« Un cœur simple » Gustave FLAUBERT – Nouvelle


Flaubert un coeur simple« Un cœur simple » appartient au recueil Trois contes de Gustave Flaubert qui comprend deux autres titres : « La légende de Saint Julien l’Hospitalier » et « Hérodias« . J’avais lu ce recueil durant mes années de fac. Je ne garde aucun souvenir de « Saint Julien« , le confondant avec La Tentation de Saint Antoine qu’il faudrait que je relise d’ailleurs, mais je me souviens avoir été passionnée par « Hérodias » sans doute parce que la figure de Salomé me fascine et que ma lecture de Salammbo m’avait facilité la tâche. Concernant « Un cœur simple« , j’en gardais aussi un vague souvenir centré essentiellement sur ce perroquet Loulou. J’ai relu cette nouvelle ce matin dans un but pro l’ayant donné à lire à mes Secondes en lecture complémentaire.

(suite…)

« Les Lettres » Edith WHARTON (nouvelle)


wharton lettresSyl. a initié une semaine autour de l’amour et de la Saint-Valentin, belle occasion de lire un roman ou tout autre ouvrage parlant d’amouuuuuur ! J’ai fouillé dans ma PAL et ai déniché une longue nouvelle d’Edith Wharton qui me semblait parfaitement correspondre (c’est le cas de le dire) à la consigne ! Je l’ai lue savourant la tiédeur de la couette et le doux soleil de ce dimanche matin.

(suite…)

« Apparition et autres contes de l’étrange » Guy de MAUPASSANT


Maupassant ApparitionJ’aime beaucoup cette collection 2€ lancée par Folio depuis plusieurs années et qui propose pour une somme modique, des textes très variés. Ce recueil de contes fantastiques écrits pas Maupassant était dans ma PAL depuis janvier 2010 (oui 4 ans !!!), il était donc plus que temps de l’en sortir d’autant que cette année, j’ai l’intention de revenir aux classiques.

Je fréquente Guy depuis de longues années, j’ai lu tous ses grands romans (Bel-Ami, Une vie, Pierre et Jean, Fort comme la mort) et plusieurs de ses nouvelles dont le très célèbre Horla, mais aussi beaucoup d’autres ayant reçu un gros recueil de ses nouvelles chez Bouquin quand j’étais adolescente. Je l’ai délaissée ensuite pendant plusieurs années, sans doute parce que j’avais l’impression d’en avoir fait le tour, jusqu’à une relecture un peu décevante de Pierre et Jean en Juin 2010. Je me promets depuis longtemps de relire Bel-Ami et Une vie… cela viendra sans doute, en son temps. Pour l’heure, j’ai eu envie de lire ce recueil et de retrouver les frissons du fantastique.

(suite…)

« Dickens, barbe à papa » Philippe DELERM


delerm barbe à papaDans la famille Delerm, je l’avoue, le fils est sans doute celui que je préfère, mais, le père est en bonne position surtout depuis une rencontre lors de mon premier salon du livre où j’avais eu la chance d’échanger quelques mots avec lui – et où j’avais glissé timidement et rougissante que j’avais un gros faible pour Vincent -. Bref, ce petit livre publié dans la collection Folio 2€, me fut offert par Liyah, il y a aura un an en février, et je l’en remercie car il m’a permis de me changer les idées après avoir lu trois pages du Docteur Sleep de Stephen King qui m’avaient plongé dans l’angoisse. Pour combattre l’angoisse, Philippe Delerm est parfait !

(suite…)

« Jouons avec les mots : jeux littéraires » édité par Julie Pujos


Une fois encore c’est mon amie Delphine qui m’a fait découvrir ce petit livre à la fois ludique et coriace. Il s’agit d’une série de tests portant sur la littérature, l’orthographe ou le vocabulaire. Mais ne vous fiez pas aux apparences, les questions sont assez pointues, et j’avoue avoir calé sur une bonne partie d’entre elles.

Concernant la littérature par exemple, il s’agit de retrouver les anciens métiers de certains écrivains, ou encore leur muse, leur nom réel, mais aussi retrouver les titres des romans ayant reçus le Prix Goncourt à partir du nom des auteurs et des dates, replacer des citations dans des œuvres, définir si les personnages de certains romans sont réels ou fictifs et j’en passe.

On traverse donc les époques, les mouvements littéraires, et j’ai eu le plaisir de croiser de ci delà ma Sand (j’ai eu tout juste sur les questions la concernant, ce qui m’a un peu rassurée).

J’ai d’abord été assez démoralisée par mon niveau, et puis finalement ce petit livre s’est avéré une source efficace de connaissances et de découvertes. Même si j’en suis ressortie un peu dépitée, j’ai pu constater que mes bases de latin n’étaient pas totalement oubliées, que je maîtrisais pas trop mal l’argot et le jargon des éditeurs.

Je trouve un peu dommage que le niveau soit si haut (ou que je sois si nulle, tout est une question de point de vue), car en on perd un peu l’aspect ludique que le titre laisse suggérer. Quant à jouer avec la littérature, j’avoue que je me suis beaucoup plus amusée avec le jeu Gallimard.

Non, non je ne suis pas vexée !

Livre lu dans le cadre du Challenge Folio 2€.