Diderot, Flaubert, Corneille et les autres …


classiquesDepuis quelque temps, me taraude l’envie de lire ou relire les auteurs dits classiques, ceux qui ont marqué la littérature depuis des siècles. Même si j’ai fait de longues études de lettres et si je lis des auteurs classiques depuis mon adolescence, il reste toujours des auteurs que je n’ai pas encore lus ou que j’ai lus il y a bien longtemps.

Mon métier de prof de lettres m’amène à lire ou relire certaines œuvres, mais finalement je me rends compte que l’on a tendance à aller vers ce que l’on connaît déjà. Alors cette année, c’est décidé, je vais combler quelques lacunes.

(suite…)

Résultats du concours « La Religieuse » !


la religieuse

Décidément les concours semblent vous laisser un peu de marbre.

Il suffisait de répondre à 3 questions très simples :

1. En quelle année fut publié le roman de Diderot ? La Religieuse fut édité à titre posthume en 1796.

2. Qui incarnait la Religieuse malgré elle dans la première adaptation du roman en 1966 ? Ce fut la sublime Anna Karina qui incarna Suzanne Simonin dans le film de Rivette en 1966.

Anna karina

3. Quelles sont les trois actrices principales de cette nouvelle adaptation ? Les trois actrices principales de cette nouvelle adaptation sont : Pauline Etienne, Isabelle Hupert et Louise Bourgoin

Vous avez été 4 à m’envoyer un mail, dont un qui n’avait pas bien lu les conditions de participation et que je n’ai pu retenir ! Vous me direz que c’est du coup plus facile à gérer et, comme dans L’école des fans, je peux vous annoncer que tout le monde à gagner !

Tout le monde c’est-à-dire : MadameSabbio et Lolotte !

4 lots pour 3 gagnantes, donc j’ai dû trouver une solution et il m’ait apparu que, selon l’ordre d’arrivée des participations et donc de la rapidité des réponses :

1. Madame recevra une place de cinéma pour deux personnes + le roman.

2. Sabbio, une place de cinéma pour deux.

3. Lolotte, le roman.

Quand vous m’aurez envoyé vos adresses (faites vite!), je les transmettrai et vous recevrez votre lot !

Bravo à vous trois !

« La Religieuse » (film) : Concours !


Pour mon retour de vacances, je vous propose à nouveau un concours cinéma !

la religieuse

La nouvelle adaptation du roman de Diderot La Religieuse sort au cinéma le 20 mars. Le Pacte et moi-même, nous vous proposons de gagner :

2 exemplaires du roman de Diderot et 2×2 places de cinéma

Pour cela, il faudra répondre aux 3 questions suivantes :

1. En quelle année fut publié le roman de Diderot ?

2. Qui incarnait la Religieuse malgré elle dans la première adaptation du roman en 1966 ?

3. Quelles sont les trois actrices principales de cette nouvelle adaptation ?

Conditions : Une fois encore, ce concours est ouvert à toute personne ayant laissé au moins 10 commentaires sur mon blog depuis son ouverture.

Les réponses doivent me parvenir par mail [leslivresdegeorge[at]gmail.com] avant le 20 mars minuit ! Merci de me laisser un commentaire pour me signaler l’envoi de vos réponses.

Pour en savoir plus sur le film vous pouvez liker la page Facebook de mon partenaire (Le Pacte) et, si le cœur vous en dit, vous pouvez relayer ce concours sur les réseaux sociaux !

Bonne chance à toutes et à tous !

« Supplément au voyage de Bougainville » Diderot


Le mois des oraux blancs de français commençant à battre son plein, j’ai eu envie de lire en intégralité ce texte de Diderot que je ne connaissais que par extraits. J’ai donc profité de ce jour férié pour combler mes lacunes.

Il s’agit d’un conte philosophique posthume sous la forme d’un dialogue entre A et B, sans doute deux philosophes se proposant de lire le Voyage autour du monde de Bougainville, navigateur ayant fait le tour du monde et ayant fait paraître le récit de son voyage en 1771. En plus du dialogue des deux hommes se trouvent deux récits enchâssés (passages les plus connus de l’œuvre) qui ont pour titre : « Les Adieux du vieillard » et « Entretien de l’aumônier et d’Orou ».

Les discussions de A et B portent donc principalement sur la découverte des mœurs des Tahitiens et les deux récits donnent la parole à ces derniers.

Dans ce conte, Diderot dénonce les effets pervers de la civilisation et de la colonisation. Les Tahitiens incarnent les bons sauvages, proches de la nature, sans vices, et disposant de leur corps comme bon leur semble. De nombreuses pages sont donc consacrées à la sexualité des Tahitiens, la liberté de leurs mœurs, le partage des femmes, la méconnaissance de l’inceste, et le respect des enfants comme incarnation de la plus haute valeur de la famille.

Amerigo Vespucci débarque en Amérique. Gravure de Théodore de Bry

Le récit du vieillard est sans doute le plaidoyer le plus violent contre la colonisation, et notamment contre la notion de propriété des peuples colonisateurs : Ce pays est à toi ! et pourquoi ? Parce que tu y as mis le pied ! Si un Otaïtien débarquait un jour sur vos côtes et qu’il gravât sur une de vos pierres ou sur l’écorce d’un de vos arbres : ce pays est aux habitants d’Otaïti, qu’en penserais-tu ? (p.41). Le sage vieillard tente de démontrer la valeur de ses croyances qui valent bien celles des européens, voire même les surpassent car la civilisation ne les a pas corrompues : Nous ne voulons pas troquer ce que tu appelles notre ignorance contre tes inutiles lumières (p.42). Le vieillard accusent les européens de corrompre les Tahitiens en leur insufflant la rivalité, la jalousie, la propriété sur les femmes et leurs biens.

Fidèle aux pensées des Lumières, Diderot écorche aussi la religion et plus exactement les dogmes religieux, le mariage, la fidélité. Ainsi l’aumônier bien que répétant sans cesse Mais ma religion ! Mais mon état !, finira par se laisser convaincre d’honorer les filles d’Orou, et regrettera de n’être pas resté sur cette île, ayant fini par reconnaître que certains préceptes trop souvent bafoués auraient aussi si bien intérêt à être modifiés.

Ce texte n’est pas particulièrement difficile à lire, et quelques traits d’humour de Diderot sont toujours bon à prendre (Toujours les femmes ; on ne saurait faire un pas sans les rencontrer à travers son chemin. p.96). Le siècle des Lumières est une période qui, en vieillissant, m’intéresse de plus en plus, sans doute aussi parce que j’ai été amenée ces dernières années à m’y replonger. La maturité aidant, il me semble que l’on saisit davantage l’importance des pensées émises, l’esprit contestataire pour ne pas dire révolutionnaire, un esprit philosophique qui prône la liberté dans toutes ces acceptations : la liberté des peuples, de l’expression, des croyances, etc. et une valorisation des valeurs humaines et de l’éducation, autant de sujets de réflexion que, plus de trois siècles plus tard, nous nous devons de remettre sur le devant de la scène.

Au-delà du texte, c’est aussi la personnalité de Diderot qui m’intrigue de plus en plus !

Livre lu dans le cadre du Challenge Romans sous influences et Challenge Un Classique par mois.

  • Envie de savoir qui se cache derrière l'écran?

  • Blog Stats

    • 1,288,846 hits
  • Follow on WordPress.com
  • Facebook

  • Mon Instagram

    #Grenoble #téléphérique #lesbulles #Kusmi #bluedetox #infuseurchat #teatime
  • Social

  • « Les livres de George » cité dans Livres Hebdo Août 2015

  • Catégories

  • Articles récents

  • Plan Orsec 2016

  • Archives

  • Un livre dans la boîte !

  • Challenge Femmes de Lettres

  • Antoine et le chat qui lit

  • RSS Antoine et le chat qui lit (blog jeunesse)

  • href="https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2">https://www.goodreads.com/user_challenges/widget/2544310-leslivresdegeorge-tessier?challenge_id=5493&v=2
  • Protected by Copyscape Web Plagiarism Detection
  • Samedi Sandien : Récapitulatif

  • Challenges de George

  • Commentaires récents

    Sandrine(SD49) sur Bullet Journal…
    titoulematou sur « Les Années douces…
    Violette sur Diderot, Flaubert, Corneille e…
    eimelle sur Challenge Femmes de Lettres…
    Mokamilla sur Diderot, Flaubert, Corneille e…
  • RSS Un blog, des livres : un Journal

    • 22 Janvier 2014
      En ce mercredi, une avant-première presse (merci mon blog de lecture !) pour le dessin-animé Tarzan qui sortira mi-février ! J’ai embarqué mes enfants avec moi évidemment sinon c’est pas drôle ! Photo prise dans le cadre du défi « 365 … Lire la suite →
  • RSS Marilyn and my Books

  • Ebuzzing - Top des blogs - Littérature
  • hellocoton

    Suivez-moi sur Hellocoton
    Retrouvez george sand sur Hellocoton
  • stats for wordpress
  • my read shelf:
    LesLivresdeGeorge's book recommendations, favorite quotes, book clubs, book trivia, book lists (read shelf)
  • Pages

  • D’autres liens utiles