Mes lectures durant le confinement.


En reprenant l’écriture du blog, j’ai envie d’y laisser une trace de ce confinement historique que nous avons vécu, que nous vivons encore et que nous allons sans doute vivre encore pendant plusieurs semaines voire mois même si notre liberté de nous déplacer, et celle de nous rencontrer ont été un peu étendues.

A l’annonce de ce confinement, passée la stupeur d’une telle mesure, j’ai réalisé que s’ouvraient devant moi des semaines de lecture. Contrairement à beaucoup d’amies qui écrivaient sur les réseaux sociaux leur difficulté à se concentrer et donc à lire, j’ai été prise d’une boulimie de lecture. Pourtant j’ai eu, moi aussi, des problèmes pour me concentrer : impossible de me remettre à mes cours, de corriger des copies, d’envisager des séances… Le blocage complet.

Alors j’ai lu.

(suite…)

Bilan de lecture mensuel : Août 2016.


logo-bilan-mensuel1Ah le mois d’août semble déjà bien loin même si les températures restent encore hautes et nous font encore plus regretter d’avoir quitté la mer, la piscine, la farniente à l’ombre des eucalyptus et les lectures à gogo. Il me semble aussi bien loin après une semaine de reprise de cours sur les chapeaux de roue, mais, ne serait-ce que l’espace de ce bilan mensuel, replongeons dans mes lectures estivales qui furent nombreuses et majoritairement agréables voire mieux encore.

(suite…)

« Les Heures lointaines » Kate MORTON


MORTON heures silencieusesEdith Burchill est une jeune femme d’une trentaine d’années, et travaille dans une petite maison d’édition à Londres. Un jour, où elle rend visite à sa mère, celle-ci reçoit une lettre, une lettre un peu spéciale qui s’était égarée depuis les années 40. A l’ouverture de cette lettre, Meredith pousse un cri désespérée et va s’enfermer dans sa chambre. Intriguée, Edith, qui entretient avec sa mère des rapports un peu superficiels, va chercher à savoir ce que contient cette lettre qui a ainsi bouleversé sa mère.

S’engage alors une longue enquête menée par Edith qui la mène dans le Kent,  à Milderhurst Castel, auprès des sœurs Blythe : Percy, Saffy et Juniper.

(suite…)

Premières Lignes… #14


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

Bien que rentrée de vacances hier dans la nuit (à 3h et des brouettes), je n’en oublie pas ce rendez-vous du dimanche. Pour aujourd’hui, je vous propose un roman que je suis en train de finir, un gros pavé comme seul l’été nous permet d’en lire : Les Heures lointaines de Kate Morton. Bien qu’ayant plusieurs romans de cette auteure, dont un dédicacé s’il vous plait, c’est la première fois que je m’attaque à son œuvre et je vous avoue que les premières pages donnent tout de suite le ton.

En voici donc les Premières Lignes…

(suite…)