« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Marilyn Monroe : Guide visuel à destination des esprits curieux et pressés » de Laurence Godec


Déniché totalement par hasard au supermarché, j’avoue ne pas avoir hésité longtemps à placer ce livre dans mon caddie. Je n’avais pas entendu parler de ce livre, et par peur de ne pas le retrouver ailleurs, ou d’oublier son existence, j’ai préféré le prendre, et je n’ai pas regretté un instant.

Ce petit livre de plus de 250 pages, est composé de textes et de beaucoup de photos, dont certaines assez peu connues, en tout cas de moi. De plus il a le mérite de montrer le visage des personnes qui ont fait partie de la vie de Marilyn, qui l’ont aidée ou ont cru l’aidée. Bien sûr, je connaissais déjà beaucoup des évènements tristes ou joyeux qui ont fait la vie de Marilyn, mais j’ai aussi appris beaucoup, notamment sur André De Dienes, un photographe de mode avec lequel elle travailla beaucoup au tout début de sa carrière quand elle était mannequin.

L’enfance et l’adolescence de Marilyn tiennent une part importante du livre, et l’on découvre ainsi les figures de sa jeunesse, sa mère mais aussi ses mères adoptives. Leurs photos permettent donc de mettre un visage sur des noms, tout en apprenant l’influence qu’elles ont eu, en bien ou en mal, sur le destin de Marilyn.

Le livre revient sur plusieurs histoires d’amour de Marilyn, sur le rôle que certains hommes influents ont eu sur sa carrière, mais dit aussi que c’est par son talent et son incroyable de charisme qu’elle a fait le reste. Il ne s’appesantit guère sur sa liaison avec JFK, suggérant même que cette liaison aurait été très fugace, et sa relation avec Robert, une simple amitié platonique.

Il y a donc dans ce « petit » livre des informations intéressantes (notamment comment Marilyn a monté sa propre maison de production), mais qui n’omet pas les aspects sombres du personnage : sa dépendance aux médicaments et à l’alcool, par exemple. J’ai senti à la lecture de ce livre, la volonté de Laurence Godec de donner d’autres informations plus confidentielles et, partant, ce livre en devient plus touchant et l’on semble mieux cerner ce que fut Marilyn, l’actrice certes, mais aussi, et peut-être surtout la femme.

Comme je le disais plus haut, l’autre grand avantage de ce livre réside dans les très nombreuses photos de Marilyn, des photos de son enfance, de ses débuts, des photos plus confidentielles et c’est ce qui évite de faire de ce livre un énième livre sur Marilyn ne faisant que reprendre les images archi-connues de l’actrice.

Le texte s’insère soit sur des pages rouges ou noires ou blanches, soit vient s’incruster sur les photos. La mise en page est très visuelle, mettant en avant les mots clefs (comme vous pouvez le constater sur la photo) caractérisant Marilyn ou mettant en relief le nom des personnes qui ont accompagné l’actrice ou la femme qu’elle était.

Vous l’aurez compris ce « petit » a beaucoup de charme, et est aussi un objet que l’on a envie de garder et feuilleter de temps en temps.

Pour le plaisir une dernière photo qui ravira les lecteurs que nous sommes :

Livre lu dans le cadre du Challenge Marilyn Monroe.