Samedi sandien # 34 : « La Maison de Geoge Sand à Nohant » d’Anne-Marie de Brem


Lors de mon voyage dans le Berry, j’ai donc revisité la maison de George Sand à Nohant, et en ai profité pour ramener dans mes bagages un petit livre édité par les Editions du Patrimoine, ainsi, grâce à ce livre, j’ai un peu l’impression de retourner à Nohant quand cela me chante.

Le principal avantage de ce petit livre est l’importance donnée aux illustrations, reproductions, photos de la maison, qui rendent la lecture très agréable et permet de se faire une idée précise des lieux, mais aussi des personnes que côtoyait George Sand.

Le livre présente donc une petite biographie centrée sur la présence de George Sand à Nohant. Divisé en 7 chapitres allant de l’enfance de George Sand (1808 arrivée de Sand à Nohant à l’âge de 4 ans) à l’époque moderne, Anne-Marie Brem retrace ainsi les années, les époques de la vie de Sand passées dans sa chère demeure. Ainsi perçoit-on l’importance du lieu, son rapport à cette maison familiale, les drames intimes qu’elle y a vécu. C’est une façon originale de saisir une vie à travers un lieu.

Intéressant, instructif, ce petit livre est une très belle façon de pénétrer l’univers de George Sand, de connaître sa famille, ses amis, ses amants, ses engagements politiques. On y trouve également en ouverture de chaque chapitre des citations propres à l’époque, même si on regrette que la source de ces citations ne soit pas plus clairement donnée.

Je saurai garder la porte de ma demeure contre les méchants

J’ai particulièrement apprécié le chapitre des années 1832-1839, époque de ses premiers romans et de l’effervescence littéraire qui commence à faire vibrer les murs de Nohant : Balzac, Liszt, Marie D’Agoult sont alors des visiteurs familiers, et il devait régner dans le salon de Sand des conversations bien intéressantes sur l’art et la littérature.

Au sein du livre se trouvent des pages explicatives présentant précisément les amis de l’auteure, ou les marionnettes créées avec son fils Maurice, ainsi qu’un arbre généalogique très clair, voire des explications plus précises sur certains lieux comme le cimetière.

Enfin les dernières pages présentent les pièces ouvertes à la visite, avec photos, plan de la maison où les situer et  quelques explications.

Ce livre est donc à la fois une excellente façon de préparer une éventuelle visite, mais aussi un souvenir précis d’une visite effectuée. Et on en apprend finalement plus dans ce guide que lors d’une visite guidée, même si être dans les lieux n’est en rien comparable à lire un guide.

Guide lu dans le cadre du Challenge Romantique, du Challenge George Sand, et du “En 2012, George lit Sand“.

Sans oublier le Challenge PAL Express !

PAL Express : -2