« Serial tattoo » Sylvie ALLOUCHE.


Avec Serial tatoo, Sylvie Allouche poursuit sa série des enquêtes de Clara Di Lazio. Après Stabat murder et Snap killerSerial tattoo nous plonge dans les entrailles sordides du trafic de jeunes femmes. Tout commence par la présence d’une nigériane dans la salle d’accueil du commissariat. Personne ne semble faire attention à elle, sauf Clara Di Lazio : son attitude droite et fière tranche avec la pauvreté de ses vêtements. Ce paradoxe suscite la curiosité de la commissaire et elle décide de la recevoir. Sa fille, Shaïna, a disparu. La femme affirme avoir vendu sa fille, elle a d’ailleurs apporté avec elle un sac renfermant 30 000 euros. Ayo Madaki a dû fuir le Nigeria avec ses filles. Son mari, secrétaire particulier du gouverneur du Borno, a été tué à l’arrivée des groupes islamiques et son fils a disparu dans leur fuite. Avec ses trois filles, elle est parvenue à se cacher et est arrivée en France où elle a obtenu le droit d’asile, mais leurs conditions de vie restent très précaires et c’est pour cela que son aînée, Shaïna, a cherché un emploi pour aider sa mère. Clara décide de se saisir de l’affaire.

(suite…)

« Une Chinoise ordinaire » Stéphane FIERE (Rentrée Littéraire Janvier 2014)


fière une chinoise ordinaireUne Chinoise ordinaire est un roman divisé en quatre parties dont le fil conducteur est la voix d’Ai Guo, jeune femme proche de la trentaine qui, comme le souligne pudiquement la 4ème de couverture, vend ses charmes aux plus offrant. Originaire de Shanghai, elle a fui cette ville sans destin, pour s’installer à Pékin et faire fortune en se prostituant, mais attention, pas n’importe comment et surtout pas avec n’importe qui.

(suite…)