« Le Secret de Chimneys » Agatha CHRISTIE.


Parmi les romans d’Agatha Christie, j’ai une petite préférence pour ceux qui mettent en scène d’autres personnages que les célèbres Hercule Poirot ou Mrs Marple. J’aime quand Agatha Christie abandonne ces deux personnages emblématiques, car je la trouve plus libre. Le Secret de Chimneys fait justement partie ceux-là.

Plus qu’un polar, il s’agit là d’un roman d’espionnage comme peuvent l’être Mr Brown ou Rendez-vous à Bagdad. L’intrigue débute en Afrique, où Anthony Cade rencontre un vieil ami, Jimmy McGrath qui lui confie deux missions : remettre les mémoires de l’ancien premier ministre d’Herzoslovaquie, le comte Stylptitch, à un éditeur londonien et restituer une correspondance amoureuse à Mrs Virginia Revel. Anthony, toujours à la recherche de sensations fortes, saute sur l’occasion pour abandonner son job de guide touristique. De retour en Angleterre, le jeune homme, intelligent, séducteur et à l’esprit fin, va mettre les pieds dans une histoire bien compliquée. Au Foreign Affair, George Lomax veut également récupérer le manuscrit du comte afin d’empêcher la publication de révélations qui pourraient remettre en question un accord commercial et politique : l’Angleterre en effet est prête à aider le retour de la monarchie en Herzoslovaquie en échange d’une installation pétrolière anglaise. Mais Lomax n’est pas le seul à vouloir bloquer la publication, une société secrète herzoslovaque, La Main rouge, est bien décidée à faire de même et avec des moyens bien moins diplomatiques. Tout va se jouer dans le cadre du somptueux manoir de Chimneys, vieille demeure seigneuriale qui a accueilli de grands noms. C’est précisément là que le successeur au trône d’Herzoslovaquie va être retrouvé assassiné.

(suite…)