« Le Plus beau de tous les pays » Grace MCCLEEN : Rentrée Littéraire 2013.


McCleen le plus beauSa mère morte d’une hémorragie après l’accouchement, Judith, une petite fille de 10 ans, vit seule avec son père. Celui-ci appartient à une communauté religieuse qui croit à l’Armageddon imminent et fait du porte à porte tous les dimanches pour prévenir les citoyens de leur petite ville et les inciter à la conversion. L’appartenance à cette communauté, fait que Judith, très bonne élève, est prise en grippe par un garçon de sa classe qui entraîne avec lui d’autres camarades. Elle est donc l’objet de harcèlements scolaires qui vont aller très loin. Parallèlement, Judith s’est construit une sorte de maquette, un monde imaginaire, fabuleux, paisible, fait de mille et une choses glanées ici ou là. Ce pays représente l’état du monde après l’apocalypse, un monde apaisé dans lequel elle retrouvera sa mère.

(suite…)

« Le jardin blanc » Stephanie BARRON – Rentrée Littéraire 2013.


barron le jardin blancStéphanie Barron est connue pour sa série mettant en scène Jane Austen en détective privée. Bien qu’ayant les trois ou quatre premiers tomes de cette série dans ma PAL depuis des lustres, je ne l’ai pas encore lue. Dans ce roman, Stéphanie Barron délaisse Jane Austen pour Virginia Woolf et Vita Sackville-West et, par là même, change également d’époque.

Jo Bellamy est américaine et paysagiste. Elle est embauchée par Gray Westlake pour réaliser une copie du jardin blanc de Vita Sackville-West. Elle se rend donc en Angleterre dans l’ancienne demeure de Vita Sackwille-West dont le jardin est entretenu d’une main de maître par Imogène. Dans un carton délaissé, Jo mets la main sur un carnet qui a les accents de l’écriture de Virginia Woolf, mais il commence à une date où l’auteure était pourtant déjà morte…

(suite…)