« Le livre qui fait aimer les livres même à ceux qui n’aiment pas lire ! » de Françoize Boucher


Delphine, lors de notre dernière rencontre du Club des Lectrices, nous a présenté ce livre, objet non identifié, fluo à souhait, et terriblement tentant ! Après en avoir tourné quelques pages, je l’ai mis dans mon sac, gentillement prêté par Delphine, passeuse de livres devant l’éternel. A peine rentrée chez moi, je l’ai soumis à Antoine, mon petit cobaye préféré. Il n’en a fait qu’une bouchée, riant tout seul dans son lit, et heureux, une demi-heure plus tard, de m’annoncer qu’il l’avait déjà fini, et me montrant les pages qui l’avaient le plus fait rire.

Avec Delphine et les lectrices du club nous avions un peu débattu sur les illustrations que nous trouvions guère réussies et un peu criardes, mais Antoine les a, au contraire trouvées à son goût. Moi-même, j’avoue que je ne les trouve pas si mal que cela et assez en accord avec le texte, quelque peu déjanté.

Il s’agit donc d’un manifeste pour la lecture libre, car Françoize Boucher ne culpabilise pas les petits lecteurs, voire les non-lecteurs, même si tout est fait cependant pour valoriser la lecture. Certains arguments se succèdent, réalistes ou totalement loufoques mais toujours très drôles :

Photo récupérée chez Bladelor qui avait déjà parlé de ce livre l’été dernier

Un livre donc qui reprend les arguments traditionnels (lire permet de faire moins de fautes d’orthographe) mais en les illustrant de façon drôles. Mais j’avoue que les arguments loufoques sont sans contexte ceux qui m’ont fait le plus rire comme les deux exemples ci-dessous (mes propres photos) :

Et le summum reste cette double page (spéciale dédicace à Lili Galipette!) :

Au final c’est un livre intelligent qui aborde la lecture de façon drôle et sans complexe. J’aurais pu vous donner d’autres photos des illustrations, mais le mieux pour vous et de vous précipiter pour le lire et passer ainsi une dizaine de minutes à rire, ce qui est toujours bon à prendre. Si vous avez des enfants, l’expérience menée sur Antoine (9 ans) prouve assez que ce petit livre est très efficace.

Merci donc à mon amie Delphine pour ce prêt. Vous pouvez aussi aller lire ce qu’elle a pensé sur son blog et découvrir tout ce dont je n’ai pas parlé ici.

Livre lu dans le cadre du Challenge Le Nez dans les livres.