«  »L’Hôtel Stancliffe » Charlotte BRONTË


brontë HôtelEn ouvrant ce billet, je suis bien incapable de vous dire de quoi je vais vous parler. J’ai lu ce livre, d’un peu plus de 100 pages, sans en retenir grand chose, mon esprit, volage, n’étant pas parvenu à faire le tri des personnages et à comprendre réellement non seulement les enjeux de l’intrigue, mais l’intrigue tout court.

Il est assez troublant de passer ainsi totalement à côté d’un roman, de ne pas en saisir l’intérêt, de n’en retenir rien et de n’avoir donc pas grand chose à vous dire.

(suite…)