Bilan mensuel de lecture : Janvier 2019.


Il y a une dizaine de jours, j’écrivais une chronique annonçant ma résolution de l’année : Trouver du temps pour lire. Ce bilan va me permettre de voir si, dès le premier mois de l’année, j’y suis parvenu. Trois week-end de suite, je me suis installée dans mon canapé pour lire, en plus de ma lecture du matin. En semaine, j’ai été moins régulière, parvenant difficilement à mettre en place ma « routine » de lire une heure à partir de 18h30. Voire pas parvenu de tout, notamment cette semaine. Mais je ne renonce pas. Je sais qu’il va me falloir un peu de temps pour que cela devienne une habitude.

(suite…)

Publicités

« Poirot joue le jeu » Agatha CHRISTIE.


Il est toujours agréable de se plonger dans un roman d’Agatha Christie, même si, comme moi, on en a déjà lu plusieurs. Car contrairement à certains auteurs pourtant moins prolifiques, on n’a jamais la sensation de déjà vu et on est rarement déçu. J’ai une PAL Agatha Christie qui doit s’élever à plus de 30 romans, je pense (je vous avoue que j’ai arrêté de compter), donc il m’arrive régulièrement d’y piocher pour tenter de la faire baisser. Tout début janvier, j’en ai donc extrait un nouveau : Poirot joue le jeu.

Miss Ariadne Oliver, auteure de polars et amie de Poirot, demande à ce dernier de se rendre à Nasse House chez Mr George Stubbs. Elle organise, lors d’une fête champêtre dans le parc de la propriété de Nasse House, une course à l’assassin à partir d’un scénario qu’elle a elle-même inventé. Elle propose à Poirot d’être le clou du spectacle : celui-ci remettra un prix à la personne qui, le premier, aura découvert le meurtrier de son jeu. Mais Miss Ariadne révèle bien vite à Poirot ses craintes, elle a le sentiment d’avoir été manipulée : Je vous fiche mon billet que si un vrai crime était commis demain, je n’en serais pas autrement surprise ! (p.16).

(suite…)