« Le Noël de Benji » Guido Van Genechten


Noël approche à grand pas, dans trois jours les enfants seront en vacances, les sapins scintillent dans les maisons… oui, mais chez Benji, Papa a trop de travail et n’a pas le temps d’aller acheter un sapin. Quand Papa se décide enfin, il le fait en bougonnant car il neige et il fait très froid, et sans même prendre le temps de goûter les carottes de glace. Ramener le sapin à la maison sur une luge n’est pas une mince affaire… mais finalement c’est ce qui va redonner à Papa, la joie et le sourire.

J’aime beaucoup les illustrations de cet album, et notamment le petit chat blanc de Benji. Un dessin naïf qui plonge les enfants dans un univers doux, chaleureux et rond. Le contraste entre l’enthousiasme de Benji et l’air maussade de son père, pris par son travail et ayant oublié la magie de Noël, rend bien compte, je trouve, de ce que les enfants vivent parfois, et cet album permet donc aussi aux parents de rappeler l’importance de cette période : retrouver une part enfantine enfouie au fond de nous.

Le bonheur de Benji est de se retrouver avec ses parents, et l’album insiste bien sur la valeur familiale de Noël plus que sur les cadeaux matériels ou le père Noël dont il n’est pas question ici. Dans cet album, c’est la sapin qui est au centre et qui réveille les souvenirs d’enfance des parents, souvenirs qui s’allient alors au présent de Benji.

Un très bel album donc, qui peut convenir aux plus petits.

Album chroniqué dans le cadre du Challenge le Noël de Ti Moun organisé par Mia