« Les Heures lointaines » Kate MORTON


MORTON heures silencieusesEdith Burchill est une jeune femme d’une trentaine d’années, et travaille dans une petite maison d’édition à Londres. Un jour, où elle rend visite à sa mère, celle-ci reçoit une lettre, une lettre un peu spéciale qui s’était égarée depuis les années 40. A l’ouverture de cette lettre, Meredith pousse un cri désespérée et va s’enfermer dans sa chambre. Intriguée, Edith, qui entretient avec sa mère des rapports un peu superficiels, va chercher à savoir ce que contient cette lettre qui a ainsi bouleversé sa mère.

S’engage alors une longue enquête menée par Edith qui la mène dans le Kent,  à Milderhurst Castel, auprès des sœurs Blythe : Percy, Saffy et Juniper.

(suite…)

Premières Lignes… #14


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Bien que rentrée de vacances hier dans la nuit (à 3h et des brouettes), je n’en oublie pas ce rendez-vous du dimanche. Pour aujourd’hui, je vous propose un roman que je suis en train de finir, un gros pavé comme seul l’été nous permet d’en lire : Les Heures lointaines de Kate Morton. Bien qu’ayant plusieurs romans de cette auteure, dont un dédicacé s’il vous plait, c’est la première fois que je m’attaque à son œuvre et je vous avoue que les premières pages donnent tout de suite le ton.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)