« Prendre son courage à deux m@ils » Matt7ieu RADENAC.


Prendre son courage à deux m@ils est un roman épistolaire entre un écrivain et Alex, dont nous ignorons s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon. C’est aussi la suite de Des livres et moi dans lequel Alex écrivait au même écrivain, Filippe Cavreini, pour réaliser un devoir de français et ainsi impressionner sa prof. Dans ce deuxième tome, Filippe et Alex se connaissent donc bien et Filippe a même donné le virus de la lecture à son destinataire. Ils se recontactent car chacun a un problème à régler et a besoin de l’autre pour l’aider : Alex veut retrouver son père, père qu’il ne connait pas et dont sa mère refuse de lui parler ; Filippe, quant à lui, apprend qu’un de ses romans va être porté à l’écran, mais il n’est pas sûr d’accepter.

(suite…)

« La fille qui n’aimait pas les fins » Yaël HASSAN et Matt7ieu RADENAC – Rentrée Littéraire 2013.


Hassan la fille qui n'aimait pasMaya aime les livres et ne peut s’empêcher d’en acheter, jusqu’à ce que sa mère décide de l’inscrire à la bibliothèque municipale. Tout d’abord réticente à l’idée de devoir se séparer des livres empruntés, Maya va petit à petit apprécier ce lieu grâce à la présence d’un vieil homme, grand habitué du lieu, Manuelo.

Maya vit avec sa mère et son beau-père. Son père est mort quelques années auparavant. Il avait l’habitude de lui lire des histoires chaque soir quand elle était petite et lui avait conseillé de nombreux livres faisant éclore en elle l’amour de la lecture. La mort de son père a donc provoqué chez Maya une certaine solitude.

(suite…)