Descente en librairie parce queeeeeeeeeeeee !


Parce qu’il faisait beau, parce que j’ai vu chez Marie que le tome 9 de Chi était sorti, parce qu’Alice a annoncé l’édition d’un roman de Jane Austen, parce que j’avais aussi en tête la sortie en poche de La Tyrannie de l’arc-en-ciel de Jasper Fforde, j’ai emmené mes enfants à la Griffe Noire.

Les enfants ont été plus rapides que moi et surtout m’ont un peu empêché de prendre mon temps et de fouiller dans tous les recoins. Mais je suis quand même parvenue à trouver mon bonheur. Deux livres sur trois trouvés et un en prime pour me consoler de celui qui ne sort que le 8 :

Les enfants se sont bien défendus aussi. Antoine a pu achever sa série des Ariol et a enrichi celle des Tom-Tom et Nana :

Eliot qui vient d’entrer en CP et qui est très content d’apprendre à lire, a choisi quelques livres avec mon aide.

Une petite descente en famille bien agréable.

La Librairie La Griffe Noire a un site pour commander leurs livres… ça peut servir. [billet non sponsorisé]

« Délivrez-moi » Jasper Fforde


Je vous préviens tout de suite, ce billet va regorger de points d’exclamation !!!!!!!

Une fois encore je dois remercier les lectures communes pour me décider à sortir mes livres de ma PAL ! Bien qu’ayant loupé celle consacrée à ce tome 2 des aventures de Thursday Next, et m’étant inscrite à celle consacrée au tome 3, je ne pouvais décemment me lancer dans le tome 3 avant d’avoir lu le tome 2. Mais et le tome 1 me direz-vous ! Sachez que je l’ai lu il y a de cela environ 6 ans, et que…. je ne m’en souviens pas franchement, et le pire, il ne m’avais pas enthousiasmé ! mais depuis, les années ont passé, j’ai mûri (ou flétri, si vous préférez!) et il faut croire que mon esprit en a pris un coup !

Les premières pages furent un peu déstabilisantes, ce qui est totalement normal ! car pour pénétrer dans le monde de Thursday, il faut laisser son rationalité, sa conscience cartésienne de côté. Le monde créé par Fforde est un monde onirique, sans réelle logique, il faut se dire que l’on dort et que l’on rêve ! une fois que l’on a compris cela, on est embarqué !

Thurday Next est donc une OpSpec, une enquêtrice chargée de faire régner l’ordre dans les livres ! L’action se situe dans les années 80-90, mais ne cherchez pas de parallèle avec vos jeunes années, vous n’en trouverez pas ! Thursday est devenue célèbre en rectifiant la fin de Jane Eyre, sa popularité est à son comble, mais elle a fortement vexé la corporation Goliath en enferment Jack Maird dans le poème de Poe Le Corbeau. Voilà pour la situation… je vous laisse découvrir le reste…

Ce roman est une merveille, une drogue dure ! Les aventures se succèdent, on passe d’un monde à l’autre, on croise Marianne Dashwood de Raison et sentiments, Miss Havisham des Grandes espérances, on discute avec le Chat d’Alice… bref non seulement on lit un roman mais on pénètre dans le monde des livres avec ses bibliothèques de plus de 20 étages, avec sa radio en note de bas de page, ses personnages second rôle qui culpabilisent etc. C’est du grand art, et la maîtrise de Fforde sur son univers est totalement incroyable ! parvenir à créer un tel univers, à le faire exister relève d’une certaine folie ! Je dois vous dire que, depuis une semaine, je sens cette folie me gagner : je rêve même de Thursday ! c’est vous dire !

Si je vous parlais au début de ce billet, qui n’a ni queue ni tête, d’un univers onirique c’est que je suis persuadée que c’est sur cette base que repose l’univers de cette série ! Thursday elle-même rêve souvent et ses rêves ont quelque chose de réaliste, puisqu’elle y retrouve son mari Landen (mais chut !), d’autre part on trouve deci delà quelques citations qui viennent me confirmer: puis ça s’évanouit, comme un rêve au réveil (p.348)! Lire ce roman c’est rêver d’un monde de livres, de personnages… et qui n’a jamais  fait un tel rêve ? qui n’a jamais rêvé d’aller rendre visite aux soeurs Dashwood à Norland Park ? Trop emportée dans ma lecture, je n’ai pas pris le temps de prendre des notes et je le regrette tant il y aurait à dire sur ce monde, sur Thursday, sur son dodo Pickwick, sur sa grand-mère centenaire, sur le retour des Néandertales et des mamouths… un mode loufoque, mais dans lequel, les livres tiennent une place vitale.

Donc vous aurez compris (et cela avec plus de points de suspension que de points d’exclamation) que c’e roman est  un gros coup de cœur. A peine le tome 2 achevé, je me suis ruée sur le tome 3…

2/102