« Le jardin blanc » Stephanie BARRON – Rentrée Littéraire 2013.


barron le jardin blancStéphanie Barron est connue pour sa série mettant en scène Jane Austen en détective privée. Bien qu’ayant les trois ou quatre premiers tomes de cette série dans ma PAL depuis des lustres, je ne l’ai pas encore lue. Dans ce roman, Stéphanie Barron délaisse Jane Austen pour Virginia Woolf et Vita Sackville-West et, par là même, change également d’époque.

Jo Bellamy est américaine et paysagiste. Elle est embauchée par Gray Westlake pour réaliser une copie du jardin blanc de Vita Sackville-West. Elle se rend donc en Angleterre dans l’ancienne demeure de Vita Sackwille-West dont le jardin est entretenu d’une main de maître par Imogène. Dans un carton délaissé, Jo mets la main sur un carnet qui a les accents de l’écriture de Virginia Woolf, mais il commence à une date où l’auteure était pourtant déjà morte…

(suite…)