« Moi et François Mitterrand » Hervé LE TELLIER


moi et mitterrandLe narrateur-auteur, nous dit-on, de ce roman entame à partir de septembre 1983 une longue et riche correspondance avec François Mitterrand alors élu président de la République depuis avril (je précise pour les moins de 16 ans, si par hasard il en vient à passer par ici). Quelques temps plus tard, une réponse signée du président lui parvient, ce qui engage la narrateur à poursuivre. D’autant que, le narrateur s’était plaint de trouver les huitres trop laiteuses alors en séjour à Arcachon, et François Mitterrand avait répondu : « Ne doutez pas cher Monsieur, que vos remarques recevront toute l’attention qu’elles méritent et qu’elles seront prises en considération par nos services dans les délais les plus brefs« , et en effet il avait pu constater, l’année suivante que les services du président avaient bien travaillé puisque cette année-là les huitres étaient parfaites.

(suite…)