« La Vie, quelque part » Anita BROOKNER – A Year in England #2


brooknerJe ne sais pas si on lit encore beaucoup Anita Brookner aujourd’hui. Je constate que ses romans apparaissent peu sur les blogs et même durant les Mois Anglais, je ne me souviens pas l’avoir vue évoquée. Il s’agit d’une romancière anglaise, née en 1928, très prolifique dans les années 80/90, et que j’ai découverte grâce à ma mère dans mon adolescence. Ses romans sont essentiellement psychologiques et racontent souvent l’évolution d’une femme en prise avec ses aspirations intellectuelles et sentimentales, et la vie sociale. Dans La vie, quelque part, premier roman de l’auteure paru en Angleterre en 1983, Ruth Weiss, professeur de littérature, spécialiste de Balzac, fait ce constat pessimiste au début du roman :

A 40 ans, le professeur Weiss, docteur ès Lettres, savait que la littérature avait gâché sa vie. (p.9)

(suite…)

Publicités