« La fin du monde a du retard » J.M ERRE


ERRE la fin du mondeJulius et Alice, tous deux amnésiques, sont internés à la clinique Saint-Charles tenue par le grand docteur Mendez. Julius, obsédé par le mythe de la caverne de Platon, est persuadé qu’une grande organisation, Tirésias, manipule le monde. Il tient un blog dans lequel sa paranoïa s’exprime : nous sommes tous manipulés !Nourri de littérature épique (Don Quichotte, L’Odyssée), il se fait sauveur de l’humanité entraînant avec lui Alice, souffrant du syndrome de Klüver et Bucy qui a supprimé chez elle tout sentiment. Internée après un incendie qui a décimé toutes les personnes invitées à ses noces, Alice ne ressent plus la peur. Les deux héros basculent alors dans une série de péripéties folles et loufoques, poursuivis par un mystérieux pigeon unijambiste et borgne à collerette blanche…

(suite…)

« Prenez soin du chien » J.M. ERRE


Erre chienAprès ma lecture enthousiasmante du Mystère Sherlock, j’avais bien l’intention de poursuivre ma découverte des romans de J.M. Erre. Ma PAL s’assimilant de plus en plus à une librairie, il m’a suffi de saisir Prenez soin du chien sur mes étagères. Ce roman, paru en 2006, est le premier de J.M. Erre.

Construite autour deux journaux intimes, celui de Max Corneloup, auteur de feuilletons radiophoniques, et celui d’Eugène Fluche, peintre sur oeuf, l’intrigue de ce roman se situe dans deux immeubles en vis-à-vis. Max est persuadé qu’Eugène l’observe, et Eugène est persuadé que Max l’observe. Prenez soin du chien, c’est un peu Fenêtre sur cour en mode loufoque ! Tout va s’emballer quand Max, maladroitement, écrase Hector, le chien de Mme Brichon, sous un carton de livres pendant son emménagement.

(suite…)