« Ma Cousine Rachel » Daphné Du Maurier.


ma cousinePhilip Asley vit avec son oncle Ambroise. Orphelin, il fut adopté et élevé par cet homme fort et généreux qui lui a servi de père et de modèle.  Leur vie d’hommes célibataires est réglée comme du papier à musique. Ils s’occupent de leur maison, mais surtout du parc, son aménagement, s’intéressent aux plantes, à leur disposition. Depuis quelques années, Ambroise part quelques semaines en Italie à la fois pour son soleil mais aussi parce que ces voyages lui donnent l’occasion de ramener de nouvelles plantes, arbustes. Pourtant cette année-là, Ambroise tarde à rentrer. Bientôt il informe Philip qu’il a fait la connaissance de Rachel, une cousine lointaine, qu’il vient d’épouser. Mais les lettres deviennent plus rares, puis inquiétantes : Ambroise est grièvement malade. Philip décide de partir pour Florence où il découvre que son oncle est mort et Rachel partie. Une haine grandit en lui pour cette femme qui lui a pris son mentor. Que s’est-il réellement passé ? Et qui est cette femme ?

(suite…)

Publicités

Mon top 5 – 2017.


pinterest pile de livres dessinLa fin de l’année, c’est le moment de faire un bilan sur les lectures qui ont ponctué mes douze derniers mois. Je consulte mes listes de livres lus, je constate que je n’ai pas atteint mes objectifs (comme l’an dernier), j’ai (comme toujours) l’impression d’avoir bien peu lu, mais pourtant (comme souvent) quelques romans demeurent ancrés en moi, ont su laisser leur trace.

Pour l’année 2017, je retiens particulièrement cinq romans, des romans assez différents et qui illustrent assez bien, je crois, la lectrice que je suis. Ils sont présentés par ordre chronologique de lecture.

(suite…)

Premières Lignes #38 – « Ma Cousine Rachel » Daphné DU MAURIER.


premières_lignesMalecturothèque

Voilà bien longtemps que je n’avais lu un roman de Daphné du Maurier. Que ce soit Rebecca, L’Auberge de la Jamaïque ou le très étrange Maison sur le rivage, tous ses romans ont été à chaque fois des lectures passionnantes. Après plusieurs hésitations, j’ai même acheter sa biographie écrite par Tatiana de Rosnay. Daphné Du Maurier fait donc partie de mes auteur-es phares. C’est la sortie de l’adaptation de Ma Cousine Rachel au cinéma (que je n’ai pas vue) et la quête désespérée de ma mère pour mettre la main sur un exemplaire au moment où le film était en salle, qui ont ravivé mon envie de me replonger dans un de ses romans. Ma Cousine Rachel se trouvait dans ma PAL depuis sans doute des années…

En voici les Premières Lignes…

(suite…)