus difficile pour la communauté juive et Elise est contrainte de s’exiler en Angleterre, et tandis que ses parents attendent leur visa pour les Etats-Unis, sa soeur et son mari préparent déjà leur départ.

Pour être mise à l’abris, Elise est employée comme domestique à Tyneford, somptueuse demeure de Mr Rivers dans le Dorset. Elle ne connaît pas l’Angleterre et très mal la langue qu’elle va apprendre notamment en lisant des romans.

(suite…)

« La Poursuite de l’amour » Nancy MITFORD – Mois Anglais


mitford poursuiteQuand je me suis inscrite au Mois Anglais, mon intention était de sortir de ma PAL des romans anglais en sommeil depuis trop longtemps. Je fus le cas pour Emma et c’est aussi le cas pour ce roman de Nancy Mitford, acheté en novembre 2011. Avant de parler du roman, il faut dire quelques mots sur Nancy Mitford. Elle appartenait à l’aristocratie anglaise. Née en 1904, elle fait partie d’une fratrie comprenant 6 filles et un garçon. Parmi les sœurs de Nancy, deux furent, pendant la Seconde Guerre Mondiale, du côté d’Hitler, Diana et Unity qui s’engagea dans le Pari Nazi, tandis que Jessica appartenait au Parti Communiste et rejoignit l’Espagne pour lutter contre Franco ; Pamela s’investit essentiellement dans la cause animale. Nancy, quant à elle, plutôt de gauche, se consacra à une vie mondaine entre les deux guerres, elle rédigea un manuel sur le snobisme anglais (merci Wikipedia) et se consacra bien sûr à l’écriture de romans et de biographies.

Ce préambule me paraît intéressant pour aborder La Poursuite de l’amour. Non qu’il faille connaître la vie des auteurs pour comprendre leur œuvre, mais elle peut parfois donner un petit éclairage.

(suite…)

« Qui se souvient de Paula ? » Romain SLOCOMBE


slocombe PaulaOn pourrait se dire encore un roman sur la déportation des juifs pendant la Seconde Guerre Mondiale ; on pourrait éviter ce roman pour ado à cause de son sujet si pénible, si difficile ; on pourrait préférer un roman plus « facile », plus « divertissement », qui remue moins les tripes et qui passe sur nous comme une légère brise sans laisser aucune empreinte… mais on aurait tort et on passerait à côté d’un roman magnifique.

(suite…)