Un livre dans la boîte #6


Voilà plusieurs mois que je n’avais plus ouvert cette petite chronique, mais les vacances me laissant le temps qui me manque trop souvent durant l’année, et le facteur ayant été généreux ce matin, c’est avec plaisir que je vous montre les derniers livres reçus.

Trois livres dans le rayon ado et jeunesse parus ou à paraître pour deux d’entre eux chez Flammarion jeunesse, et le troisième à L’école des loisirs.

Je vous rappelle brièvement l’objet de cette chronique : présenter, avant lecture, les Service de Presse que je reçois, histoire de vous donner envie de les découvrir à votre tour.

(suite…)

Bilan mensuel de lecture : Janvier 2017.


logo-bilan-mensuel1A croire que décidément les mois passent trop vite. Je viens de me rendre compte que mon dernier bilan mensuel remonte à septembre. Il est donc grand temps de reprendre les bonnes habitudes. Il faudrait d’ailleurs que je me décide à changer mon logo, je commence à m’en lasser. Bref, pour ce premier mois de l’année 2017, mes lectures furent variées et toutes, dans leur genre et style différents, m’ont plu. Pourtant, je regrette de ne pas plus extraire de livres de la PAL qui, pourtant, ne cesse de s’étendre.

(suite…)

« Les Filles de Brick Lane – 1. Ambre » Siobhan CURHAM


curham-les-fillesDans le quartier de Brick Lane à Londres, vivent quatre jeunes filles qui, apparemment, n’ont rien en commun : Ambre, Sky, Rose et Maali. La première est harcelée dans son collège par une peste nommée Chloé parce que ses parents sont homosexuels ; la seconde a du mal à vivre la mort de sa mère d’autant plus que son père, amoureux d’une mannequin vieillissante semble renier leur passé ; la troisième ne supporte plus sa mère qui la force à devenir mannequin quand elle ne rêve que de devenir pâtissière ; la quatrième, d’une timidité maladive, préfère se cacher derrière son appareil photo. Ne vous laissez pas influencer par cette couverture pas très folichonne, car Les Filles de Brick Lane de Siobhan Curham est un petit plaisir à ne surtout pas négliger. Dès les premières pages tournées, ces quatre filles vont devenir vos amies, vous allez vous reconnaître dans chacune d’entre elles et en prime vous allez parcourir Londres, manger des burfi, croiser Oscar Wilde et passer des soirées sur les toits à regarder la lune et à boire du thé.

(suite…)

« Chaque soir à 11 heures » Malika FERDJOUKH


ferdjoukh-chaque-soirDans les périodes de stress et de travail abusif, j’ai besoin de me réfugier dans des lectures valeurs sûres. Malika Ferdjoukh est une de mes valeurs sûres et cela depuis ce roman incontournable, salvateur, vital qu’est Quatre sœurs. Chaque soir à 11 heures est paru en 2011, mais ressort cette année avec une nouvelle couverture. Wilhelmina Ayre, dite Willa, est lycéenne et amoureuse du beau Iago. Elle a des amies, dont la sœur de Iago : Fran, jeune fille populaire, belle blonde ayant le chic de vivre dans l’hôtel luxueux de son père. Lors de l’anniversaire de celle-ci, Willa rencontre Edern Fils-Alberne, jeune homme énigmatique et solitaire au passé familial trouble. De fil en aiguille, Willa va se rapprocher d’Edern, découvrir l’étrange maison où il vit avec sa petite sœur et son frère, Fausse-Malice. Mais voilà que Willa semble être la cible de personnes mal intentionnées. La jeune fille va donc tenter de percer ce mystère.

(suite…)

Bilan de lecture mensuel : Septembre – Octobre 2016.


logo-bilan-mensuel1Vous aurez droit ce matin à deux bilans mensuels pour le prix d’un. Septembre m’a emportée dans son flot de la rentrée, des premiers cours, des réunions, des premières copies, à tel point que j’ai réalisé il y a quelques jours que j’en avais oublié mon bilan de septembre. Je profite donc de ces derniers jours de vacances pour rattraper mon retard, même si je n’ai pas encore pu chroniquer toutes mes lectures.

Comme souvent en cette période de l’année, mes lectures ont essentiellement été orientées par la Rentrée Littéraire. Mon double bilan est donc marqué par la lecture des nombreux SP que je reçois toujours avec envie et plaisir. Seuls deux livres de ma PAL sont sortis de mes étagères durant ces deux mois.

(suite…)

« Un coupable presque parfait » Robin STEVENS – Rentrée Littéraire 2016 – #6


stevens-couplable-presque-parfaiteDaisy Wells et Hazel Wong sont élèves dans la prestigieuse institution pour jeunes filles anglaises : L’Ecole de Deepdean. Hazel est nouvelle et devient assez vite amie avec Daisy, prototype de la petite fille anglaise qui fascine Hazel originaire de Hong Kong, envoyée en Angleterre par son père, lui même fasciné par la culture anglaise. Daisy est charismatique, très intelligente et adore Sherlock Holmes, c’est comme cela que lui est venu l’idée de créer « Le Club des détectives », dont elle devient la présidente et Hazel, la secrétaire. Elles en sont les deux seuls membres. Jusqu’à présent, nos apprenties détectives se sont limitées à enquêter sur une étrange disparition de cravate, mais , un soir, Hazel découvre, dans le gymnase de l’école, le corps sans vie de Miss Bell, leur professeur de sciences. Le temps de donner l’alerte, le corps avait disparu. Qui a tué Miss Bell ? Pourquoi ? Où est passé son corps ? Voilà un mystère passionnant à résoudre pour le « Club des détectives » !

(suite…)

Les Colombes du Roi-Soleil : Retrouvailles à Versailles – Les Colombes fêtent leurs 10 ans !


Desplat-Duc les colombres 14Les Colombes du Roi-Soleil est une série incontournable de la littérature jeunesse vendue à plus d’un million d’exemplaires. Les Colombes fêtent cette année leurs 10 ans, l’occasion de célébrer l’événement royalement avec la parution d’un 14e tome qui met en scène des retrouvailles autour de Louise, la fille illégitime de Louis XIV ! Quelles colombes répondront présentes ? Comment se passeront les retrouvailles ?

(suite…)

« Le livre de mes records nuls » Bernard FRIOT (Rentrée Littéraire Janvier 2014 : Jeunesse)


Friot le livre de mes recordsBen est nul. Tout le monde le lui répète à longueur de journée : ses parents, sa grande sœur, ses profs,  les autres élèves de son école. Il décide alors de tenir un cahier sur lequel il va noter ses records nuls, car il est non seulement nul, mais archi-nul, le plus nul de chez nul.

A chaque record il se crée un diplôme et raconte son exploit : record de rots, du mensonge le plus idiot, de l’air bête ou encore du type le plus long à la détente… Pourtant, Ben a une passion le cirque et surtout les clowns.

(suite…)

« Douze minutes avant minuit » Christopher EDGE


Edge 12 minutesA Londres, en 1899, Penelope Tredwell a repris le journal de son père, Le Frisson illustré, après le décès de celui-ci. Elle y écrit, sous le pseudonyme de Montgomery Flinch, des histoires fantastiques et terribles à la Edgar Allan Poe. Les ventes du journal s’envolent. Penelope a décidé d’embaucher un acteur de seconde zone, Monty Maples, pour incarner l’auteur à succès. Un soir, elle est contactée par le directeur de l’asile d’aliénés pour résoudre un étrange mystère : chaque soir, douze minutes avant minuit, un étrange phénomène se produit. Les malades sont pris d’une frénésie d’écriture. Penelope remarque alors l’étrange manège d’un employé de l’asile et la présence fugitive d’une femme en noir, surnommée la Veuve Noire.

(suite…)

« La Fille seule dans le vestiaire des garçons » Hubert BEN KEMOUN


ben kemoun la fille dans le vestiaireHubert Ben Kemoun est un auteur jeunesse que l’on ne présente plus tant sa bibliographie est importante. J’avais eu le plaisir de le rencontrer lors du Salon du Montreuil en 2011. Hérisson avait offert un de ses livres à Antoine et nous avions pu obtenir un autographe et un échange très sympathique. Quand les Éditions Flammarion m’ont proposé de recevoir son dernier roman pour ado, j’ai donc accepté avec plaisir.

Marion est collégienne, bonne élève, solitaire et enfouissant en elle une rage contre son père qui l’a abandonnée, elle, mais bien sûr aussi sa mère et son petit frère, pour refaire sa vie au-delà de l’Atlantique, elle  redoute les garçons tout en rêvant de tomber enfin amoureuse. Au collège, le beau gosse de la cour de récré, Enzo, ne cesse de la harceler : la complimentant lourdement. Un soir, il lui dérobe son sac, et lui promet de le lui rendre en échange d’un baiser. Mais Marion est en colère, sa rage explose et elle envoie un coup pied bien placé. Ridiculisé devant ses copains, Enzo promet de se venger.

(suite…)