« Je suis Adèle Wolfe – tome 2 » Ryan GRAUDIN


Je suis Adèle Wolfe est une série en deux tomes entre roman historique et uchronie avec une touche de science-fiction. J’avais dévoré le premier tome l’été dernier et ce fut un réel plaisir de retrouver Yaël/Adèle cet été.

Si les deux tomes ont été publiés avec un an d’écart, Ryan Graudin rattache les fils et nous permet de nous replonger facilement dans le destin fou de Yaël. Je ne me suis donc pas senti perdue en ouvrant ce tome 2.

Comme dans le tome 1, l’auteur fait, du moins au début du roman, quelques va et vient entre passé (1942) et présent (1956). Elle revient cette fois sur l’enfance de principaux personnages : Yaël après sa fuite du camp ; Félix Wolfe et Lucas Löwe. Ces récits rétrospectifs permettent de mieux comprendre, à travers leur éducation et leur drame, la personnalité de ces personnages que nous avions croisés dans le tome précédent.

Dans ce tome 2, après avoir échoué dans sa mission à Tokyo, Yaël est en fuite, poursuivie par Lucas et les soldats allemands. Les SS sont prêts à tout pour stopper la rébellion et démanteler les réseaux de résistance auquel appartient Yaël. De son côté, Lucas, frère jumeau de la vraie Adèle, veut tout entreprendre pour retrouver sa sœur et arrêter l’imposteur, celle qui se fait passer pour sa jumelle.

(suite…)

Publicités

Premières Lignes … #15


premières_lignesRendez-vous initié par Malecturothèque

En ce dimanche où un doux vent frais vient nous sortir de trois jours étouffants de canicule, je vous présente l’incipit d’un roman ado que j’ai dévoré pendant mes vacances dans le Sud : Je suis Adèle Wolfe de Ryan Graudin, un roman addictif dont je vous parlerai plus longuement le 5 septembre sur ce blog.

En voilà les Premières Lignes…

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Novembre 2014


logo-bilan-mensuel1Même si je ne parviens plus à chroniquer mes lectures, je tiens cependant à ce bilan mensuel, ne serait-ce que pour tenir à jour mes lectures sur ce blog. Et je me dis que peut-être, un jour, parviendrai-je à tout rattraper. Je vous avoue que je ne lutte même plus et que je lis ce qui me fait envie, au moment où j’en ai envie et tant pis pour le reste. Cette mise à distance involontaire et forcée du blog a au moins l’avantage de m’avoir permis de reconsidérer ma façon de lire. Oh je ne vous cache pas que parfois une pointe de culpabilité me transperce quand je pense à tous les services de presse qui m’attendent, j’en lis donc mais je les choisis non plus par ordre d’arrivée mais simplement par envie. Un autre avantage est sans doute mon retour aux classiques qui me fait renouer avec mes premières amours et je redécouvre le plaisir du XIXe siècle. Enfin, manquant de temps, j’ai envie de réinvisager mes billets de blog. Parce que bloguer me manque, je vais tenter de faire des billets plus synthétiques qui me prendront moins de temps à la rédaction en espérant qu’ils vous intéresseront toujours autant cependant. Et je commence ce soir, avec un bilan abrégé même si, au moment même où je l’écris je me rends compte que la synthèse et moi, ça fait deux !

(suite…)

« Les Fuyants de Maxfield Academy » Robison WELLS – Rentrée Littéraire 2013 (Ado).


wells les fuyantsJ’attendais avec beaucoup d’impatience la suite du roman palpitant, Les Variants que je vous avais présenté en janvier dernier. La lecture de ce roman pour youngs adults avait été un moment intense avec des rebondissements finaux qui donnaient envie de se jeter sur la suite, mais voilà il a fallu attendre presque un an pour retrouver les adolescents de Maxfield Academy et connaître le fin mot de l’histoire.

(suite…)