Premières Lignes #28


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Par son titre, ce roman n’avait pas d’autre choix que d’être présenté sur mon blog. Il traite d’un sujet, je crois, jamais encore abordé dans la littérature jeunesse : le transgenre. L’auteur se définit lui-même ni comme un homme ni comme une femme. Il raconte, avec beaucoup de sensibilité et de pudeur, l’histoire de George, un petit garçon prisonnier dans son corps de garçon alors même qu’il se sent fille.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #27.


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Ces derniers temps, j’ai envie de me replonger dans mes classiques. J’ai fouillé dans ma PAL ancestrale et abyssale et en ai tiré Les Trois mousquetaires de Dumas. Cela fait des lustres que je ne l’ai pas lu et je retrouve avec grand plaisir sa plume alerte. Mon édition est remplie de notes de bas de page, si bien qu’elles entament passablement mon incipit.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #26


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Cette dernière semaine, j’ai étudié avec mes élèves de Seconde, l’incipit d’un roman de Zola que je vous présente aujourd’hui. Nous avons analysé les fonctions et les formes de l’incipit, puis nous avons mis en pratique les notions sur les deux premières pages de L’Œuvre.  J’ai bien sûr beaucoup pensé à ce rendez-vous pendant mes cours et j’ai eu envie de vous en présenter la première page.

J’ai un lien particulier avec ce roman. Je l’avais moi-même étudié en fac lors d’une UV intitulée « Littérature et peinture ». J’ai, depuis, toujours le même exemplaire (il date de 1991), il part un peu en lambeaux, il est parcouru de notes et de coups de stabilo rose. Mes élèves sont étonnés de voir son état, sa couverture cornée et zébrée de pliures, ses pages détachées et jaunies. Cette année j’en avais acheté un nouvel exemplaire mais je ne suis pas parvenue à me séparer de l’ancien. L’aspect trop neuf, les pages trop blanches et immaculées m’ont paru froids.  J’aime ces livres que l’on maltraite un peu pendant nos études, que l’on a parcouru en tout sens, dont a voulu extraire tous les sous-entendus et tous les implicites, dont on a étudié, feutres de couleur à la main, certains passages…bref, dont on a tenté de percer les mystères…

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #25


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

L’incipit de ce roman, commencé ce matin, a parfaitement fait son œuvre. A peine ai-je lu les premières pages, que j’étais entrée dans son univers : un éditeur, un manuscrit qui fait état d’un mystère, une université, un prof pas comme les autres… Je dirais même que cet incipit est une vraie mise en abyme de ce rendez-vous dominical.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #24


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Pour ce 24ème rendez-vous (chez moi), je vous présente un roman que j’ai commencé ce lundi et qui me plait beaucoup. C’est un roman ado, le premier d’une série. En 2038, on peut devenir un superhéros, si on est assez riche pour pouvoir postuler et si on passe les tests avec succès. Anna fait partie des élus.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #23


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Le roman que je vous présente ce matin m’a été suggéré par ma copine Titine, qui a le don pour me faire découvrir, depuis maintenant de nombreuses années, des auteurs et des romans que je ne connaissais pas. L’auteure est australienne et le roman a été publié en 1967 avant d’être adapté au cinéma en 1975. L’intrigue se situe dans un collège de jeunes filles. Lors d’un pique-nique, trois demoiselles et Mme McCraw, professeur de maths, disparaissent. Cette disparition va avoir plusieurs conséquences désastreuses.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #22


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Pour ce premier dimanche de l’année, un début de roman dont vous ne connaîtrez pas le titre, il faudra patienter jusqu’au 4.

Mais je peux vous dire que c’est un roman sur l’adolescence, sur 4 jeunes filles très différentes, sur Londres, sur Oscar Wilde et sur le courage de réaliser nos souhaits…

En voici donc les premières lignes !

(suite…)

Premières Lignes #21


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Ah les vacances ! La pression qui retombe, le réveil que l’on désactive, toute culpabilité de traîner au lit le matin qui s’envole, l’esprit qui se libère… Après une période de lecture ado, j’ai replongé ce matin dans un roman paru cet été pour la Rentrée Littéraire. Il patientait gentiment en attendant son tour. Je me promettais de la lire à Noël après en avoir entendu beaucoup de bien dans l’émission ça balance à Paris, il y a déjà quelques semaines. J’attendais d’avoir le temps et le cerveau plus disponible.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #20


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Je continue avec beaucoup de plaisir mes lectures de romans ado. Après Sauveur et Fils saison 2 et Zapland de Marie-Aude Murail, après Espionnage Intime de Susie Morgensen, je me suis lancée dans le dernier roman de Flore Vesco : Louis Pasteur contre les Loups-Garous et je me régale. Le premier roman de Flore Vesco m’avait déjà beaucoup plu, mais je crois que ce dernier opus est encore plus addictif.  L’auteure nous plonge dans les années 1840, à l’Institution Saint-Louis où vient d’être admis Louis Pasteur, passionné de science. Mais il se passe de bien étranges choses dans les couloirs, une fois la nuit tombée…

En voici les Premières Lignes…

(suite…)

Premières Lignes #19


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Ces derniers temps je suis sous l’eau. Novembre / décembre sont toujours deux mois fatigants pour les profs : fin du premier trimestre, rencontre parents-profs, préparation des conseils, conseils eux-mêmes, généralement on commence à venir à bout de nos préparations de cours de l’été, donc préparations de cours, et puis pour ne pas relâcher la tension, les DST, les oraux blancs. Et quand on rajoute à cela la prépa d’un concours, ça donne une George plus que flagada. Disons que je suis en pilotage automatique, et ça se voit puisque trois de mes collègues vendredi ont eu la gentillesse de me dire en me croisant : « Dis donc t’as l’air fatiguée ! ». Non, non, pas du tout… Bref, tout ça pour vous dire que depuis quinze jours, je me love dans des romans ado, et des valeurs sûres : Audren, Malika Ferdjoukh et Marie-Aude Murail. Et là je respire, j’oublie tout, je redeviens une adolescente, une lycéenne.

Hier j’ai donc commencé la saison 2 de Sauveur et fils de Marie-Aude Murail dont j’avais dévoré la saison 1. Quel plaisir de retrouver Sauveur, son fils, la petite Ella, Gabin, et les hamsters ! Et puis quand, dès l’incipit, Marie-Aude Murail me parle de George Sand, comment ne pas fondre…

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)